Océano Club de Kerkennah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OCK.
Océano Club de Kerkennah
Logo du Océano Club de Kerkennah
Généralités
Nom complet Océano Club de Kerkennah
Surnoms El Mouhit, Nadi Al Jazeera
Fondation
Couleurs Bleu et blanc
Stade Stade de la cité El Habib
Siège Immeuble CNSS
3018, route de Gremda
Sfax
Championnat actuel Ligue II
Président Drapeau : Tunisie Jouma Ammar
Entraîneur Drapeau : Tunisie Nader Hbiri
Palmarès principal
National[1] Coupe de Tunisie espoirs (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

L'Océano Club de Kerkennah (arabe : نادي محيط قرقنة) ou OCK est un club de football tunisien, basé dans l'archipel des Kerkennah, fondé le par un comité présidé par Rachid Kraiem.

Malgré ses succès dans le championnat et la coupe de Tunisie, il n'a jamais joué dans une compétition au niveau africain et arabe.

Le club compte également de petites sections de pétanque, de natation, de cyclisme, de lutte, de judo et de kung fu. Des sections de handball, de basket-ball et de volley-ball ont auparavant existé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Youssef Kraiem envoie le une lettre à Sadok Taktak pour lui annoncer son intention de fonder une association sportive sous le nom d'Océano Club de Kerkennah et les couleurs bleu marine, bleu ciel et blanc[2]. Le visa est accordé le par le ministère de l'Intérieur sous le numéro 3579[2]. Le a lieu la première assemblée générale au stade Ciccaldi de Sfax, sous la présidence de Youssef Kraiem et en présence d'un membre de la Fédération tunisienne de football, Ameur Gargouri ; Rachid Kraiem devient le premier président du comité directeur[2]. La saison 1964-1965 est marquée par la première participation de l'OCK au championnat de troisième division de football a lieu en octobre 1964, avec un budget de 375 dinars tunisiens, et se termine par la titre de champion après sept victoires, un match nul et aucune défaite[2]. Toutefois, l'équipe perd le match de barrage pour passer en Ligue II contre le Club olympique de Médenine[2].

En 1969 a lieu la création des sections de handball et de pétanque[2]. En 1970, l'OCK compte quatre sections sportive avec 147 membres : 107 joueurs de football, 17 de handball, onze de basket-ball et douze de pétanque[2].

Au terme de la saison 1972-1973, jouée avec un budget de 4 000 dinars, l'équipe de football termine quatrième au classement du championnat de Ligue II[2]. Au terme de la saison 1975-1976, l'équipe de football juniors termine deuxième de la région Sud derrière le Sfax railway sport[2].

Après cinq ans passés en Ligue régionale III (région de Sfax), durant lesquels il remporte à chaque fois le championnat régional mais échoue aux barrages[2], le club finit par rejoindre la deuxième division en 1968 après un titre de champion du Sud, du Sud-Est et de l'Ouest et avec un budget de 1 000 dinars[2], pour y passer onze ans, avant d'accéder en Ligue I à la fin de la saison 1978-1979, lors de la dernière journée de la Ligue II, en battant au stade Taïeb-Mehiri de Sfax le Stade gabésien grâce au but égalisateur de Mohamed Boutabba et au penalty arrêté par le gardien Bouraoui Chaari à la dernière minute du match[2]. Dès lors, l'OCK passe treize saisons en première division (niveau professionnel)[2].

Au terme de la saison 1987-1988, l'OCK remporte le premier grand titre de son histoire, la coupe de Tunisie espoirs, grâce à une équipe entraînée par Moncef Barka et comptant notamment Amor Ben Tahar, Mohamed Trabelsi (alias Bakkaou), Radhwan Werda, Noamen Ben Ahmed et Riadh Gharbi ; l'OCK bat le Club olympique des transports en demi-finale (4-2) aux tirs aux buts et l'Avenir sportif d'Oued Ellil en finale (4-3) aux tirs aux buts. Durant la saison 1990-1991, l'OCK est promue en Ligue I[2]. La saison suivante, le club dispose du plus important budget de son histoire et le sixième budget de toutes les équipes du championnat apres l'EST, le Club africain, l'ESS, le CSS et le Stade tunisien avec près de 64 500 000 dinars.

Connu pour son jeu ultra-défensif, il s'accroche pendant cinq ans mais finit par rétrograder[2]. Un an après, il remonte avec un nouveau style qui lui réussit parfois[2]. Après des fortunes diverses, le club quitte pour la dernière fois la Ligue I en 1997[2] et intègre la Ligue II durant les saisons 1997-1998 et 1998-1999.

Depuis la saison 1999-2000, l'OCK évolue en Ligue III, tout en luttant pour sa survie par de réguliers changements d'entraîneurs. Durant la saison 2004-2005, l'OCK prend la troisième place du classement final du championnat avec 45 points.

Au terme de la saison 2006-2007, il termine la saison à la huitième place avec 33 points. Les juniors terminent l'édition 2007-2008 de la coupe de Tunisie en quarts de finale, éliminés à l'extérieur par Grombalia Sports aux tirs aux buts. Au terme de la saison 2008-2009, l'OCK prend la sixième place du classement final du championnat avec 29 points. Durant la saison 2009-2010, le club vise la remontée en Ligue II. Après une bonne phase aller, la mauvaise phase retour le conduit toutefois à prendre la sixième place. Cette saison est la première durant laquelle l'OCK joue uniquement au stade Farhat-Hached de Remla.

Durant la saison 2010-2011, l'OCK termine la saison à la dixième place avec trente points. Durant la saison 2011-2012, le club fait une bonne phase aller, prenant la deuxième place du classement, avant de terminer à la septième place avec 39 points. Durant la saison 2012-2013, l'équipe vise à nouveau une remontée en Ligue II et prend la troisième place du classement de la phase aller, avec 23 points sans aucune défaite ; l'OCK termine la saison à la cinquième place (38 points) à la suite d'une mauvaise phase retour. Durant la saison 2013-2014, l'OCK prend la quatrième place du classement de la phase aller avec 21 points et termine sixième de la phase retour avec 35 points. Durant la saison 2014-2015, l'OCK prend la douzième place du classement avec quatorze points, après une mauvaise phase aller, et termine la saison à la huitième place (34 points) ; Marouan Dhifallah remporte le titre de meilleur gardien de la Ligue III Sud lors de cette saison.

Durant la saison 2015-2016, l'OCK prend la première place du classement de la phase aller et remporte le titre de champion d'hiver, avec 31 points avant de terminer la saison à la troisième place avec 48 points, la meilleure attaque (58 buts) et le meilleur buteur (Amin Waili avec 23 buts) de la Ligue III. Il obtient un match nul à Médenine lors de la dernière journée (0-0), qu'il aurait dû gagner pour monter en Ligue II, face au Club olympique de Médenine qui monte en Ligue II avec 50 points. Face aux problèmes rencontrés durant les derniers trois matchs de la saison, des sanctions sont prises contre des joueurs et l'entraîneur changé pour les deux dernières rencontres. Après la dernière journée, l'OCK fait appel pour récupérer trois points perdus sur tapis vert contre le Sporting Club de Moknine[3].

Le , l'OCK remporte le championnat 2016-2017 de Ligue III pour la première fois de son histoire et accède en Ligue II pour la saison 2017-2018[4].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Mais c'est au niveau amateur qu'il obtient son plus beau palmarès :

Coupe de Tunisie[modifier | modifier le code]

Saison Tour Équipe à domicile Équipe extérieure Score
1966-1967 1/16e de finale Océano Club de Kerkennah Espoir sportif de Hammam Sousse 1-2[5]
1967-1968 1/16e de finale Sfax railway sport Océano Club de Kerkennah 5-0
1968-1969 1/16e de finale Étoile sportive de Métlaoui Océano Club de Kerkennah Forfait de l'OCK
1969-1970 1/32e de finale Océano Club de Kerkennah Jeunesse sportive kairouanaise 1-3
1970-1971 1/16e de finale Jendouba Sports Océano Club de Kerkennah 2-0
1971-1972  ?  ?  ?  ?
1972-1973 1/16e de finale Avenir sportif de La Marsa Océano Club de Kerkennah 3-1
1973-1974 1/16e de finale Étoile sportive de Métlaoui Océano Club de Kerkennah 5-0
1974-1975 1/32e de finale Étoile sportive de Métlaoui Océano Club de Kerkennah 2-1
1975-1976 1/16e de finale Avenir sportif de La Marsa Océano Club de Kerkennah 2-0
1976-1977 1/16e de finale[6] Club sportif des cheminots Océano Club de Kerkennah 1-0
1977-1978 Coupe non terminée pour cause de coupe du monde - - -
1978-1979 1/8e de finale[7] Club athlétique bizertin Océano Club de Kerkennah 2-0
1979-1980 1/8e de finale Enfida Sports Océano Club de Kerkennah 1-0
1980-1981 1/16e de finale Club sportif sfaxien Océano Club de Kerkennah 5-0
1981-1982 1/8e de finale Union sportive de Bou Salem Océano Club de Kerkennah 2-1
1982-1983 1/4 de finale Stade tunisien Océano Club de Kerkennah 3-0
1983-1984 Deuxième tour Croissant sportif de Redeyef Océano Club de Kerkennah 3-1
1984-1985 1/16e de finale Club sportif de Korba Océano Club de Kerkennah 0-0 a.p. (2-0 t.a.b.)
1985-1986 1/16e de finale Sporting Club de Ben Arous Océano Club de Kerkennah 2-0
1986-1987 1/16e de finale Olympique du Kef Océano Club de Kerkennah 4-0
1987-1988 1/16e de finale Jeunesse sportive kairouanaise Océano Club de Kerkennah 2-0
1988-1989 1/8e de finale Stade tunisien Océano Club de Kerkennah 2-0
1989-1990 1/4 de finale[8] Stade tunisien Océano Club de Kerkennah 1-0
1990-1991 Deuxième tour Association sportive de l'Ariana Océano Club de Kerkennah 1-0
1991-1992 Demi-finale[9] Stade tunisien Océano Club de Kerkennah 1-0
1992-1993 1/8e de finale Avenir sportif de La Marsa Océano Club de Kerkennah 1-0
1993-1994 1/16e de finale Association Mégrine Sport Océano Club de Kerkennah 2-0 (a.p.)
1994-1995 1/8e de finale Club sportif sfaxien Océano Club de Kerkennah 5-1
1995-1996 1/32e de finale Avenir sportif de Kasserine Océano Club de Kerkennah 2-1
1996-1997 1/8e de finale[10] Océano Club de Kerkennah Club sportif de Hammam Lif 1-2
1997-1998 1/16e de finale[11] Océano Club de Kerkennah Avenir sportif de Gabès 0-0 a.p. (6-7 t.a.b.)
1998-1999 Deuxième tour Badr sportif d’El Ain Océano Club de Kerkennah 0-0 a.p. (4-2 t.a.b.)
1999-2000 Premier tour Océano Club de Kerkennah El Makarem de Mahdia 2-5
2000-2001 Premier tour Océano Club de Kerkennah Sfax railway sport 3-5
2001-2002 Coupe non terminée pour cause de coupe du monde - - -
2002-2003 Premier tour Océano Club de Kerkennah Club Ahly de Sfax 0-1
2003-2004 1/32e de finale Gazelle sportive de Moularès Océano Club de Kerkennah 1-0
2004-2005 Deuxième tour Océano Club de Kerkennah Club athlétique bizertin 0-2
2005-2006 1/8e de finale Océano Club de Kerkennah Club africain 0-1
2006-2007 1/4 de finale Océano Club de Kerkennah Club athlétique bizertin 2-2 (2-3 a.p.)
2007-2008 Premier tour Astre sportif de Degache Océano Club de Kerkennah 1-0
2008-2009 1/32e de finale Stade gabésien Océano Club de Kerkennah 0-0 a.p. (4-3 t.a.b.)
2009-2010 1/32e de finale Océano Club de Kerkennah Stade sportif sfaxien 1-2
2010-2011 Premier tour Espoir sportif de Bouchemma Océano Club de Kerkennah 1-0
2011-2012 1/32e de finale Club sportif hilalien Océano Club de Kerkennah 3-2 (a.p.)
2012-2013 Compétition sans équipe de Ligue II, de Ligue III et amateurs - - -
2013-2014 Premier tour Football Mdhila Club Océano Club de Kerkennah 5-3 (a.p.)
2014-2015 Deuxième tour Étoile sportive de Béni Khalled Océano Club de Kerkennah 2-0
2015-2016 Deuxième tour Flèche sportive de Gafsa-Ksar Océano Club de Kerkennah 1-0
2016-2017 Premier tour Croissant sportif de Redeyef Océano Club de Kerkennah 1-0

Durant les années 1980, l'OCK parvient à deux reprises en quarts de finale de la coupe de Tunisie de football ; il est battu à chaque fois par le Stade tunisien en 1982-1983 et en 1989-1990. Toutefois, il parvient à battre cette équipe et signe ainsi sa meilleure performance, soit une élimination en demi-finale par le Stade tunisien (0-1) durant la saison 1991-1992. Au terme de la saison 2004-2005, l'OCK est éliminé au deuxième tour par le Club athlétique bizertin. En 2005-2006, le club atteint les huitièmes de finale et s'incline face au Club africain. En 2006-2007, l'OCK atteint les quarts de finale et s'incline face au Club athlétique bizertin en prolongations. En 2007-2008, l'OCK s'incline au premier tour contre l'Astre sportif de Degache et, durant la saison suivante, perd au premier tour contre le Stade gabésien. Au terme de la saison 2009-2010, l'OCK s'incline en 32e de finale à domicile contre le Stade sportif sfaxien.

Ligue I[modifier | modifier le code]

Équipe en 1991-1992 lors du match perdu (0-1) contre l'Étoile sportive du Sahel au stade Taïeb-Mehiri de Sfax
Équipe en 1992-1993 avant un match au stade Taïeb Mehiri
Saison Années Classement final Points Meilleur buteur Mouvement
1 1978-1979 11 49 Mohamed Jemal (3)
2 1979-1980 9 49 Khaled Msakni (5)
3 1980-1981 12 45 Khaled Msakni (10)
4 1981-1982 12 49 Khaled Msakni (6)
5 1982-1983 13 44 Onze joueurs (1) Relégation en deuxième division
6 1985-1986 12 50 Ezzeddine Hadj Sassi (7)
7 1986-1987 12 52 Ezzeddine Hadj Sassi (11) Relégation en deuxième division
8 1988-1989 14 39 Ezzeddine Hadj Sassi et Imed Trabelsi (3) Relégation en deuxième division
9 1991-1992 7 59 Amor Ben Tahar (14)
10 1992-1993 6 24 Amor Ben Tahar (13)
11 1993-1994 10 21 Amor Ben Tahar (12)
12 1994-1995 13 18 Amor Ben Tahar (7) Relégation en deuxième division
13 1996-1997 13 14 Mourad Ouni (4) Relégation en deuxième division

L'OCK a eu de nombreuses occasions de disputer des rencontres contre les plus grands clubs de football tunisiens :

Club Rencontres Victoires Défaites Matchs nuls
Avenir sportif de Kasserine 4 2 1 1
Avenir sportif de La Marsa 26 5 9 12
Association Mégrine Sport 2 1 0 1
Club africain 26 3 18 5
Club athlétique bizertin 26 9 16 1
Club olympique des transports 12 1 6 5
Club sportif de Hammam Lif 22 5 11 6
Club sportif de Korba 2 2 0 0
Club sportif de Menzel Bouzelfa 2 1 1 0
Club sportif sfaxien 26 3 13 10
Espérance sportive de Tunis 26 5 14 7
Espérance sportive de Zarzis 6 2 1 3
Étoile sportive de Béni Khalled 2 1 0 1
Étoile sportive du Sahel 26 4 13 9
Jeunesse sportive kairouanaise 26 6 11 9
El Makarem de Mahdia 2 0 1 1
Olympique de Béja 16 4 9 3
Olympique du Kef 10 4 4 2
Sfax railway sport 20 2 4 14
Stade gabésien 6 2 2 2
Stade sportif sfaxien 2 1 0 1
Stade tunisien 26 7 9 10
Stade soussien 2 1 1 0
STIA Sousse 2 1 1 0
Union sportive monastirienne 18 6 7 5

Ligue III[modifier | modifier le code]

Saison Classement final Points
2004-2005 3e 45
2005-2006  ?  ?
2006-2007 8e 33
2007-2008  ?  ?
2008-2009 6e 29
2009-2010 6e  ?
2010-2011 10e 30
2011-2012 7e 39
2012-2013 5e 38
2013-2014 6e 35
2014-2015 8e 34
2015-2016 3e 48
2016-2017 1er 39

Coupe de la Ligue amateur Promosport[modifier | modifier le code]

Saison Tour Équipe à domicile Équipe extérieure Score
2004-2005 Finale[12] Océano Club de Kerkennah Étoile sportive du Fahs 2-1
2005-2006 Finale[12] Océano Club de Kerkennah Hirondelle sportive de Kalâa Kebira 2-0
2006-2007 Demi-finale Union sportive de Ben Guerdane Océano Club de Kerkennah  ?
2010-2011 Demi-finale[13] Union sportive de Sbeïtla Océano Club de Kerkennah  ?
2013-2014 1/4 de finale Espoir sportif de Haffouz Océano Club de Kerkennah 1-0
2014-2015 Demi-finale Océano Club de Kerkennah Stade africain de Menzel Bourguiba 1-2
2015-2016 Deuxième tour Croissant sportif de Redeyef Océano Club de Kerkennah 1-1 a.p. (5-4 t.a.b.)
2016-2017 Non disputé - - -

Durant la saison 2004-2005, l'OCK remporte pour la première fois la coupe de la Ligue amateur Promosport, gagnant la finale contre l'Étoile sportive du Fahs, sur les buts d'Amin Ghorbal et Achraf Ben Moussa au stade Chedly-Zouiten (2-1). En 2005-2006, il remporte la compétition pour la deuxième fois, battant en finale l'Hirondelle sportive de Kalâa Kebira, sur les buts de Slim Charrad et Rami Bouaziz, au stade Chedly-Zouiten (2-0) ; les joueurs gagnent à cette occasion une prime de 15 000 dinars.

Au terme de la saison 2006-2007, l'OCK perd à Ben Gardane la demi-finale de la coupe contre l'Union sportive de Ben Guerdane. En 2010-2011, l'OCK remporte la troisième place en gagnant le match pour la troisième place (2-0) face au Club de la cité Ettadhamen au stade olympique d'El Menzah après avoir battu en demi-finale l'Union sportive de Sbeïtla à Sbeïtla. Durant la saison 2013-2014, l'OCK est éliminé en quarts de finale à Haffouz (1-0) face à l'Espoir sportif de Haffouz. Lors de la saison 2014-2015, l'OCK est éliminé en demi-finale (1-2) contre le Stade africain de Menzel Bourguiba au stade du 2-mars à Sfax mais gagne une prime de 15 000 dinars pour avoir atteint ce stade de la compétition, cette édition ne comportant pas de match pour la troisième place.

Derbys[modifier | modifier le code]

Derby de la région de Sfax entre l'OCK et le Stade sportif sfaxien au stade Farhat-Hached de Remla (2012)
Équipe du Kerkennah Sport en 1994

Les matchs opposant l'OCK au Club sportif sfaxien, au Sfax railway sport, au Stade sportif sfaxien et au Club Ahly de Sfax (Cité El Habib) font partie des derbys de la région de Sfax à laquelle sont rattachés les Kerkennah. Il existe donc une grande rivalité entre ces équipes, notamment durant les années 1990 entre l'OCK, alors dans sa période de gloire, et le Club sportif sfaxien.

De plus, l'OCK participe, avec l'Espoir sportif de Jerba Midoun, l'Association sportive de Djerba et l'Union sportive d'Ajim, à un derby des îles tunisiennes et, avec Kerkennah Sport, à un derby des Kerkennah au niveau amical, où les deux équipes portent les mêmes couleurs, le bleu et le blanc. Après une longue absence sans équipe, débutée en 2005, Kerkennah Sport est de retour durant la saison 2013-2014 avec un sponsoring de la société Petrofac et des équipes de jeunes (écoles, minimes, cadets et juniors) qui jouent beaucoup de matchs amicaux contre l'OCK.

Direction[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Rachid Kraiem[14]
  • Abdelmajid Yangui
  • Mohamed Cheour
  • Ridha Kraiem
  • Mohamed Kraiem (1976-1980)
  • Ali Attaya (1980-1984)
  • Mohamed Jomaa (1984-1987)
  • Mokhtar Hmani (1987-1989)
  • Abdelmajid Kacem (1989-1990)
  • Abdeljelil Arous (1990-1992)[15]
  • Jamel Toumi (1992-1994)
  • Hamed Sallem (1994-1995)
  • Mohamed Larbi (1995-1996)
  • Abdeljelil Arous (1996-1998)
  • Fethi Arous (1998-2000)
  • Mohamed Larbi (2000-2003)
  • Mohamed Bayoudhi (2003-2004)
  • Mohamed Hmani (2004-2005)[16]
  • Ali Cheour (2005-2009)[17]
  • Mohamed Hadji (2009-2010)
  • Mohamed Baati (2011-2014)
  • Jouma Ammar (2014- )[18]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • Mongi Dalhoum (1989-1990)
  • Riadh Charfi et Farhat Dahech (1990-1992)[21]
  • Farhat Dahech et Youssef Baati (1992-1993)
  • Farhat Dahech et Ahmed Fersi (1993-1994)
  • Riadh Charfi (1994)
  • Jamel Eddine Bouabsa (1995)
  • Moncef Melliti (1995-1996)
  • Jamil Kacem et Youssef Baati (1996-1997)
  • Moncef Melliti (1997)
  • Hédi Kouni (1998)
  • Oussama Melliti (1998)
  • Jamil Kacem (1998)
  • Samir Grayaa (1999)
  • Youssef Baati (1999)
  • Hassouna Belghith (1999-2000)
  • Moncef Melliti (2000)
  • Samir Grayaa (2000-2001)
  • Chiheb Ellili (2001-2003)
  • Adel Larguech (2003)
  • Samir Grayaa (2004)
  • Jamil Kacem (2004-2006)[22]
  • Riadh Charfi (2006)
  • Hamadi Barkia (2007)
  • Fakher Trigui (2007)
  • Nader Werda (2007)
  • Mongi Ketata (2008)
  • Zouheir Arous, Mansour Lerguech et Abdelfatah Ghribi (2008)
  • Fakher Trigui et Mabrouk Kaanich (2008-2009)
  • Zouheir Arous et Adel Larguech (2009-2010)
  • Moncef Melliti (2010)
  • Sami Sassi (2010-2012)
  • Nader Werda (2012)
  • Mourad Sebayi (2013)
  • Zouheir Arous (2014)
  • Khaled Makhlouf (2014)
  • Zouheir Arous et Hichem Grioui (2014-2015)
  • Hichem Grioui (2015-2016)
  • Zouheir Arous (2016)
  • Yosri Ben Kahla (2016)
  • Sleh Ghorbel (2016)
  • Nader Hbiri (2016- )

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel (2014-2015)[modifier | modifier le code]

  • Gardiens : Marwen Dhifallah - Wassim Hergli - Fedy Ben Jemaa - Achraf Belkhir
  • Défenseurs : Thameur Salhi - Yossri Dridi - Hamdi Boucetta - Hamdi Hmani - Seif Hamrouni - Ahmed Ktari - Marwen Fgayer - Achref Ghorbel - Atef Laabidi - Ramzi Afli - Fahmi Dhouib - Omar Barhoumi - Sofien Zouch
  • Milieux de terrain : Aymen Hammami - Nabil Ghribi - Oussema Ben Moussa - Mokhles Elghoul - Solaymen Jawaidi - Wassim Trabelsi - Rateb Ben Ameur - Haythem Mekki - Jihed Hajlaoui - Moez Ghamgui - Lotfi Fersi - Firas Ben Salah - Yessine Saket - Mohannad Loukil - Mohammed Ali Shal - Fares Karoui
  • Attaquants : Houssem Abouda - Wael Ferjani - Baligh Ben Mefteh - Amine Masmoudi - Fares Sanhaji - Imed Hamdaoui

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

  • Mohamed Ali Abdeljabar
  • Hamdi Akrout[23]
  • Moussa Aridha Drapeau : Algérie
  • Hani Arous
  • Zouheir Arous[24]
  • Youssef Baati
  • Mohamed Bahri
  • Mohamed Ali Bel Hadj
  • Noamen Ben Ahmed[25]
  • Majed Ben Ali
  • Mansour Ben Atitallah
  • Nouredine Ben Ibrahim[26]
  • Yosri Ben Kahla
  • Mohamed Ali Ben Mkadem
  • Najib Ben Salah
  • Garrache Neji[27]
  • Toufik Ben Soltana[28]
  • Amor Ben Tahar
  • Lotfi Ben Younes
  • Miloud Bezine[29]
  • Safwan Bezine
  • Yassine Bouchaâla
  • Mohamed Bouguerra
  • Youssef Bousarsar
  • Faycal Yahia Boutabba
  • Mohamed Boutabba
  • Bouraoui Chaari
  • Hatem Chtioui
  • Chiheb Ellili
  • Thamer Dagdoug
  • Farhat Dahech
  • Mohamed Dahech
  • Mourad Dahman
  • Marouan Dhifallah[30]
  • Kaddem Farhan Drapeau : Irak
  • Mohamed Hédi Gaaloul[31]
  • Fatah Gharbi
  • Riadh Gharbi[32]
  • Abdelfatah Ghribi
  • Mounir Grati
  • Samir Grayaa
  • Mansour Hadhri[33]
  • Mourad Hadj Sassi
  • Ezzeddine Hadj Sassi
  • Mohamed Hammami
  • Youssef Hamrouni
  • Hafedh Hajji
  • Yassine Harrouch[34]
  • Adel Hmani[35]
  • Jamal Hmani
  • Khaled Hmani
  • Fethi Jebel
  • Mohamed Jemal
  • Moez Kammoun[36]
  • Hedi Khanfir
  • Faycal Khlif
  • Imed Ketata
  • Monji Ksouda
  • Serge Kamga Kwekam Drapeau : Cameroun[37]
  • Kamal Larguech
  • Mansour Larguech
  • Adel Lasoued
  • Rabah Mahfoudh
  • Slim Mazzoun
  • Oussama Melliti
  • Farid Migdich
  • Khaled Msakni[38]
  • Mourad Ouni
  • Ibrahim Sallam
  • Abdesslam Sammoudi[39]
  • Skander Moez Sghaier[40]
  • Chokri Souissi[41]
  • Mounir Touhami
  • Hadi Touhami
  • Mohamed Trabelsi (alias Bakkaou)
  • Hadi Trabelsi
  • Imed Trabelsi
  • Monji Trabelsi
  • Nader Werda
  • Radhwan Werda[32]
  • Riadh Werda[42]
  • Taoufik Zaaboub
  • Wassim Zouaghi

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stades de Sfax[modifier | modifier le code]

L'OCK a longtemps joué au stade de la cité El Habib et au stade du 2-mars à Sfax, alors que les principales rencontres contre les grands clubs avaient lieu au stade Taïeb-Mehiri de Sfax.

Stade Farhat-Hached[modifier | modifier le code]

C'est en 2001-2002 que l'OCK joue sa première saison au stade Farhat-Hached de Remla (Kerkennah). Toutefois, en raison des problèmes de sécurité de la tribune, il est décidé de retourner jouer dans les stades de Sfax. C'est pour la saison 2008-2009 que l'OCK retrouve un stade Farhat-Hached modernisé : tribune sécurisée, nouveau terrain artificiel de la troisième génération, nouveaux projecteurs et deux nouveaux bancs de touche. Le match inaugural a lieu le , lors duquel l'OCK bat le Club olympique de Médenine par deux buts à un.

Auparavant, l'OCK jouait déjà au stade Farhat-Hached, également utilisé par le deuxième club de football de l'archipel : Kerkennah Sport.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Supporters[modifier | modifier le code]

L'Association des supporters de l'OCK, qui constitue le principal groupe de supporters du club, a été fondé durant les années 1990. Il anime les matchs au son des instruments du folklore kerkennien que sont le tabl et la zokra.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q « Histoire de l'OCK », sur ocean-club-de-kerkennah.fr.gd
  3. « Ligue 3 : l'OC Kerkenah fait appel au TAS », sur kawarji.com, (consulté le 15 juillet 2016)
  4. « Zarzouna, Soliman, Chebba et Kerkennah en Ligue 2 », sur infosfoot.net, (consulté le 16 mai 2017)
  5. Le premier match à Hammam Sousse se termine sur un score nul (0-0) et un deuxième match est donc nécessaire.
  6. L'Océano Club de Kerkennah a battu l'Olympique de Béja (1-0) durant les 1/32e de finale.
  7. L'Océano Club de Kerkennah a déjà battu l'Olympique du Kef (2-0) durant les 1/16e de finale.
  8. L'Océano Club de Kerkennah a déjà battu l'Étoile sportive du Sahel (0-3) a Sousse durant les 1/16e de finale et l'Olympique de Béja (3-1) durant les 1/8e de finale.
  9. Il a déjà battu le Club athlétique bizertin (1-0) durant les quarts de finale. L'OCK est le favori de cette demi-finale puisque, une semaine avant le match, il bat le Stade tunisien en championnat (1-4).
  10. Il a déjà battu l'Avenir sportif de Kasserine (1-0) durant les 1/32e de finale.
  11. Il a déjà battu l'Espoir sportif de Hammam Sousse (2-0) durant les seizièmes de finale.
  12. a et b L'OCK remporte le tournoi.
  13. L'OCK termine troisième du tournoi.
  14. Il est le premier président de la histoire de l'OCK.
  15. Il préside l'OCK lorsque celui-ci parvient en demi-finale de la coupe de Tunisie (1991-1992), match qu'il perd toutefois au profit du Stade tunisien (0-1). Champion de la division d'honneur en 1990-1991, il est nommé par la suite vice-président de la Fédération tunisienne de football.
  16. Il préside l'OCK lorsque celui-ci remporte la coupe de la Ligue amateur en 2004-2005.
  17. Il préside l'OCK lorsque celui-ci remporte la coupe de la Ligue amateur en 2005-2006.
  18. Il préside l'OCK lorsqu'il remporte le championnat 2016-2017 de la Ligue III pour la première fois de son histoire et accède en Ligue II pour la saison 2017-2018.
  19. Ancien entraîneur de l'Avenir sportif de Kasserine, d'El Gawafel sportives de Gafsa et du FK Dynamo Minsk
  20. Il remporte la coupe de Tunisie espoirs 1987-1988.
  21. Ils font parvenir l'OCK au titre de champion de la division d'honneur en 1990-1991 et en demi-finale de la coupe de Tunisie en 1991-1992 (match perdu contre le Stade tunisien sur un score de 0-1).
  22. Il permet à l'OCK de remporter la coupe de la Ligue amateur en 2004-2005 et 2005-2006.
  23. Frère aîné d'Amir Akrout
  24. Ancien capitaine de l'OCK
  25. Né en 1968 et décédé le 7 septembre 1993 dans un accident, ce milieu offensif évolue au sein de l'équipe nationale et remporte la coupe de Tunisie espoirs 1987-1988 avec l'OCK.
  26. Il tire un penalty de Jihad Zarroug à la 67e minute lors du quart de finale de la coupe de Tunisie 2006-2007 contre le Club athlétique bizertin (score final 2-3).
  27. Ancien joueur du Club sportif de Hammam Lif et président de ce club entre 2015 et 2016
  28. Ancien joueur du Club sportif sfaxien, du Club sportif de Hammam Lif, de l'Espérance sportive de Zarzis et de l'équipe de Tunisie olympique
  29. Ancien joueur du Club sportif sfaxien, du Stade sportif sfaxien, du Sfax railway sport et de l'Étoile olympique de Sidi Bouzid
  30. Il remporte le titre de meilleur gardien de la Ligue III Sud lors la saison 2014-2015.
  31. Ancien gardien de but de l'OCK dans les catégories minimes, cadets et juniors, il remporte le championnat 2012-2013 et la coupe de la confédération 2013.
  32. a et b Il remporte la coupe de Tunisie espoirs 1987-1988 avec l'OCK.
  33. Il marque le premier but, à la 13e minute, contre le Club athlétique bizertin lors du quart de finale de la coupe de Tunisie 2006-2007 contre le Club athlétique bizertin (score final 2-3).
  34. Après avoir joué au sein de l'OCK, il devient arbitre professionnel en Ligue I.
  35. Frère d'un ancien joueur de l'Océano Club de Kerkennah, Khaled Hmani, il est un ancien joueur de l'Union sportive de Ben Guerdane, de l'Olympique du Kef et du Croissant sportif de M'saken (Ligue II).
  36. Ancien joueur de l'Association sportive de la Marsa, de l'Association sportive de Djerba et ancien capitaine du Club Ahly de Sfax
  37. Il a été le deuxième meilleur buteur de la Ligue III tunisienne avec 17 buts marqués en 1999-2000. Il a joué à dix reprises avec l'équipe nationale camerounaise des juniors en 1996-1997 et à 18 reprises avec l'équipe nationale camerounaise des espoirs de moins de 21 ans en 2001-2002.
  38. Troisième meilleur buteur de la Ligue I avec dix buts marqués en 1980-1981
  39. Ancien joueur de l'Union sportive monastirienne
  40. Il marque le second but, à la 17e minute, contre le Club athlétique bizertin lors du quart de finale de la coupe de Tunisie 2006-2007 contre le Club athlétique bizertin (score final 2-3).
  41. Ancien joueur de l'Olympique de Kef et d'El Makarem de Mahdia
  42. Ancien joueur de l'équipe nationale des espoirs, il a remporté la coupe de la Ligue amateur avec l'OCK en 2004-2005 et 2005-2006.