Hyperénor fils de Panthoos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyperénor.

Dans la mythologie grecque, Hyperénor (en grec ancien Ὑπερήνωρ / Uperếnôr, « surhomme[1] ») est un guerrier troyen et l'un des trois fils de Panthoos et de Phrontis, et le frère de Polydamas et d'Euphorbe.

Des trois frères, il est celui qui a le rôle le moins important dans l’Iliade, où il n'est cité que deux fois[2] :

[Homère : Iliade, XIV, 516-519] : "L'Atride, pour sa part, frappa au flanc le pasteur d'hommes Hypérénor; le bronze alla plonger dans les entrailles, qu'il déchira, et aussitôt, par la plaie entrouverte, son âme s'envola, et l'ombre lui couvrit les yeux."

[Homère : Iliade, XVII, 9-72]: "Le fils du piquier Panthoos" (on apprendra plus loin qu'il s'agit d'Euphorbe) s'approche de l'Atride Ménélas & le provoque / Ménélas lui répond & rappelle qu'il a déjà tué son frère Hypérénor (fils de Panthoos) lorsque ce dernier a osé lui tenir tête & l'insulter / Euphorbe a l'intention de venger son frère, de tuer Ménélas & de ramener sa tête à son père Panthoos & à sa mère Phrontis / Ménélas tue Euphorbe & s'apprête à le dépouiller lorsque Hector l'attaque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Il porte un nom qui semble faire référence à sa superbe, à son excès. » Paul Wathelet.
  2. En dehors de l’Iliade, il n'est mentionné que par Jean Tzétzès.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Wathelet, Les Troyens de l'Iliade : mythe et histoire (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 252), Paris, Droz, 1985, pp. 87-88. (ISBN 2251662529)
  • Paul Wathelet, Dictionnaire des Troyens de l'Iliade (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, Documenta et instrumenta, 1), Paris, Droz, 1988, p. 1035. (ISBN 2600056572)