Carcharodontosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Carcharodontosaurus est un genre éteint de dinosaures théropodes appartenant au clade des Carcharodontosauridae ayant vécu entre 112 et 93,5 Ma, pendant les étages Albien inférieur à Turonien inférieur (Crétacé moyen) dans ce qui est actuellement l'Afrique du Nord[2]. Il inclut deux espèces, C. saharicus et C. iguidensis qui représentent certains des plus grands théropodes, rivalisant voire dépassant en taille Tyrannosaurus, Giganotosaurus ou Spinosaurus.

Le genre est nommé d'après le genre de requin Carcharodon (lui même nommé d'après les termes en Grec ancien de καρχαρο (karcharo), signifiant "tranchant" et οδοντο (odonto) signifiant "dent") et de σαυρος (sauros), signifiant "lézard".

Description[modifier | modifier le code]

Comparaison de taille entre différents genres de théropodes, C. saharicus en violet.
Dent de Carcharodontosaurus saharicus

Le genre Carcharodontosaurus inclut certains des plus grands dinosaures carnivores connus. Les différentes estimations de longueur pour l'espèce C. saharicus varient entre 12 et 13,6m pour un poids compris entre 5 et 9 tonnes[2],[3],[4],[5]. C. iguidensis avait des mensurations sensiblement inférieures, estimées à environ 10 mètres de longueur et 4 tonnes[6].

Carcharodontosaurus était un carnivore, disposant de longues et puissantes mâchoires, garnie de dents crénelées pouvant atteindre seize centimètres de hauteur. La longueur du crâne a été calculée à 1,6 mètre chez C. saharicus[3].

Cerveau et oreille interne[modifier | modifier le code]

Reconstitution d'un crâne C. saharicus.

En 2001, Hans C. E. Larsson publia une description de l'oreille interne et de l'endocrâne de Carcharodontosaurus saharicus[7]. Sur la partie du cerveau la plus proche de la pointe du museau de l'animal se trouve le cerveau antérieur, qui est suivie par le mésencéphale. Le mésencéphale est incliné vers le bas à un angle de 45 degrés et vers l'arrière de l'animal. Il est suivi par le cerveau postérieur, qui est à peu près parallèle au cerveau antérieur et forme un angle d'environ 40 degrés avec le mésencéphale . Dans l'ensemble, le cerveau de C. saharicus aurait été similaire à celui d'un dinosaure apparenté, Allosaurus fragilis[7]. Larsson a conclu que le rapport du cerveau au volume global du cerveau chez Carcharodontosaurus était typique pour un reptile non-aviaire [7]. Carcharodontosaurus avait aussi un grand nerf optique[7]. Les trois canaux semi-circulaires de l'oreille interne de Carcharodontosaurus saharicus, vu de côté, avaient un contour subtriangulaire[7].Cette configuration de l'oreille interne subtriangulaire est présente chez Allosaurus, les lézards, les tortues, mais pas chez les oiseaux[7]. Les canaux semi-"circulaires" eux-mêmes étaient en fait très linéaires, ce qui explique la silhouette pointue[7].

Découverte[modifier | modifier le code]

Les premiers fossiles de carcharodontosaure ont été découverts par Charles Depéret et J. Savornin en Algérie en 1927[réf. nécessaire]. Appelé au départ Megalosaurus saharicus (comme beaucoup de théropodes classés autrefois de manière erronée), son nom a été changé en 1931 par Ernst Stromer von Reichenbach en Carcharodontosaurus saharicus. Ces premiers fossiles ont été détruits pendant la Seconde Guerre mondiale[réf. nécessaire], mais des fragments de crâne ont été redécouverts au Maroc en 1996 par le paléontologue Paul Sereno.

En 2005, Stephen Brusatte et Paul Sereno ont étudié une deuxième espèce de carcharodontosaure différente de C. saharicus dans certains aspects du maxillaire et de la boîte crânienne. La nouvelle espèce, découverte au Niger, a été baptisée Carcharodontosaurus iguidensis (Voir Sereno et Brusatte, 2007).

Comportement[modifier | modifier le code]

Carcharodontosaurus était carnivore avec d'énormes mâchoires et de longues dents barbelées de 15 cm de long[réf. nécessaire]. Il est possible qu'il chassait en groupe, mais aucune preuve fossile n'existe. Il peut avoir été aussi bien un charognard qu'un prédateur actif.

Ce dinosaure avait des pattes postérieures longues et musclées et des traces fossilisées indiquent qu'il pourrait avoir couru à une vitesse d'environ 35 km/h[réf. nécessaire], bien qu'il y ait une polémique à ce sujet comme c'est le cas pour le Tyrannosaurus[réf. nécessaire]. Avec un poids de près de 8 tonnes, une chute en avant aurait pu être dangereuse au carcharodontosaure à cause de l'inaptitude à se rattraper avec ses petites pattes antérieures. Carcharodontosaurus vivait à la même époque qu'un autre géant: Spinosaurus. Les deux espèces sont peut-être entrées en compétition (bien que Spinosaurus était probablement piscivore alors que Carcharodontosaurus était carnivore). Il vivait également avec de nombreuses espèces d'ornithopodes ("Ouranosaurus") et quelques sauropodes (Aegyptosaurus ou Rebbachisaurus) dont il se nourrissait certainement en exerçant le rôle de superprédateur dans cette région (rôle de superprédateur peut-être partagé avec Spinosaurus si ce dernier chassait aussi des grands dinosaures phytophages).

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Carcharodontosaurus apparait dans Planète Dinosaures et Monsters ressurected, où il est montré comme un superprédateur.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) E. Stromer. 1931. « Ergebnisse der Forschungsreisen Prof. E. Stromers in den Wüsten Ägyptens. II. Wirbeltier-Reste der Baharîjestufe (unterstes Cenoman). 10. Ein Skelett-Rest von Carcharodontosaurus nov. gen. » Abhandlungen der Bayerischen Akademie der Wissenschaften Mathematisch-naturwissenschaftliche Abteilung, Neue Folge 9:1-23.
  2. a et b (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2012) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2011 Appendix.
  3. a et b (en) P. C. Sereno, D. B. Dutheil, M. Iarochene, H. C. E. Larsson, G. H. Lyon, P. M. Magwene, C. A. Sidor, D. J. Varricchio et J. A. Wilson, « Predatory Dinosaurs from the Sahara and Late Cretaceous Faunal Differentiation », Science, vol. 272, no 5264,‎ , p. 986–991 (PMID 8662584, DOI 10.1126/science.272.5264.986)
  4. (en) F. Seebacher, « A New Method to Calculate Allometric Length-Mass Relationships of Dinosaurs », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 21, no 1,‎ , p. 51–60 (ISSN 0272-4634, DOI 10.1671/0272-4634(2001)021[0051:ANMTCA]2.0.CO;2, lire en ligne)
  5. (en) F. Therrien et Henderson, D.M., « My theropod is bigger than yours...or not: estimating body size from skull length in theropods », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 27, no 1,‎ , p. 108–115 (ISSN 0272-4634, DOI 10.1671/0272-4634(2007)27[108:MTIBTY]2.0.CO;2)
  6. (en) Paul, G.S., 2010, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press.
  7. a, b, c, d, e, f et g (en) Larsson, H.C.E. 2001. Endocranial anatomy of Carcharodontosaurus saharicus (Theropoda: Allosauroidea) and its implications for theropod brain evolution. pp. 19–33. In: Mesozoic Vertebrate Life. Ed.s Tanke, D. H., Carpenter, K., Skrepnick, M. W. Indiana University Press

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Brusatte, S. & P.C. Sereno, (2007). A new species of Carcharodontosaurus (Dinosauria: Theropoda) from the cenomanian of Niger and a revision of the genus. Journal of Vertebrate Paleontology, Volume 27, Issue 4 (December 2007), p.902-916.
  • (en) Brusatte, S. & P.C. Sereno, 2005. A new species of Carcharodontosaurus (Dinosauria: Theropoda) from the Cenomanian of Niger and its implications for allosauroid phylogeny. Journal of Vertebrate Paleontology 25: 40A.