Jean Deloche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deloche.
Jean Deloche

Jean Deloche, né le 19 septembre 1929 à Grand-Bornand, Haute-Savoie. Il est chercheur associé et correspondant de l’Ecole Française d'Extrême Orient (EFEO) à Pondichéry, Inde.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1961 à 1962, Jean Deloche est professeur au lycée Suryavarman II à Siem Reap, Cambodge. De 1962 à 1966, il est directeur de l’Alliance Française de Madras. En 1966, il intègre l’EFEO comme chargé de recherche, puis maître de recherche en poste à Pondichéry. En 1982, il obtient son doctorat d’État ès-Lettres et Sciences Humaines. De 1992 à 1994, il est responsable du centre d’histoire et d’archéologie de l’EFEO, Pondichéry. Ses recherches s’organisent autour de deux pôles : d’une part, l’histoire de la technologie indienne, en particulier les techniques de transport et les techniques militaires et, d’autre part, la publication de manuscrits français du XVIIIe siècle ayant une importance capitale pour l’histoire politique, économique et sociale de l’Inde. Il a publié le récit de Modave dans l’Inde du Nord considéré par les spécialistes comme la meilleure description de l’empire moghol après Bernier, l’épopée de Jean-Baptiste Chevalier dans l’Inde orientale qui est le premier récit en langue européenne sur le royaume d’Assam, le témoignage vivant du jésuite Wendel sur l’éphémère royaume jat, enfin la longue expérience de l’Inde du grand naturaliste Pierre Sonnerat. Ses minutieuses recherches sur les techniques de transport, les voitures, les bateaux, les ponts, ont fait l’objet d’uen vaste synthèse publié en français et en anglais et reproduite en partie dans le volume II de History of Technology in India. Il a en particulier signalé les premières représentations du gouvernail d’étambot et du fer à cheval en Inde. Quant à ses travaux sur les fortifications de l’Inde, principalement du Sud de la péninsule, ils apportent une nouvelle typologie que pourront utiliser avec profit les chercheurs spécialisés en architecture militaire.

Prix et distinction[modifier | modifier le code]

2008, Prix Hirayama, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris[1].

Bibliographie (1968 - 2013)[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

Compte-rendus[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Old Pondicherry (1673-1824) Revisited, 9 colour panels, Pondichéry, 2004.
  • Old Mahé (1721-1817) according to Eighteenth Century French Plans, 8 colour panels, Pondichéry, 2013.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.aibl.fr/seances-et-manifestations/coupoles-312/coupole-2008/article/palmares-2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notice Jean Deloche sur le site internet de l'EFEO
Colloque de Jean Deloche à Lorient le 6 juin 2007
Exposé de Jean Deloche à la 3e biennale de l'Alliance Française à New Delhi le 09 mars 1987sur le site du CIDIF
Palmarès 2008 de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres : Prix HIRAYAMA attribué à Jean Deloche