Olivier Hamel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hamel.

Olivier Hamel est un acteur français né le à Reims.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Formé au début des années 1980 au Centre Dramatique National de Reims sous la direction de Jean-Pierre Miquel, par Christian Schiaretti, Fernando Becerril, Jean Bollery et Daniel Romand comme professeurs, il intègre la troupe Antigone-Théâtre Universitaire de Reims, un des rares groupes professionnels de théâtre universitaire en France, avec comme metteurs en scène ; Jean Deloche (La foi, l'espérance et la charité de Ödon von Horvath) et José Renault (Le Mariage forcé de Molière). Il participe au travaux d’ouverture d’une salle de 120 places sur le campus de la faculté de lettres de Reims-Croix-Rouge, le Centre Culturel du CROUS de Reims, toujours en activité aujourd'hui. Il poursuit sa formation par des techniques spécifiques avec Serge Martin (clown-bouffon-fou du roi), Thierry Bae (mime corporel), Catherine Dasté (jeu), Maurice Attias (alexandrin) et Anne Dubost (chant). De 1991 à 1995, il fut l'assistant de Lisa Wurmser sur son travail de recherche sur des auteurs russes, allemands et italiens tels que Vassili Aksionov, Alexandre Vampilov, Viktor Slavkine, Nikolaï Erdman, Daniil Harms, Botho Strauss et Franco Brusati... il jouera Alexandre dans Les Étoiles dans le ciel du matin d'Alexandre Galine, au théâtre de la Tempête en 1993. De 1995 à 2008, Il participe à l'aventure des Rencontres à la Cartoucherie créée à l'initiative de Philippe Adrien, directeur du théâtre de la Tempête, depuis sa première édition en 1995, La Misère du monde d’après le livre d'entretiens du sociologue français Pierre Bourdieu, à sa dernière édition en 2008 dans L'Empire du moindre mal du philosophe français Jean-Claude Michéa porté à la scène par Michel Cochet. Il s'intéresse depuis longtemps aux jeunes auteurs et autrices, notamment par sa complicité avec les éditions Quartett et fait partie du collectif A Mots Découverts.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]