Ozark (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ozark
Description de l'image Ozark_TV_series_logo.png.
Genre Drame
Création Bill Dubuque
Mark Williams
Acteurs principaux Jason Bateman
Laura Linney
Sofia Hublitz
Julia Garner
Musique Danny Bensi
Saunder Jurriaans
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 44

Production

Durée 50-80 minutes
Format d'image 4K (Ultra HD)
Format audio Dolby Digital 5.1
Production Erin Mitchell
Matthew Spiegel
Peter Thorell
Patrick Markey
Production exécutive Jason Bateman
Chris Mundy
Bill Dubuque
Mark Williams
David Manson
Patrick Markey
John Shiban
Société de production Media Rights Capital
Zero Gravity Management
Aggerate Films
Headhunter Films
Man, Woman & Child Productions
Société de distribution Netflix

Diffusion

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Netflix
Diff. originale
Site web http://www.netflix.com/WiMovie/80117552

Ozark est une série télévisée dramatique américaine en 44 épisodes d'environ 61 minutes en moyenne, créée par Bill Dubuque[1],[2], produite par Media Rights Capital[3], et diffusée entre le et le sur Netflix[4]. Les rôles principaux de la série sont joués par Jason Bateman et Laura Linney qui forment un couple marié impliqué dans le blanchiment d'argent pour un cartel de la drogue mexicain, et qui se voient contraints de déménager avec leurs deux enfants dans les Monts Ozarks après que les événements ont mal tourné.

Jason Bateman est également le réalisateur de plusieurs épisodes[5]. La première saison est composée de dix épisodes dont neuf d'une heure et un final de 80 minutes[3]. Les deuxième et troisième saisons comptent chacune dix épisodes. En , la série a été renouvelée pour une quatrième et dernière saison, comprenant quatorze épisodes répartis en deux parties.

Ozark a reçu un accueil largement positif de la part des critiques, avec des éloges pour son ton, son jeu, sa réalisation et son écriture. La série a reçu 32 nominations aux Primetime Emmy Awards, dont deux pour celui de la meilleure série télévisée dramatique en 2019 et 2020, Jason Bateman remportant celui de la meilleure réalisation pour une série télévisée dramatique en 2019 et Julia Garner étant deux fois lauréate consécutivement de l'Emmy Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique en 2019 et 2020. Jason Bateman a reçu trois autres nominations au Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après qu'une opération de blanchiment d'argent pour un cartel mexicain de la drogue a mal tourné, le conseiller financier Martin Byrde, dit « Marty », propose de faire amende honorable en mettant en place une opération de blanchiment plus importante dans la région du lac des Ozarks, au centre du Missouri. Marty déménage soudainement sa famille de Naperville, dans la banlieue de Chicago, vers le lointain lieu de villégiature estivale d'Osage Beach. Lorsque les Byrde arrivent dans le Missouri, ils se retrouvent mêlés à des criminels locaux, dont les familles Langmore et Snell, et plus tard à la mafia de Kansas City.

Production[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Équipe technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La série a été créée par Bill Dubuque et Mark Williams. Jason Bateman, Chris Mundy, Bill Dubuque et Mark Williams sont les producteurs délégués des deux premières saisons. Ils sont rejoints par John Shiban pour la troisième et la quatrième saison.

Réalisation[modifier | modifier le code]

Bill Dubuque et Mark Williams, les créateurs de la série, ont écrit le pilote et le deuxième épisode de la première saison.

Jason Bateman est le réalisateur le plus fréquent de la série, avec 10 épisodes crédités, suivi par Alik Sakharov (8 ép.), Andrew Bernstein (6 ép.) et Amanda Marsalis (6 ép.).

Développement et écriture[modifier | modifier le code]

La série se déroule dans une station balnéaire au bord du lac des Ozarks, inspiré par l’Alhonna Resort and Marina, où le créateur de la série, Bill Dubuque, a travaillé comme docker alors qu’il fréquentait l'université dans les années 1980. La plupart des lieux de tournage se trouvent dans la région d'Atlanta, au lac Allatoona et au lac Lanier, plutôt qu'au lac des Ozarks, en raison des avantages fiscaux offerts par l'État de Géorgie. L’équipe de tournage a construit un décor en Géorgie après une étude approfondie de la propriété Alhonna Resort. Certaines scènes sont filmées dans des lieux de Chicago. Seules quelques scènes du pilote ont été tournées dans la ville de Lake Ozark, au Missouri, et notamment les images du célèbre panneau "Welcome To Lake of the Ozarks" et a statue "Injun Joe Muffler Man". Jason Bateman était censé être l'unique réalisateur de la première saison, mais des conflits d'horaire l'en ont empêché. Il n'a donc dirigé que les deux premiers et les deux derniers.

La série a été renouvelée pour une deuxième saison de dix épisodes le [6].

Le , la série est renouvelée pour une troisième saison[7].

Le , la série est renouvelée pour une quatrième et dernière saison, composée de quatorze épisodes.[réf. souhaitée]

Tournage[modifier | modifier le code]

Bien que l'action centrale se déroule autour du lac des Ozarks dans le Missouri, le tournage s'est déroulé majoritairement dans l'État de Géorgie du fait des incitations fiscales offertes. Le lieu principal de tournage est le lac Allatoona, où a été notamment créé de toutes pièces le Blue Cat[n 1]. Pour Jason Bateman, les paysages du lac Allatoona offrent « une couleur et un grain vraiment superbes à l'esthétique parfaite pour restituer le caractère rural que nous souhaitons ». La maison des Byrde se trouve en réalité sur les rives du Lac Lanier, vers le site de Van Pugh North Park. Toutes les scènes d'intérieur ont été réalisées dans les studios d'Eagle Rock Studios Atlanta situés à Norcross, dans la banlieue d'Atlanta.

Musique[modifier | modifier le code]

La musique de la série a été composée par Danny Bensi et Saunder Jurrians, qui ont travaillé pour d'autres séries télévisées telles que The Outsider et The OA. En 2015, ils composent la musique du film Le Cadeau, de Joel Edgerton : c'est alors que Jason Bateman, qui en est l'acteur principal, leur propose de travailler sur Ozark[8].

Génériques de début[modifier | modifier le code]

Le graphiste Fred Davis a créé une lettre blanche « O », qui apparaît sur un fond noir au début de chaque épisode. Dans le cercle divisé en quartiers du « O » se trouvent quatre symboles qui préfigurent les principaux points de l'intrigue de cet épisode. De plus, chacune de ces images symboliques dessinées à la main est formée pour représenter les lettres restantes dans « Ozark ». Par exemple, pour l'épisode 1, un homme agenouillé représente « Z » ; un bâtiment représente « A » ; une arme à feu représente « R » ; et un homme qui tombe représente « K ».

Distribution[modifier | modifier le code]

Les Byrde[modifier | modifier le code]

Les Langmore[modifier | modifier le code]

  • Julia Garner (VF : Zina Khakhoulia) : Ruth Langmore, jeune femme délinquante impliquée dans les affaires des Byrde
  • Charlie Tahan (VF : Julien Crampon) : Wyatt Langmore, cousin de Ruth
  • Carson Holmes (VF : Enzo Ratsito) : Three Langmore, frère de Wyatt, cousin de Ruth
  • Marc Menchaca (en) (VF : Laurent Larcher) : Russ Langmore, oncle de Ruth et père de Wyatt et Three
  • Christopher James Baker (VF : Raphaël Cohen) : Boyd Langmore, frère de Russ et Cade
  • Trevor Long (VF : Xavier Béjà) : Cade Langmore, père de Ruth, frère de Russ et Boyd

Les Snell[modifier | modifier le code]

Le cartel[modifier | modifier le code]

  • Felix Solis (VF : Enrique Carballido) : Omar Navarro, leader du cartel de drogue mexicain
  • Alfonso Herrera : Javier « Javi » Elizondro, neveu d'Omar Navarro, saison 4
  • Esai Morales (VF : Jean-Philippe Puymartin) : Camino « Del » Del Rio, représentant du cartel Navarro, saison 1
  • Joseph Melendez (VF : Nessym Guétat) : Garcia, homme de main de Del
  • Pedro Lopez : Jorge Mendosa, membre du cartel Navarro
  • Janet McTeer (VF : Isabelle Leprince) : Helen Pierce, avocate représentant le cartel, saison 2.3
  • Nelson Bonilla : Nelson, homme de main d'Helen Pierce
  • Madison Thompson : Erin Pierce, fille d'Helen[9]

Le FBI[modifier | modifier le code]

La mafia de Kansas City[modifier | modifier le code]

  • John Bedford Lloyd (VF : Michel Vigné) : Frank Cosgrove, propriétaire d'une compagnie de transport et à la tête de la mafia de Kansas City
  • Joseph Sikora (VF : Maxime Hoareau) : Frank Cosgrove Jr., fils de Frank Cosgrove

Les habitants des Ozarks[modifier | modifier le code]

  • Robert C. Treveiler (VF : Renaud Marx) : John Nix, shériff aux Ozarks
  • Michael Mosley (VF : Nathanel Alimi) : Mason Young, pasteur au lac Ozark
  • Bethany Anne Lind (en) (VF : France Renard) : Grace Young, épouse de Mason Young
  • Jordana Spiro (VF : Laura Blanc) : Rachel Garrison, propriétaire de l'hôtel Blue Cat, saison 1.2
  • Evan George Vourazeris : « Tuck », employé au Blue Cat
  • Kevin L. Johnson (VF : Benjamin Gasquet) : Sam Dermody, agent immobilier aux Ozarks
  • Sharon Blackwood : Eugenia Dermody, mère de Sam
  • Adam Boyer (VF : Christophe Gauzernan) : Bobby Dean, propriétaire du club de strip-tease Lickety Splitz
  • Melissa Saint-Amand : Jade, une strip-teaseuse du Lickety Splitz
  • Darren Goldstein (VF : Xavier Fagnon) : Charles Wilkes, homme politique et homme d'affaires
  • Damian Young (VF : Edgar Givry) : Jim Rattelsdorf, bras droit de Charles Wilkes
  • Marylouise Burke (en): Sue Shelby, psychologue
Version française

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[10]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2017)[modifier | modifier le code]

  1. Sucre d'orge (Sugarwood)
  2. Le Blue Cat (Blue Cat)
  3. Mon sommeil ruisselant (My Dripping Sleep)
  4. Ce soir on improvise (Tonight We Improvise)
  5. Les Jours sacrés (Ruling Days)
  6. Le Livre de Ruth (Book of Ruth)
  7. Le Nichoir (Nest Box)
  8. Kaléidoscope (Kaleidoscope)
  9. Café noir (Coffee, Black)
  10. Le Glas (The Toll)

Deuxième saison (2018)[modifier | modifier le code]

  1. Réparations (Reparations)
  2. Le Précieux sang de Jésus (The Precious Blood of Jesus)
  3. Langmore un jour… (Once a Langmore…)
  4. Seuls (Stag)
  5. Le Jour des interrogatoires (Game Day)
  6. Les Ténèbres extérieures (Outer Darkness)
  7. Une seule issue (One Way Out)
  8. Le Grand Sommeil (The Big Sleep)
  9. Le Blaireau (The Badger)
  10. La Côte d'or (The Gold Coast)

Troisième saison (2020)[modifier | modifier le code]

Netflix commence la diffusion de la saison le [11].

  1. En guerre (Wartime)
  2. Union civile (Civil Union)
  3. Kevin Cronin était là (Kevin Cronin Was Here)
  4. Combat de chefs (Boss Fight)
  5. De retour de Michoacán (It Came From Michoacán)
  6. Su casa es mi casa (Su Casa Es Mi Casa)
  7. En cas d'urgence (In Case Of Emergency)
  8. La Fondation (BFF)
  9. Fire Pink Road (Fire Pink Road)
  10. Le Tout pour le tout (All In)

Quatrième saison (2022)[modifier | modifier le code]

En , Netflix annonce qu'elle renouvelle Ozark pour une quatrième et dernière saison qui devrait comporter quatorze épisodes organisés en deux parties[12]. De nouveaux personnages sont annoncés : Javi Elizondro, le neveu d’Omar Navarro, incarné par Alfonso Herrera ; le prêtre et confident de Navarro interprété par Bruno Bichir ; Mel Sattem, un ancien flic devenu détective privé, joué par Adam Rothenberg ; Leigh Guerrero, une shérif du Missouri dont le rôle est incarné par la comédienne CC Castillo ; Clare Shaw, grande patronne d’une firme pharmaceutique (Katrina Lenk) ; Kerry, un fêtard joué par Eric Laudin[13],[14].

La diffusion de la première partie composée de sept épisodes débute le [15].

  1. Le Début de la fin (The Beginning of the End)
  2. Que le vaste monde poursuive sa course (Let the Great World Spin)
  3. Business is business (City on the Make)
  4. Jouer et perdre (Ace Deuce)
  5. Explication plausible (Ellie)
  6. Les Liens du sang avant tout (Sangre Sobre Todo)
  7. Sanctification (Sanctified)

La diffusion de la deuxième partie composée des sept derniers épisodes commence le .

  1. Vengeance (The Cousin of Death)
  2. Trouver un dieu et prier (Pick a God and Pray)
  3. C'est toi le boss (You're the Boss)
  4. Toujours debout (Pound of Flesh and Still Kickin)
  5. Eaux troubles (Trouble The Water)
  6. Boue (Mud)
  7. Le Tomber de rideau (A Hard Way to Go)

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Notes Metacritic et Rotten Tomatoes par saison
Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4
Metacritic 66[16] 59[17] 77[18] 78[19]
Rotten Tomatoes 70[20] 76[21] 98[22] 94[23]

Les saisons 1 et 2 reçoivent une réception critique mitigée avec des scores respectifs de 66 % et 59 % sur Metacritic et de 70 % et 76 % sur Rotten Tomatoes. La saison 3 reçoit un accueil largement positif avec des scores de 77 % basé sur 12 critiques pour Metacritic et de 98 % sur 47 critiques pour Rotten Tomatoes. Le Chicago Sun-Times note ainsi[réf. souhaitée] qu'« Après une première saison explosive qui a instantanément catapulté Ozark dans les conversations comme étant sans doute la meilleure série du genre depuis Breaking Bad, il y a eu un léger faux pas avec la saison 2, mais avec la saison 3, je suis heureux d'annoncer que nous sommes de retour aux affaires. »

Ainsi, l'hebdomadaire Télérama juge : « Deux excellents comédiens, une intrigue plutôt efficace, un récit rythmé, un décor séduisant, on ne peut pas dire qu'on s'ennuie en suivant Ozark. Difficile pourtant de se passionner pour ce drame, finalement classique […] Pas mal fait, bien joué, mais dispensable »[24].

Au contraire, la critique du magazine Première est plus élogieuse : « Attention, on ne dit pas qu’Ozark est le nouveau Breaking Bad ou même qu'il arrivera un jour à la cheville du chef-d'œuvre de Vince Gilligan. Mais elle partage avec sa glorieuse aïeule un même esprit, une volonté persistante d'interroger intelligemment la psychologie humaine, autant que les obligations sociologiques de notre monde et, à la marge, l'économie souterraine qui alimente le crime »[25].

Spectateurs[modifier | modifier le code]

Le site SensCritique attribue à Ozark une note de 7,3/10 sur plus de 7 400 avis de spectateurs[26]. Le site IMDb, quant à lui, affiche une moyenne de 8,4/10 d'après plus de 239 000 avis[27]. Sur Allociné, elle obtient une note moyenne de 4,1/5 avec plus de 4 900 avis[28]. En 2020, elle figure en tête des séries originales les plus regardées sur les plateformes de streaming, et en quatrième position toutes séries confondues, avec des vues atteignant 30,46 milliards de minutes[29].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Ozark a été nommée pour de nombreux prix, dont six Golden Globes, dix-sept Primetime Emmy Awards (dont trois distinctions) et quinze Creative Arts Emmy Awards.

Golden Globes[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Nommé (s) Épisode (s) / saison (s) Résultat
2018 Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique Jason Bateman Nommé
2019 Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique Jason Bateman Nommé
2021 Golden Globe de la meilleure série télévisée dramatique Ozark Nommée
Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique Jason Bateman Nommé
Golden Globe de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique Laura Linney Nommée
Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série, une mini-série ou un téléfilm Julia Garner Nommée

Primetime Emmy Awards[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Nommé (s) Épisode (s) / saison (s) Résultat
2018 Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique Jason Bateman Saison 1 Nommé
Primetime Emmy Award de la meilleure réalisation pour une série télévisée dramatique Jason Bateman The Toll Nommé
Daniel Sackheim Tonight We Improvise Nommé
2019 Primetime Emmy Award de la meilleure série télévisée dramatique Saison 2 Nommée
Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique Jason Bateman Reparations Nommé
Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique Laura Linney One Way Out Nommée
Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique Julia Garner The Goald Coast Lauréate
Primetime Emmy Award de la meilleure réalisation pour une série télévisée dramatique Jason Bateman Reparations Lauréat
2020 Primetime Emmy Award de la meilleure série télévisée dramatique Saison 3 Nommée
Primetime Emmy Award du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique Jason Bateman Su Casa Es Mi Casa Nommé
Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans une série télévisée dramatique Laura Linney Fire Pink Nommée
Primetime Emmy Award de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série télévisée dramatique Julia Garner In Case of Emergency Lauréate
Primetime Emmy Award de la meilleure réalisation pour une série télévisée dramatique Alik Sakharov Fire Pink Nommé
Ben Semanoff Su Casa Es Mi Casa Nommé
Primetime Emmy Award du meilleur scénario pour une série télévisée dramatique Chris Mundy All In Nommé
John Shiban Boss Fight Nommé
Miki Johnson Fire Pink

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Créé pour la série, le Blue Cat est devenu un véritable restaurant appelé J.D.'s on the Lake et situé à l'adresse 6979 Bells Ferry Road dans la localité de Canton.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Julie Johnson, « New Netflix Series Ozark Starring Jason Bateman Slated to Debut in 2017 », sur Inquisitr, (consulté le )
  2. (en) Nellie Andreeva, « Netflix Picks Up Jason Bateman’s Drama Series Ozark From MRC », Deadline Hollywood,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. a et b (en) Lesley Goldberg, « Netflix Lands Jason Bateman Drama Ozark », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  4. (en) Clarisse Loughrey, « Ozark trailer: Exclusive look at Netflix's gritty, dark new drug trade drama », The Independent, (consulté le )
  5. (en) Peter Sciretta, « Jason Bateman’s New Series Goes To Netflix, Will Be Dark Dangerous Drama », sur Slashfilm, (consulté le )
  6. (en) « Netflix Renews Ozark for a Second Season », sur The Futon Critic,
  7. (en) « We're All in on Ozark - Netflix's Acclaimed Drama Series Renewed for a Third Season », sur The Futon Critic,
  8. (en) Composer Magazine, « The Music of Ozark: An Interview with Saunder Jurriaans & Danny Bensi », sur composer.spitfireaudio.com (consulté le )
  9. (en) Denise Petski, « BH90210 Casts Natalie Sharp; Madison Thompson Joins Ozark », sur Deadline.com,
  10. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le )
  11. Maxime Bedini, « Ozark saison 3 : une date de sortie et des premières images », sur CinéSéries, (consulté le )
  12. Charles Martin, « Ozark se terminera après la saison 4, qui sera plus longue que les autres », sur premiere.fr, (consulté le )
  13. (en) Michael Ausiello, « Ozark: Alfonso Herrera Among 5 Joining Netflix Drama's Cast in Final Season », sur tvline.com, (consulté le )
  14. (en) Jeff Sneider, « Ozark Season 4 Cast and Characters Revealed by Netflix », sur collider.com, (consulté le )
  15. « Ozark Saison 4, Partie 1 : Où et quand voir les nouveaux épisodes de la dernière saison ? », sur leparisien.fr, (consulté le )
  16. (en) « Ozark: Season 1 », sur Metacritic
  17. (en) « Ozark: Season 2 », sur Metacritic
  18. (en) « Ozark: Season 3 », sur Metacritic
  19. (en) « Ozark: Season 4 », sur Metacritic
  20. (en) « Ozark: Season 1 », sur Rotten Tomatoes
  21. (en) « Ozark: Season 2 », sur Rotten Tomatoes
  22. (en) « Ozark: Season 3 », sur Rotten Tomatoes
  23. (en) « Ozark: Season 4 », sur Rotten Tomatoes
  24. Pierre Langlais, « Séries américaines : les 10 nouveautés du mois de juillet », sur telerama.fr, (consulté le )
  25. Charles Martin, « Ozark, la nouvelle bonne surprise de l'été de Netflix (critique) », sur premiere.fr,
  26. « Ozark », sur SensCritique.com (consulté le )
  27. (en) Ozark sur l’Internet Movie Database
  28. Ozark sur Allociné
  29. (en) Rick Porter, « Ozark, The Office Lead Nielsen's 2020 Streaming Rankings », sur The Hollywood Reporter.com, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Pamela W. Hollander (dir.) et Marty Rapp, Middle Age in Popular Culture, Rowman & Littlefield, , 172 p., p. 101

Liens externes[modifier | modifier le code]