Bias (fils d'Amythaon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bias.

Dans la mythologie grecque, Bias (en grec ancien Βίας / Bías) est un fils de Amythaon, frère du devin Mélampous, et le régent d'Argos[1].

À la mort du roi Créthée, Pélias cherche à dominer toute la Thessalie et usurpe le trône d'Iolcos en attirant Éson, le successeur légitime, dans une grotte et en bannissant ses autres frères qui s'installent à Pylos en Messénie, auprès du roi Apharée. Amythaon épouse Idomène (it), fille de Phérès, qui lui donne deux fils, Bias et Mélampous[2]. Il aurait aussi une fille, Éolia[3]. Selon Pindare, Amythaon vient ensuite avec plusieurs membres de sa famille à Iolcos pour intercéder auprès de Pélias en faveur d'Éson[4].

Bias fait bien entendu également partie de la légende de Mélampous : Amoureux de Péro, sœur de Nestor, il fait sa demande, qui ne sera acceptée que s'il parvient à lui ramener des troupeaux qu'il affectionnait, à Phylacé. À la demande de son frère, Mélampous exécuta le vol pour lui, s'y prenant par deux fois : captif pendant un an l'issue de la première tentative, il réussit lors de la deuxième tentative à la fois le rapt et son évasion. Exilé à Argos après avoir tué son beau-père, Nélée, il s'y installa avec son frère et son épouse, qui lui engendra Antiphatès et Mantios. Mantios fut père de Polyphide, devin ; qui devint père de Théoclymène, devin lui aussi. Télémaque confie la garde de Théoclymène à l'habitant d'Ithaque Piréos, sujet dévoué à son prince. Théoclymène confirmera le retour de son roi Ulysse[5].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Commelin, Mythologie grecque et romaine [détail des éditions] [lire en ligne][Où ?].
  2. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], I, 9, 11.
  3. Apollodore, I, 7, 7.
  4. Pindare, Odes [détail des éditions] (lire en ligne), Pythiques, IV, 126.
  5. Odyssée : XV, 539-546 ; XX, 372