Jacques Zabor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jacques Zabor, né le , décédé le , était un comédien français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi une formation d'acteur au Cours Simon, il joua dans plus de cent cinquante rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision. Figure de la décentralisation, au Centre Dramatique National "Le Cargo" à Grenoble, mais aussi à Angers ou à Caen, il commença sa carrière sous la direction de Jean Darnel dans Les Parents terribles de Jean Cocteau, puis dans Britannicus mis en scène par Jacques Charon.

Il mit en scène plusieurs spectacles, en particulier une adaptation du Journal d'un fou de Gogol, et plusieurs montages poétiques, sur René Char (Changer sa règle d'existence), sur René Guy Cadou et, récemment autour de l'œuvre de Werner Lambersy.

Au cinéma et à la télévision, il travailla sous les directions de Georges Lautner, de Michel Deville, de José Giovanni, d'Aline Issermann, de Bernard Rapp, d'Yves Boisset (entre autres).

En 2006, il compose et publie un recueil de poèmes, "Champ nu".

Il était divorcé de Michèle Laurence, comédienne, avec laquelle il a un fils Stéphane Russel, comédien. Marié en secondes noces avec la romancière et auteur dramatique Lucette-Marie Sagnières.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]