Étoile olympique de Sidi Bouzid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Étoile olympique de Sidi Bouzid

Logo du Étoile olympique de Sidi Bouzid
Généralités
Nom complet Étoile olympique de Sidi Bouzid
Noms précédents Aigle sportif de Sidi Bouzid
Club sportif de Gammouda
Club olympique de Sidi Bouzid
Fondation 1959
Couleurs Vert et blanc
Siège Sidi Bouzid
Championnat actuel Ligue II
Président Abdelkader Afi
Entraîneur Othman Chehaibi

L'Étoile olympique de Sidi Bouzid (النجم الأولمبي بسيدي بوزيد) ou EOSB est un club tunisien de football fondé en 1959 et basé dans la ville de Sidi Bouzid.

Il évolue durant la saison 2011-2012 en Ligue III et, à l'issue d'une saison réussie, obtient la seconde place qui lui permet d'accéder en Ligue II.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1959 que les jeunes de la ville, qui se contentaient jusque-là de matchs amicaux contre leurs voisins de Meknassy, Jilma, Regueb ou Bir El Hafey, décident de créer une association sportive qu'ils appellent Aigle sportif de Sidi Bouzid. À partir de 1963, ce club participe régulièrement au championnat de troisième division (région sud-ouest). Parmi les pionniers du club figurent Mohamed Agrebi Ghodhban, Bechir Bargougui, Mongi Aissaoui (capitaine), Hassen Jeridi, Habib Gammoudi, Abdelaziz Bayaoui, Younes Hasnaoui, Ali Cherif Chebbi, Hamed Kadri, Abdelkrim Chakroun et le buteur Mohamed Guenni.

En 1968, il devient le Club sportif de Gammouda avant de reprendre son ancienne appellation en 1973 et de commencer à avoir beaucoup d'ambitions, en faisant appel à des entraîneurs diplômés à l'instar de Faouzi Benzarti, Ali Graja ou Habib Trabelsi. En 1976, il change à nouveau de nom et devient le Club olympique de Sidi Bouzid. En 1982, il est affecté à la troisième division, poule de Sfax, ce qui lui permet d'accéder pour la première fois de son existence en seconde division, où il passe trois ans avant d'y revenir en 1975 et d'osciller entre les différents niveaux de compétition.

En 2003, le COSB fusionne avec le deuxième club de la ville, l'Étoile sportive de Gammouda, et adopte son nom actuel.

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Mongi Aissaoui
  • Noureddine Skander
  • Habib Hadj Mohamed
  • Lakhdar Daly
  • Saïd Nsiri
  • Moncef Afi
  • Hattab Chefrid
  • Jalel Mnasri
  • Slimane Salhi (1991-1995)
  • Jalel Bayaoui (1995)
  • Ammar Afi (1996-1997)
  • Ali Badri (1997-1998)
  • Ammar Afi (1998-2002)
  • Abderrazak Daly (2002-2004)
  • Brahim Nsiri (2004-2005)
  • Ammar Afi (2005-2007)
  • Moez Salhi (2007-2008)
  • Mohamed Omri (2008-2009)
  • Rchid Ftini (2010-2011)
  • Abdelkader Afi (2011- )

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 1971-1973 : Hassen Jeridi
  • 1973-1974 : Noureddine Bargougui
  • 1974-1975 : Béchir Hajri
  • 1975-1977 : Ali Graja
  • 1977-1978 : Hakim El Ayfi
  • 1978-1979 : Faouzi Benzarti
  • 1979-1980 : Abdelwahab Hicheri
  • 1980-1981 : Mohamed Ouni
  • 1981-1983 : Ali Graja
  • 1983-1984 : Habib Trabelsi puis Hamed Kadri
  • 1984-1985 : Jilani Aouali
  • 1985-1986 : Hakim El Ayfi
  • 1986-1987 : Ali Graja
  • 1987-1988 : Abdelhafidh Arfa puis Hakim El Ayfi
  • 1988-1989 : Habib Trabelsi puis Hafedh Dhayaoui
  • 1989-1990 : Youssef Seriati
  • 1990-1991 : Habib Trabelsi
  • 1991-1992 : Mohamed Bousarsar puis Hadjewski[Qui ?]
  • 1992-1993 : Abid Mchala puis Habib Trabelsi
  • 1993-1994 : Lotfi Hannachi
    puis Salah Guediche puis Ahmed Ouannès
  • 1994-1995 : Ferid Laaroussi
  • 1995-1996 : Mohamed Reguig puis Jamel Boumenjel
  • 1996-1997 : Jamel Boumenjel puis Habib Trabelsi puis Wahid Hidoussi
  • 1997-1998 : Wahid Hidoussi puis Belhassen Meriah
  • 1998-1999 : Mohamed Abed puis Ezzedine Khemila puis Wahid Hidoussi puis Nasr Yousfi
  • 1999-2000 : Jamel Boumenjel
  • 2000-2001 : Jamel Boumenjel puis Hakim El Ayfi
  • 2001-2002 : Jamel Boumenjel et Hakim El Ayfi
  • 2002-2003 : Mourad Bzioueche
    puis Mohamed Ali Kadri et Sahbi Yousfi puis
    Samir Grayaa
  • 2003-2004 : Mohamed Hédi Gharbi
    puis Habib Trabelsi puis Fayçal Salhi puis Lotfi Azzouz
  • 2004-2005 : Hafedh Dhayaoui
    puis Néji Jerad puis Jamel Boumenjel
  • 2005-2006 : Jamel Boumenjel puis Kacem Jabbes
  • 2006-2007 : Fayçal Salhi
    puis Ezzedine Khemila puis Hafedh Dhayaoui
  • 2007-2008 : Hafedh Dhayaoui
  • 2008-2009 : Ounaïes Bouzidi
  • 2010-2011 : Fayçal Salhi puis Hajji Jamel puis
    Lotfi Azzouz puis Yahya Beyaoui
  • 2011-2013 : Othman Chehaibi puis
    Lotfi Essebti puis Nabil Ferchichi
  • 2013-201.. : Lotfi Essebti puis Othman Chehaibi

Effectif[1][modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Tunisie Jihed Abdouli
  • Drapeau : Tunisie Néjib Bouzidi
  • Drapeau : Tunisie Sabeur Boubaker
  • Drapeau : Tunisie Sabeur Aloui
  • Drapeau : Tunisie Yacine Karmi
  • Drapeau : Tunisie Karim Ajmi
  • Drapeau : Tunisie Haythem Bargougui
  • Drapeau : Tunisie Walid Bouzidi
  • Drapeau : Tunisie Nader Bargougui
  • Drapeau : Tunisie Slim Jhinaoui
  • Drapeau : Tunisie Zouhair Afi
  • Drapeau : Tunisie Sabri Lounis
  • Drapeau : Tunisie Fayçal Sammoudi
  • Drapeau : Tunisie Salem Haj Saâd
  • Drapeau : Tunisie Laâmari Bargougui
  • Drapeau : Tunisie Mounir Nsiri
  • Drapeau : Tunisie Soufian Brahmi
  • Drapeau : Tunisie Alaa Hamdi
  • Drapeau : Tunisie Akram Flis
  • Drapeau : Tunisie Slim Hajbi
  • Drapeau : Tunisie Mohamed El Aïfi
  • Drapeau : Tunisie Ahmed Dridi
  • Drapeau : Tunisie Oussama Afi
  • Drapeau : Tunisie Mourad Boujenah
  • Drapeau : Tunisie Kaïs Badri
  • Drapeau : Tunisie Laâroussi Bargougui
  • Drapeau : Tunisie Mohamed Amin Bouzidi
  • Drapeau : Tunisie Maher Naïli[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ar) Tarek Gharsalli, « Étoile olympique de Sidi Bouzid : Joie et fête dans la ville du plus célèbre martyr », Al Bayane, 9 juillet 2012, p. 33
  2. Cédé en cours de saison à l'Union sportive de Sbeïtla