Cancrinite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cancrinite[1]
Catégorie IX : silicates[2]
Cancrinite (blanc) - Rhodocrosite (rouge)

Cancrinite (blanc) - Rhodocrosite (rouge)
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Na6Ca2[(CO3,Al6Si6O24]·2H2O
Identification
Masse formulaire 1,052.50 uma
Couleur incolore; blanc; jaune; jaunâtre; orange; rose; rougeâtre; gris bleuâtre; verdâtre; bleu pâle; vert; gris
Classe cristalline et groupe d'espace Pyramidale - P 63
Système cristallin Hexagonal
Réseau de Bravais Primitif P
Clivage Parfait sur {1010}
Cassure irrégulière
Habitus Prismatique; lamellaire; massif; agrégat; grenu; aciculaire
Échelle de Mohs de 5,00 à 6,00
Trait blanc
Éclat vitreux; nacré; gras
Propriétés optiques
Indice de réfraction e=1.495-1.503, w=1.507-1.528
Pléochroïsme incolore
Biréfringence Uniaxial (-); Δ= 0.0120-0.0250
Fluorescence ultraviolet aucune
Transparence Transparent à translucide
Propriétés chimiques
Densité de 2,42 à 2,51
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La cancrinite est une espèce minérale, du groupe des silicates sous-groupe des tectosilicates de formule Na6Ca2CO3,Al6Si6O24·2H2O avec des traces : Ti ; Fe ; Mg ; K ; Cl ; S.


Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrite par le minéralogiste allemand Rose en 1839 et nommé d'après Georges Cancrin (1774-1845), ministre russe des finances.

Topotype[modifier | modifier le code]

Dans les Mont Tunkinsk, à l'ouest d'Irkutsk en Sibérie.

Cristallographie[modifier | modifier le code]

  • Paramètres de la maille conventionnelle : = 10,95 Å, = 12,7 Å, = 5,15, Å ; Z = 1 ; V = 719,36 Å3.
  • Densité calculée = 2,43 g cm−3
Connexion de deux molécules de cancrinite
Projection sur l’axe C de la structure cristalline de la cancrinite .

Gîtologie[modifier | modifier le code]

  • Dans les roches ignées par altération de la néphéline.

Elle est classée dans un groupe de minéraux dit foïdite regroupant des feldspaths alcalins pauvres en silice.

  • On en trouve notamment associée à la bauxite - et sous forme de petites particules, associée à de l'hématite - dans les boues rouges qui sont des déchets de l'industrie aluminière [3].

Critères de reconnaissance[modifier | modifier le code]

Phénomène inhabituel chez les minéraux du groupe des silicates, il produit une effervescence lorsqu'exposé à l'acide chlorhydrique en raison des ions carbonates qu'il comprend.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les pierres gemmes peuvent être taillées comme pierre fine.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rock Forming Mineral, London,V.4,310(1963)
  2. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  3. Laura Santona, Paola Castaldi and Pietro Melis, Evaluation of the interaction mechanisms between red muds and heavy metals , Journal of Hazardous Materials Volume 136, Issue 2, 21 August 2006, Pages 324-329 : doi:10.1016/j.jhazmat.2005.12.022 (Résumé)]