Otto Schultze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Otto Schultze
Naissance
Oldenbourg, Empire allemand
Décès (à 81 ans)
Hambourg, Allemagne de l'Ouest
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of the German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Arme War Ensign of Germany (1903-1918).svg Kaiserliche Marine
Flag of Weimar Republic (jack).svg Reichsmarine
War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Unité SMS König
Grade Kriegsmarine epaulette Generaladmiral.svg Generaladmiral
Années de service 1900-1942
Commandement Unterseeboot 63
SMS Elsaß
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Pour le Mérite
Famille Heinz-Otto Schultze (fils)

Otto Schultze () était un Generaladmiral allemand pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Schultze rejoint la Kaiserliche Marine le en tant que Seekadett. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert sur le König avant son transfert au service des U-boots en 1915, prenant le commandement de l'U-63 jusqu'à la mi-décembre 1917. Il sert ensuite comme premier officier du commandant en chef des sous-marins de la Méditerranée. Dans un même temps, il occupe le poste de chef de la I. U-Boot-Flottille.

Durant l'entre-deux-guerres, il occupa divers postes d'état-major. De septembre 1927 à septembre 1929, il fut commandant du SMS Elsaß. En octobre, il prend le commandement du Marinestation der Ostsee (en) (Station maritime de la mer du Nord). Il fut promu vice-amiral en 1934 et amiral en 1936, avant de prendre sa retraite en 1937. Mais, avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, il est rappelé au service actif. Il prit définitivement sa retraite le .

Héritage[modifier | modifier le code]

Son fils, Heinz-Otto Schultze, reçut la Croix de chevalier de la croix de fer. Il fut commandant de sous-marins pendant la Seconde Guerre mondiale et fut tué au combat le , lorsque l'U-849 fut coulé dans l'Atlantique sud, par un bombardier lourd américain B-24 Liberator.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]