Héliodore (béryl)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Héliodore.
Héliodore
Catégorie IX : silicates[1]
Héliodore (béryl)
Général
Classe de Strunz 9.CJ.05
Formule chimique Al2Be3O18Si6Be3Al2Si6O18 silicate de béryllium et d'aluminium
Identification
Masse formulaire[2] 537,5018 ± 0,0072 uma
Al 10,04 %, Be 5,03 %, O 53,58 %, Si 31,35 %,
Couleur jaune à orange avec parfois des nuances verdâtres
Classe cristalline et groupe d'espace dihexagonal dipyramidal, P6/mmc
Système cristallin hexagonal
Clivage imparfait selon 1010
Cassure conchoïdale
Habitus cristaux prismatiques
souvent allongés
Échelle de Mohs 7,5 - 8
Trait Blanc
Éclat vitreux
Propriétés optiques
Indice de réfraction Ne=1,562 à 1,594 No=1,566 à 1,602
Pléochroïsme Faible: Jaune / Jaune foncé à Jaune / Vert pomme
Biréfringence -0,006 à -0,010 ; Uniaxe négatif
Dispersion 2 vz ~ 0,014
Fluorescence ultraviolet bleuâtre
Transparence Transparente à translucide
Propriétés chimiques
Densité 2,7
Fusibilité Infusible
Solubilité Soluble dans HF
Propriétés physiques
Magnétisme non magnétique
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Un héliodore est un minéral de la famille des cyclosilicates. Il constitue une variété de béryl de couleur jaune avec des nuances verdâtres ou miel. Sa formule chimique est : Be3Al2Si6O18.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Du grec hêlios, soleil et dôrea, don.

Gisements[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

Sur les autres projets Wikimedia :