Insigne de combat de la flotte de haute mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Insigne de combat de la flotte de haute mer
Das Flottenkriegsabzeichen
image illustrative de l’article Insigne de combat de la flotte de haute mer

Type Insigne de combat
Statut Plus décernée
Description
Chiffres
Date de création 30 avril 1941

L'insigne de combat de la flotte de haute mer, (en allemand, Das Flottenkriegsabzeichen), est une décoration militaire allemande du Troisième Reich. Elle fut créée le 30 avril 1941 pour récompenser les marins ayant combattu contre la Royal Navy lors d'actions en haute mer.

Attribution[modifier | modifier le code]

L'obtention de cet insigne était soumis aux conditions suivantes:

  • Pouvoir justifier de douze mois de service sur un croiseur ou autre bâtiment de combat.
  • Ou avoir été blessé lors d'une mission.
  • Ou/et avoir participé à une mission couronnée de succès.

L'insigne a cessé d'être accordé à la fin du régime nazi en Allemagne en 1945.

Description[modifier | modifier le code]

L'insigne fut dessiné par Adolf Bock, il est composé d'une couronne de feuilles de chêne de huit bouquets de deux feuilles, surmontées d'un aigle, ailes déployés et tenant entre ses serres un svastika de petite taille dépassant légèrement de la couronne. L'attache se trouvant en bas de la couronne à l'aspect de deux rubans.

Le motif au centre représente la vue de face détaillée d'un navire de haute mer, tel un croiseur, fendant les flots. Ce motif occupe presque tout l'espace délimité par la couronne.

Les diplômes d'obtention de cet insigne peuvent prendre différentes formes et comporter ou non les emblèmes nationaux.

Port[modifier | modifier le code]

L'insigne devait être porté sur la poche gauche de la veste (ou de la chemise) sous la croix de fer, si celle-ci est présente.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François de Lannoy, Ordres et décorations de la Wehrmacht 1933-1945 - ETAI - (ISBN 978-2-7268-9534-4)

Voir aussi[modifier | modifier le code]