Otto Schniewind

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Otto Schniewind
Otto Schniewind
Schniewind en 1933.

Naissance
Sarrelouis, Empire allemand
Décès (à 76 ans)
Linz (Allemagne), Allemagne
Origine Allemand
Allégeance Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Drapeau de la  République de Weimar République de Weimar
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Kaiserliche Marine
Flag of Weimar Republic (jack).svg Reichsmarine
War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Unité SMS Leipzig
SMS Augsburg
SMS Magdeburg
Grade Generaladmiral
Années de service 1907-1945
Commandement Köln
Conflits Première Guerre mondiale

Seconde Guerre mondiale

Distinctions Croix de fer[1]
Croix d'honneur
Croix de chevalier de la Croix de fer
Insigne de combat de la flotte de haute mer
Ordre du Trésor sacré

Otto Schniewind ( - ) est un Generaladmiral de la Kriegsmarine durant la Seconde Guerre mondiale. Pour sa bravoure au combat et ses commandements couronnés de succès, il se voit décerner la Croix de chevalier de la Croix de fer en 1940.

Biographie[modifier | modifier le code]

Schniewind entra dans la Marine impériale allemande en 1907 comme cadet. Pendant la Première Guerre mondiale, il servit comme commandant de torpilleurs. Lorsque la flotte allemande se rendit aux Britanniques, il commandait une escadre de torpilleurs, qu'il fit participer au sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow, à la suite de quoi il fut fait prisonnier par les Britanniques.

Après avoir été libéré, Schniewind continua à servir dans la Reichsmarine. De 1925 à 1926 il fut adjoint du ministre de la guerre Otto Gessler. En 1932 Schniewind devint capitaine du croiseur léger Köln. En 1934 Schniewind fut nommé à une autre fonction administrative. Il fut promu contre-amiral en 1937 et vice-amiral en 1940. Il fut chef d'état-major de la Seekriegsleitung (en) de 1938 à 1941. Après le naufrage du Bismarck Schniewind fut nommé successeur de Günther Lütjens qui avait péri avec le navire. En 1943 Schniewind devint commandant des Marinegruppenkommandos (de) Nord . Le 1er mars 1944, Schniewind fut promu Generaladmiral. Le 30 juillet 1944 Schniewind fut relevé de son commandement et n'obtint pas d'autre poste durant le reste de la guerre.

Après la guerre, il fut arrêté et accusé au procès du Haut Commandement militaire pour son rôle dans l'invasion de la Norvège (opération Weserübung), mais il fut acquitté, puis il fut remis en liberté. De 1949 à 1952 il fit partie de l'équipe historique de la marine à Bremerhaven.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dörr 1996, p. 230.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Manfred Dörr, Die Ritterkreuzträger der Überwasserstreitkräfte der Kriegsmarine [« Les récipiendaires de la croix de chevalier de la Croix de fer des forces de surface de la Kriegsmarine »], vol. 2 : L–Z, Osnabrück (Allemagne), Biblio Verlag, (ISBN 978-3-7648-2497-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]