Theo Hakola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hakola.
Theo Hakola
Naissance
Spokane, État de Washington
Genre musical rock alternatif
Instruments Guitare, piano, orgue, dulcimer...
Années actives depuis 1980
Site officiel http://www.theohakola.com

Theo Hakola, né à Spokane (États-Unis) en 1954, est un artiste chanteur, musicien, homme de théâtre et écrivain américain travaillant et résidant en France depuis la fin des années 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Theo Hakola est Américain d'ascendance finnoise et suédoise. Il fait des études d'histoire - Antioch College (Yellow Springs, Ohio) et The London School of Economics - et travaille dans la politique à New York (US Committee for a Democratic Spain) avant de venir s'installer en France à la fin des années 1970. Il devient alors le leader et chanteur du groupe Orchestre rouge dans les années 1980 puis de Passion Fodder avant de poursuivre une carrière solo à partir de 1992.

En 1987, il produit le premier album Où veux-tu qu'je r'garde ? d'un jeune groupe bordelais, Noir Désir, après les avoir fait signer chez Barclay-Polygram.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Orchestre rouge[modifier | modifier le code]

Avec Passion Fodder[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

Musique de films[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur artistique[modifier | modifier le code]

Journalisme radio[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Rakia, lecture en musique (d’après le roman, avec Dominique Reymond), compositeur/musicien/interprète, Dijon – 2013
  • Sur la route, (d’après Kerouac, avec Jacques Bonnaffé), compositeur/musicien/ interprète, Manosque, Toulouse – 2011 ; puis Grenoble, Caen, Vendôme, Vincennes, Rennes, Chasselas, Bondy, Bobigny...
  • La Ballade de Carson Clayor Stendhal goes to Idaho (d'après La Valse des affluents), auteur/metteur-en-scène/compositeur/interprète... Printemps du livre, Grenoble – 2011, MC93-Bobigny – 2016.
  • L’Invention du monde (d'après le roman d’Olivier Rolin) compositeur/musicien, MC93 Bobigny – 2010. Mise en scène de Michel Deutsch
  • USA, d’après Dos Passos, compositeur/musicien/interprète, MC93 Bobigny – 2010. Mise en scène de Nicolas Bigards 
  • Question : où nagent les grands-mères ? compositeur/musicien, aux Subsistances à Lyon ; Maison des arts de Créteil et au Volcan – scène nationale du Havre – 2009-10. Mise en scène de Sandrine Lanno et Paola Comis
  • Le Chant des âmes, (d’après Le Sang des âmes), auteur/metteur-en-scène/compositeur/interprète... Institut finlandais, Paris – 2009.
  • La Thébaïde (Racine) – compositeur/musicien, CDN de Montreuil et L'Atelier du Rhin de Colmar – 2007. Mise en scène de Sandrine Lanno.
  • Ellen Foster (Kaye Gibbons) – compositeur-musicien et traducteur à Dijon (Festival Frictions) et à Lille (l’Aéronef) – 2002 puis, en tant que co-metteur en scène, à Bagnolet (l’Échangeur) et à Lyon (Théâtre de la Renaissance) – 2005. Avec Paola Comis.
  • Les Chansons de ‘La Valse des affluents’ (d’après le roman du même nom), auteur, metteur-en-scène, interprète... aux Correspondances de Manosque – 2004, au festival Littératures métisses, Poitiers – 2004 et à la Villa Gillet, Lyon – juin, 2005.
  • Une dizaine de morts (d’après Michael Ondaatje), adaptateur-auteur, metteur-en-scène, interprète... à la Villa Gillet, Lyon – 2003, aux Correspondances de Manosque – 2003, au Centre culturel canadien, Paris – 2004.
  • La chanson du Zorro andalou – auteur, interprète et co-metteur en scène au Théâtre de l’Aire Libre à Rennes, à Lille (L’Aéronef), et à Bagnolet (l’Échangeur) – 1999-2000.
  • Mahagonny (Brecht/Kurt Weill) – interprète, au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris et en tournée – 1983. Mise en scène de Hans-Peter Cloos.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La Route du sang, Éditions Le Serpent à Plumes, 2001
  • La Valse des affluents, Éditions du Serpent à Plumes, 2003
  • Le Sang des âmes, Éditions Intervalles, 2008
  • Rakia, Éditions Intervalles, 2011
  • Idaho Babylone, Éditions Actes Sud, 2016
  • Aleksandar Hemon, Theo Hakola, Eva Almassy, et Rafael Torres, De la mémoire du réel à la mémoire de la langue : Réel, fiction, langage, Éditions Cécile Defaut,

Vidéo[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]