Jeunesse sportive kairouanaise (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir JSK.
Jeunesse sportive kairouanaise
Logo du Jeunesse sportive kairouanaise

Généralités
Fondation 1942
Couleurs Vert et blanc
Stade Stade Hamda-Laouani
Siège BP n°39
3100 Kairouan
Championnat actuel Ligue I
Président Drapeau : Tunisie Mohamed Memni
Entraîneur Drapeau : Tunisie Ameur Derbal
Joueur le plus capé Drapeau : Tunisie Khemaïs Laabidi
Meilleur buteur Drapeau : Tunisie Moncef Ouada
Site web www.jsk.tn
Palmarès principal
National[1] Championnat de Tunisie (1)

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Tunisie de football 2018-2019
0

La Jeunesse sportive kairouanaise (arabe : الشبيبة الرياضية القيروانية) ou JSK est un club de football tunisien basé à Kairouan et fondé en 1942.

Le club aux couleurs vert et blanc évolue en 2005-2006 en Ligue I avant d'être relégué en Ligue II. À l'issue de la saison 2008-2009, il termine second et accède à nouveau en Ligue I.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première association sportive créée à Kairouan est le Stade kairouanais qui voit le jour en 1926 à l'initiative de René Solal. Ce club qui évolue au sein du district du Centre est composé de joueurs tunisiens et français dont Taieb Jenayah, Salah Karkoud, Mohamed Gharbi, Béchir Jenayah (père d'Othman Jenayah), Salah-Eddine (Saladin) Meftah, Jomaa Azzouni, Ali Ben Mabrouk, Laaroussi Trabelsi, Mosbah Kaabi ou encore Abdesselem Ben Abid. La dissolution de ce club en 1941 conduit les sportifs de la région à créer la JSK l'année suivante.

Le bureau issu de l'assemblée générale du 20 février 1943 se compose de la façon suivante :

Chedly Belhaj, premier président de la JSK
  • Président : Chedly Belhaj
  • Vice-président : Zribi Tassi
  • Secrétaire général : Salah Ben Jannet
  • Secrétaire général adjoint : Tahar Taktak
  • Trésorier : Chedly Ben Halima
  • Trésorier adjoint : Dahmani Besserour
  • Membres : Mohamed Boudokhane, Mohamed Ben Jannet, Ameur Khalaf et Hammi

Après avoir râté à plusieurs reprises l'accession en division nationale, la JSK parvient à se hisser parmi l'élite en 1972. L'équipe dirigée par Hamda Laaouani et entraînée par le yougoslave Dragan crée la surprise en 1977 en remportant le championnat de Tunisie grâce à un effectif constitué autour du leader Khemaïs Laabidi et du meilleur buteur du championnat Moncef Ouada.

Après 27 saisons en Ligue I, le club rétrograde en Ligue II et revient parmi l'élite en 2005-2006 avant de rétrograder à nouveau.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Direction[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • 1942-1944 : Chedly Belhaj
  • 1944-1946 : Cherif Mtelli
  • 1946-1947 : Abdelkader Fitouri
  • 1947-1948 : Jilani Laaouani
  • 1948-1950 : Abdelkader Fitouri
  • 1950-1956 : Hamda Laaouani
  • 1957-1962 : Zribi Tassi
  • 1962-1963 : Hamda Laaouani
  • 1963-1964 : Naceur Malouche
  • 1964-1965 : Mustapha Ben Ghanem
  • 1965-1967 : Abdeljelil Fourati
  • 1967-1968 : Taoufik Nabli
  • 1968-1970 : Naceur Malouche
  • 1970-1977 : Hamda Laaouani
  • 1977-1979 : Aziz Miled
  • 1979-1980 : Mustapha Barrek
  • 1980-1982 : Aziz Miled
  • 1982-1984 : Rachid Meftah
  • 1984-1985 : Ezzeddine Abdelkefi
  • 1985-1988 : Mohamed Negra
  • 1988-1989 : Hafedh Allani
  • 1989-1990 : Taoufik Miled
  • 1990-1992 : Rachid Meftah
  • 1992-1995 : Abderrazak Lyazid
  • 1995-1996 : Mohamed Atallah
  • 1996-1997 : Mohamed Mestiri
  • 1997-1999 : Mohamed Atallah
  • 1999-2001 : Abderrazak Lyazid
  • 2001-2003 : Mohamed Atallah
  • 2003-2006 : Hedhili Fayala
  • 2006-2007 : Fateh Alouini
  • 2007-2009 : Mohamed Atallah
  • 2009-2013 : Fateh Alouini
  • 2013-2017 : Mourad Bellakhel
  • 2017-2018 : Hafedh Allani[2]
  • 2018-201.. : Mohamed Memni[3]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Effectif Jeunesse sportive kairouanaise de la saison 2018-2019
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[4] Nom Date de naissance Sélection[5] Club précédent
22 G Drapeau de la Tunisie Frioui, AliAli Frioui 22/04/1993 (25 ans) Formé au club
- G Drapeau de la Tunisie Khalfaoui, SaberSaber Khalfaoui 10/10/1992 (26 ans) US Ben Guerdane
- D Drapeau de la Tunisie Mhaissi, SamiSami Mhaissi 24/01/1995 (23 ans) Club africain
14 D Drapeau de la Tunisie Helali, FirasFiras Helali 18/02/1994 (24 ans) Formé au club
15 D Drapeau de la Tunisie Bacha, SlimSlim Bacha 11/03/1986 (32 ans) EGS Gafsa
32 D Drapeau de la Tunisie Bouchniba, RamiRami Bouchniba 08/12/1990 (27 ans) ES Zarzis
3 D Drapeau de la Tunisie Ben Dahnous, AlaaedineAlaaedine Ben Dahnous 19/01/1991 (27 ans) EO Sidi Bouzid
27 D Drapeau de la Tunisie Bougerra, OussamaOussama Bougerra 17/07/1997 (21 ans) Formé au club
- D Drapeau de la Tunisie Romdhani, OussamaOussama Romdhani 29/10/1996 (22 ans) Formé au club
15 D Drapeau de la Tunisie Methnani, WaelWael Methnani 07/03/1992 (26 ans) US Monastir
- M Drapeau de la Tunisie Ghribi, MarouenMarouen Ghribi 10/07/1995 (23 ans) Formé au club
- M Drapeau de la Tunisie Tibi, OussamaOussama Tibi 18/12/1993 (24 ans) CS M'saken
- M Drapeau de la Tunisie Azibi, AliAli Azibi 04/04/1994 (24 ans) US Siliana
21 M Drapeau de la Guinée Traoré, AlkhalyAlkhaly Traoré 08/10/1995 (23 ans) Baraka Djoma (en)
12 M Drapeau de la Tunisie Zaidi, SabriSabri Zaidi 09/01/1996 (22 ans) Formé au club
20 M Drapeau de la Tunisie Salhi, YassineYassine Salhi 23/11/1987 (30 ans) ES Métlaoui
- M Drapeau de la Tunisie Ayouni, HaythemHaythem Ayouni 19/04/1991 (27 ans) ES Sahel
10 M Drapeau de la Tunisie Aouichi, MohamedMohamed Aouichi 28/10/1991 (27 ans) ES Sahel
27 M Drapeau de la Tunisie Frioui, RiadhRiadh Frioui 29/07/1997 (21 ans) Formé au club
5 A Drapeau de la Tunisie Sassi, MossaâbMossaâb Sassi 12/03/1990 (28 ans) CS Hammam Lif
- A Drapeau de la Tunisie Ben Dahnous, LouayLouay Ben Dahnous 14/11/1998 (20 ans) Formé au club
- A Drapeau de la Tunisie Nabli, Mohamed AmineMohamed Amine Nabli 01/04/1996 (22 ans) Formé au club
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Tunisie Khaled Guizani
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Tunisie Mohamed Mannai

Légende

Consultez la documentation du modèle

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Bilan en Ligue I[modifier | modifier le code]

La JSK a joué pendant 28 saisons en Ligue I sous ses différentes appellations : division nationale puis nationale A et Ligue I. En plus du titre remporté en 1977, elle a terminé en seconde position en 1993 et quatre fois en troisième ou quatrième position. Elle a également rétrogradé à quatre reprises.

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Le total des buts marqués par la JSK en Ligue I est de 836 buts. Les meilleurs buteurs du club sont :

  • Moncef Ouada : 71 au total (meilleur buteur du championnat en 1976-1977)
  • Fethi Chehaibi (alias Bargou) : 58 au total (meilleur buteur du championnat en 1990-1991)
  • Mohamed Hédi Gomri : 42
  • Hafedh Houarbi : 38
  • Mohamed Denden : 35
  • Khemaïs Laabidi : 31

Meilleurs joueurs[modifier | modifier le code]

Deux joueurs ont remporté le challenge de meilleur footballeur de l'année :

Groupes de supporters[modifier | modifier le code]

La Jeunesse sportive kairouanaise accueille des groupes ultras comme les Green Warriors (fondé en 2008), Los Magicos Green Stars (fondé en 2011) et les Verde Vampiros (fondé en 2012).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Ligue 1 : Hafedh Allani élu nouveau président de la JS Kairouan », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 12 février 2018)
  3. « JSK/Élections – Mohamed Memni élu président de la Jeunesse sportive kairouanaise », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le 28 octobre 2018)
  4. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  5. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Lien externe[modifier | modifier le code]