Déiphobe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (août 2016).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Déiphobe (homonymie).

Dans la mythologie grecque, Déiphobe (en grec ancien Δηίφοϐος / Dêíphobos) est un prince troyen, fils de Priam et d'Hécube.

Combattant dans la guerre de Troie, il fait partie de l'attaque contre le mur dressé par les Achéens. Il tue Hypsénor et Ascalaphe avant d'être blessé par Mérion. Il est le frère préféré d'Hector, c'est pourquoi Athéna imite son apparence pour entraîner le prince troyen dans un duel funeste contre Achille.

Quand Philoctète tue Pâris, il rivalise avec son frère Hélénos pour la main d'Hélène, et l'emporte. Lors de la prise de Troie, il est tué par Ménélas dans son sommeil.

Dans la Penthésilée de Heinrich von Kleist, Déiphobe est envoyé à la rencontre de la reine des Amazones mais est trahi par celle-ci :

« Arrivés au bord du Scamandre, nous apprenons que Déiphobe, le fils de Priam, vient de sortir d'Ilion avec une troupe pour tendre la main à son alliée. Nous doublons le pas toute la nuit pour empêcher cette jonction menaçante. À la première rougeur du matin, sais-tu ce que nous apercevons, Antiloque ? Droit devant nous, dans une grande vallée, l'armée des Amazones fonçant sur les troupes de Déiphobe. Une tornade qui déchire les nuages, voilà comment elle met en charpie les files des Troyens. »

— H. von Kleist, Penthésilée, scène I

Sources[modifier | modifier le code]