Noyelles (centre commercial)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noyelles.
Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
Centre commercial Auchan Noyelles
upright=100px
Noyelles-Godault - Auchan Noyelles-Godault (02).JPG

Le centre commercial vu depuis le sommet du terril no 92, Lavoir Hénin Ouest.

Emplacement
Propriétaire
Ouverture
Fréquentation annuelle
15 millions
Chiffre d'affaires annuel
247,2 M€ (2010)
Superficie
100 000 m2
Surface commerciale
21 850 m2
Commerces
76
Stationnements
6 700
Tramway
Site web
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais

(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Point carte.svg

Le centre commercial Auchan Noyelles est un centre commercial français implanté à Noyelles-Godault et, plus récemment, à Hénin-Beaumont, communes du Pas-de-Calais. La zone commerciale est composée d'un hypermarché Auchan, d'une galerie marchande de plus de 80 enseignes et d'une cinquantaine de magasins indépendants situés autour.

Inauguré le , ce centre commercial Auchan a été construit pour couvrir la zone Douai - Lens - Arras. Il a fait l'objet de travaux d'agrandissement en 2004. Doté d'une superficie commerciale de 21 850 m2, l'hypermarché était le plus grand Auchan du monde jusqu'en 2014. Il s'est ainsi proclamé « centre commercial de tous les records », bien qu'il ne soit que le deuxième plus grand hypermarché français derrière le Carrefour de Villiers-en-Bière. Déployé sur un seul niveau, Noyelles se classe derrière les centres commerciaux régionaux de Belle Épine ou des Quatre Temps, lorsque l'on considère la totalité de la superficie commerciale.

Desservie par les lignes de bus de Tadao, la zone aurait dû bénéficier de l'arrivée du tramway de Lens en 2013, mais le projet est retardé. Le centre commercial attire quinze millions de visiteurs par an. L'hypermarché Auchan, à l'intérieur, a pour chiffre d'affaires 247,2 M€ en 2010, montant qui le classe troisième magasin régional et dixième à l'échelle nationale.

Historique[modifier | modifier le code]

Construction et ouverture[modifier | modifier le code]

En , le centre commercial Englos-les-Géants est inauguré, par le groupe Auchan, sur la commune d'Englos située en périphérie ouest de Lille dans le Nord. C'est le premier centre commercial à ouvrir en France sur le concept d'hypermarché avec galerie commerciale[1].

Trois ans plus tard, le , le centre commercial Auchan-Liétard est ouvert, à Noyelles-Godault, à proximité de la N43, sur un terrain de 15 ha, avec pour objectif de desservir la communauté d'agglomération d'Hénin-Carvin – appelée district d'Hénin-Carvin –, ainsi que les agglomérations de Douai - Lens et d'Arras[2]. Le site est stratégique, car elle est proche de la route nationale 43, qui relie Douai à Lens, mais aussi facile d'accès depuis les autoroutes A1 et A21.

Quelques légers changements[modifier | modifier le code]

Depuis 1980, quelques aménagements ont été apportés, que ce soit pour l'hypermarché, sa galerie marchande ou pour les enseignes environnantes spécialisées[3].

Fin 1995, la galerie commerciale est rénovée[4].

L'accès par l'autoroute A1 est facilité en [3] grâce aux travaux financés par la société Immochan[3]. Désormais, la sortie 17 permet d'atteindre directement la zone commerciale.

Agrandissement et rénovation[modifier | modifier le code]

Au début des années 2000, un bras de fer s'engage entre le groupe Auchan et la commission départementale d'équipement commercial à la suite d'un refus de cette dernière d'accorder un permis de transformation et d'extension au centre commercial[3]. Cependant, le , la commission nationale d'équipement commercial accorde un agrandissement de la galerie marchande et la création de plusieurs magasins[5] et finalement, le , après un an de travaux et un investissement de 17 millions d'euros[6], le nouveau visage du centre est inauguré par Hervé Mottin, le président d'Immochan France. Il est alors le plus grand centre commercial au nord de Paris[7], et compte 18 144 m2.

La même année, la galerie marchande est largement agrandie, passant de 4 792 à 14 788 m2[8]. Les travaux permettent l'ouverture de trente nouvelles boutiques en plus des cinquante-deux déjà existantes. Dans la nouvelle partie, le plafond a été rehaussé[7], aménagement qui permet aux magasins Zara, et plus récemment H&M, de créer un second niveau[9]. Autour du bâtiment principal regroupant l'hypermarché et sa galerie marchande, un parc commercial composé de cinquante-cinq enseignes de grandes et moyennes surfaces ne cesse d'être étendu afin d'accueillir de nouveaux magasins. Par la même occasion, le centre commercial a doublé son nombre de places de stationnement[10].

L'implantation du magasin Ikea à Hénin-Beaumont, le [11], a favorisé l'attribution de 3 706 m2 supplémentaires à l'hypermarché Auchan, qui totalise désormais 21 850 m2[12] de surface commerciale. Avec l'arrivée du tramway, du drive, et la fermeture de l'Artrium, le centre commercial rentre en travaux pour intégrer le drive et les restaurants en face du magasin Alinéa[13]. Dans la continuité des agrandissement, un Auchan Drive ouvre le [14].

Après un refus par la commission départementale d'équipement commercial d'un agrandissement de la galerie marchande de 9 000 à 18 000 m2 en janvier 2014[15], la Commission nationale d'équipement commercial accepte l'extension en mai 2014[16].

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

Le centre commercial Noyelles : un site de carrefour au centre d'une aire urbaine de 550000 consommateurs
Le centre commercial Noyelles au cœur de l'ancien bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

Au sein de la communauté d'agglomération d'Hénin-Carvin, la ville de Noyelles-Godault est sans conteste la mieux desservie. Elle est traversée par les autoroutes A1 et A21[17] ainsi que par de nombreux transports en commun tels que la buLLe, une ligne de bus qui va jusqu'à Lens et Liévin. La sortie 17 de l'autoroute A1, qui est également la bifurcation avec l'A21, permet de rejoindre le centre commercial directement, sans passer par la route nationale 43[7], qui est l'entrée historique, créée en 1973[13]

Le tramway de Lens devrait desservir le complexe commercial[18]. Jusqu'à présent, plusieurs lignes de bus Tadao assurent une desserte en transport en commun[19]. Il s'agit de la seconde descente-montée du secteur après la gare de Lens[14].

Architecture et aménagement extérieur[modifier | modifier le code]

Bâti sur un terrain de 60 ha, soit la plus vaste surface commerciale au nord de Paris[20], le centre commercial est de facture classique car logé dans un bâtiment rectangulaire. Sa devanture et son côté gauche sont bordés par un parking de 6 700 places[21]. Les autres enseignes sont réparties sur près de 20 000 m2.

À l'exception des portes d'entrée, le centre ne disposait pas d'ouverture sur l'extérieur jusqu'à sa rénovation. Depuis, elle compte une entrée plus majestueuse composée d'une verrière de 1 000 m2 s'élevant sur 17 mètres en hauteur[6].

Près du centre commercial, se situent la LGV Nord, l'autoroute A1 et le terril Sainte-Henriette des mines de Dourges[4]. Contrairement à une majorité de zones commerciales, les paysagistes ont pris soin de mettre en valeur les espaces périphériques en plantant des arbres de différentes essences. Ils ont également abondamment embelli les ronds-points. Ainsi, sur les 55 000 m2 que compte le site, 25 000 m2 sont consacrés aux espaces verts[21].

Le [21] le centre commercial est récompensé par le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) pour l'organisation de son « parcours client », pour la restructuration du parc d'activités pré-existant et pour la qualité et la quantité des espaces verts[22]. Il reçoit ainsi le label Valorpark.

En ce qui concerne la zone d'activité commerciale, plusieurs grandes distributions spécialisées s'y sont implantées, le plus souvent du côté communal d'Hénin-Beaumont, dans la ZAC du Bord-des-Eaux.

Aménagement intérieur[modifier | modifier le code]

Le centre commercial dispose de 21 850 m2 de surface commerciale rien que pour le seul hypermarché – ce qui en fait le plus grand Auchan du monde[23] – et une galerie marchande de 14 788 m2[8].

L'ancienne partie de la galerie marchande est composée de cellules de vente de 100 m2 de moyenne[3]. À titre de comparaison, H&M occupe, dans la nouvelle partie du centre commercial, une surface de 1 400 m2 répartis sur deux niveaux[9].

Caractéristiques commerciales[modifier | modifier le code]

Enseignes[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne la restauration, deux restaurants sont implantés depuis l'origine dans la galerie marchande. Ce sont Flunch, restauration en libre-service et Pizza Paï, restaurant italien, tous les deux propriétés du Groupe Mulliez. Avec l'agrandissement en 2004, d'autres restaurants se sont installés près du parvis de l'Europe[24], l'entrée avec la baie vitrée, comme Orange verte et La Brioche dorée[25].

En dehors de l'alimentaire, de nouvelles boutiques se sont implantées dans la nouvelle partie de la galerie marchande[25],[8], tandis que dans l'ancienne partie de la galerie se situent des boutiques comme Orange, Jules, Yves Rocher ou Pimkie. Au total, en 2005, près de 80 boutiques se côtoient dans la galerie marchande de l'hypermarché Auchan[26].

En septembre 2002[27] pour le magazine Points de vente ou février 2003 pour Les Échos, Auchan met en place un « marché vrac » proposant des prix réduits dans son hypermarché. D'abord situé dans un coin de l'hypermarché, le concept a ensuite été mis au centre du magasin. Le système repose sur le fait que le client se sert lui-même du produit qu'il lui convient et qu'il ne paye que le produit[28]. Ce système a été ensuite décliné ailleurs dans le Nord[29],[30]. Le concept est ensuite importé dans un autre hypermarché, celui de Louvroil, près de Maubeuge puis à Wazemmes – quartier de Lille – dans un magasin unique[27].

Marketing[modifier | modifier le code]

Services[modifier | modifier le code]

Une halte-garderie « Frimousse[31] » ouvre en 2005 avec l'agrandissement de la galerie commerciale[7]. Avant cette date, le centre commercial n'en comportait pas.

Le centre commercial, qui est parmi les premiers en France à le faire[32], met en circulation dès le [33] des scooters pour faire ses courses[34], pour un mois de test. Auchan Noyelles-Godault fut le premier hypermarché à proposer les scooters électriques de l'entreprise américaine Amigo, commercialisés par la PME Mobilité Plus. Si les résultats sont concluants, le groupe Auchan pourrait installer ce système dans d'autres magasins[35]. Le , Valérie Létard fêta les trois ans de la loi handicap en grimpant sur un scooter électrique[34].

En plus des caisses traditionnelles et des caisses automatiques, 220 pistolets rapides ont été mis en place dans l'hypermarché Auchan. Ils permettent de ne plus déverser les achats[14].

Animations et communication[modifier | modifier le code]

Futuramédia implante dans la galerie du centre commercial des écrans de communications[36].

Depuis quelques années, chaque année, des stands sont installés pour Noël[37]. Le reste de l'année, d'autres stands sont également installés. Par exemple en 2004, la communauté d'agglomération d'Hénin-Carvin en avait installé un pour le tri sélectif[38] et en 2008, le centre commercial organise une opération commerciale spéciale de produits régionaux Saveurs en'Or sur une surface de 3 000 m2[39].

Performances économiques[modifier | modifier le code]

Chiffre d'affaires[modifier | modifier le code]

En 2000, l'hypermarché Auchan était troisième de la région et affichait de 1,5 milliard de francs, soit 229 M€[40].

En 2007, l'hypermarché Auchan obtient un chiffre d'affaires de 255,9 M€, soit 3,10 % de plus que l'année précédente. Il se classe troisième hypermarché régional derrière respectivement les Auchan de Roncq et d'Englos, et également onzième national derrière quatre hypermarchés Carrefour et six Auchan[41]. L'année suivante, l'hypermarché atteint un chiffre d'affaires de 259,3 M€. Il gagne ainsi 1,4 % par rapport à l'année précédente et se place toujours en troisième position régionale derrière les mêmes hypermarchés. Cependant il gagne une place nationale par rapport à 2007, en dépassant le centre commercial Carrefour de Villiers-en-Bière qui a chuté de 6,1 %[42]. Pour 2009, l'hypermarché reste à la même place nationalement et régionalement. Cependant, avec 243,4 M€ de chiffre d'affaires, l'hypermarché en perd 6,2 % par rapport à 2008[43]. En 2010, l'hypermarché Auchan passe à 247,2 M€[44] et garde la même position nationale et régionale.

Emploi[modifier | modifier le code]

Dans uniquement la région Nord-Pas-de-Calais, Auchan crée 50 000 emplois directs ou indirects[45]. Dans cette masse salariale, en 2004, l'ensemble du centre commercial compte 1 600 personnes[6] et en 2006, l'hypermarché Auchan compte 930 employés[46].

En 2005, l'hypermarché Auchan compte près de 7 % de travailleurs handicapés[47], soit 35 travailleurs handicapés sur 700 employés[48].

Grandes surfaces spécialisées[modifier | modifier le code]

Noyelles a commencé, comme la plupart des autres centres commerciaux de la région Nord-Pas-de-Calais, par un « hypermarché / grande surface de meubles / grande surface de bricolage », accouplé avec une station service et un centre automobile[49]. Près de 55 grandes surfaces spécialisées s'y côtoient maintenant[22]. Depuis l'agrandissement, plusieurs magasins côtoient le centre commercial Noyelles[50] et forment maintenant le principal pôle commercial au nord de Paris.

En mai 1999[3], Gaumont ouvre son cinéma dans la ZAC du Bord-des-Eaux. Avec la fusion de Gaumont et de Pathé en EuroPalaces, celle-ci cède à Soredic 51 % du capital du Gaumont. Ainsi le cinéma change son nom en Cinéville[51]. En 2004, le cinéma compte 600 000 entrées chaque année[50], même s'il avait une ambition de 700 000 entrées annuelles.

Avec l'agrandissement de l'hypermarché Auchan et de sa galerie commerciale, les entreprises Castorama, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Saint-Maclou, Chantemur ou Chaussland ont changé d'emplacement et en ont profité pour rénover leur magasin[4].

Un pôle de restauration est créé en 2000 près du cinéma. Il contient les restaurants Quick, Les 3 Brasseurs, Hippopotamus[3], et Courtepaille.

Dans les magasins spécialisés, les enseignes Cultura[52] et Alinéa s'implantent en 2004[53]. Cette dernière s'agrandit avec l'arrivée d'Ikea[54]. Un Auchan Drive ouvre le 15 août 2011[14].

Impact socio-culturel[modifier | modifier le code]

Concurrence[modifier | modifier le code]

Avec une zone de chalandise qui dépasse les communautés d'agglomération Hénin-Carvin et Lens-Liévin[55], le centre a un rayonnement régional[56] et récolte 20 % des clients de l'Aisne et de l'Oise[6]. Le centre commercial attire 15 millions de visiteurs par an[57], il a cependant plusieurs concurrents.

Le , Ikea Hénin-Beaumont est ouvert à deux kilomètres au sud du centre commercial[54], avec une surface commerciale de 15 000 m2. Il devait être bâti à côté d'Alinéa, l'implantation avait fait l'objet d'un agrément de la commission départementale d'équipement commercial. La société suédoise est finalement déboutée par la commission nationale d'équipement commercial[53],[53]. Ikea est accompagné par la zone d'activité « Maison+ » ouvert en de 16 000 m2 et un pôle artisanal « Arti+ »[58]. Maison+ est le premier retail-park dédié à l'aménagement intérieur en France selon la SOPIC, le concepteur du projet[59],[60].

Trois autres centres commerciaux concurrents sont installés à quelques kilomètres, près de Lens. Ils cumulent le même chiffre d'affaires qu'Auchan. Le premier, un centre commercial Carrefour de 10 314 m2, situé à Liévin, à 15 km[61] d'Auchan Noyelles-Godault, ne fait pas bonne figure. Avec neuf grandes surfaces spécialisées, et malgré une rénovation en 1995, il est pénalisé par la route départementale 58 à double voie qui le coupe de ses magasins spécialisés. Le second concurrent, un centre commercial tiré par un Cora (Lens 2) de 13 917 m2 installé à Vendin-le-Vieil, à 12 km[61], est plus attractif de par la présence de 70 magasins comme Conforama, But, Boulanger, Leroy Merlin, Darty, soit un total de 25 moyennes surfaces et 45 boutiques spécialisées. Le troisième, à cinq kilomètres[61], un Carrefour de 11 000 m2 est implanté à Flers-en-Escrebieux, dans le Nord près de Douai. Le centre commercial comporte également une galerie marchande de 8 000 m2 et des grandes enseignes comme Darty, La Halle aux Chaussures et Literie Diffusion[62]. Un quatrième pôle significatif pourrait émerger avec la rénovation programmée du Cora de Courrières, situé à trois kilomètres de Noyelles, qui sera renforcé par une galerie marchande et quelques moyennes unités.

L'agrandissement du centre commercial a été mal vécu par la communauté d'agglomération du Douaisis[63] puisque les clients ont tendance à aller dans les centres commerciaux d'Hénin-Beaumont[64]. C'est pourquoi Douai souhaite bâtir un centre commercial au cœur de la ville en 2012[65]. De plus, le centre commercial tue à petit feu les centres-villes de l'ancien bassin minier qui présentent des performances assez modestes.

Environnement[modifier | modifier le code]

La feuille de chêne est la nouvelle identité du centre commercial qui met ainsi en avant ses efforts envers l'environnement.

Le centre commercial obtient la certification ISO 14001 en 2001 et la renouvelle en 2004[66] pour trois ans[67].

Les travaux d’environnement et de développement durable ont coûté trois millions d'euros[22]. Des 60 hectares de centre commercial, 27 sont consacrés aux espaces verts et comptent environ 20 000 plantes[68] qui contribuent à absorber la pollution et qui aident à infiltrer l'eau dans la nappe phréatique.

En 2004, le centre commercial fait partie des cent entreprises sélectionnées pour participer durant deux ans au programme « Objectif déchet - 10 % » parmi les 335 candidats ayant répondu à l'appel à candidature[69]. En 2006, le centre commercial a atteint son objectif en réalisant une baisse de 10,7 % de déchets[46]. Pour mener à bien ce programme, six actions ont été menées dans le centre commercial :

  • Les commerçants de la galerie marchande étaient appelés à valoriser leurs déchets. En 2005, 80 des 82 boutiques ont joué le jeu et 70 % des déchets sont valorisés contre 40 % auparavant[70].
  • Des économies d'énergie ont été réalisés tandis que les eaux de pluie sont désormais récupérées pour alimenter les sanitaires. Ainsi, malgré l'agrandissement, la consommation d'électricité est restée identique, en partie grâce à la pose de la verrière[70].
  • La prévention vis-à-vis des risques de pollution avec la permanence pédagogique d'un éco-garde tous les jours durant une heure.
  • La création d'un kilomètre et demi de cheminement piéton fleuri parcourant 25 hectares arborés.
  • Une campagne de sensibilisation au respect et à la protection de l'environnement au sein de la galerie marchande ;
  • Une nouvelle identité imagée par la feuille de chêne qui symbolise les efforts menés en faveur de l'environnement[71].

Cette succession d'actions vaut au centre commercial d'être de nouveau récompensé par l'association Alliances[72] et le CNCC[73],[74].

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Une bande dessinée de Xavier Bétaucourt et Jean-Luc Loyer parue en janvier 2016, intitulée Le Grand A (éditions Futuropolis) retrace la création puis la vie de la zone commerciale[75],[76].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Deseure, « Englos : il y a tout juste 40 ans, la révolution Auchan... », La Voix éco, (consulté le 6 août 2009).
  2. « Historique », Site officiel (consulté le 7 février 2009)
  3. a, b, c, d, e, f et g « Immochan peine à agrandir le centre commercial de Noyelles-Godault », LSA N°1663, (consulté le 12 avril 2009).
  4. a, b et c « Dans le Pas-de-Calais », LSA N°1845, (consulté le 12 avril 2009).
  5. « Décisions de la CNEC - Réunion du 26 septembre 2000 », pme.gouv.fr, (consulté le 21 mai 2009)
  6. a, b, c et d « Auchan triple la surface de sa galerie à Noyelles-Godault », LSA N°1885, (consulté le 18 février 2009)
  7. a, b, c et d « Lifting du centre commercial de Noyelles-Godault », AC Franchise, (consulté le 17 février 2009).
  8. a, b et c « Auchan Noyelles-Godault conforte son rang », LSA N°1884, (consulté le 12 avril 2009)
  9. a et b Anna Morello, « Le géant de la « fringue » a posé ses valises au centre commercial », La Voix du Nord, (consulté le 19 avril 2009).
  10. J.-B. G., « Laisser une bonne impression », LSA, (consulté le 2 juillet 2009).
  11. « Mercredi 20 juin 2007 », pas-de-calais.pref.gouv.fr (consulté le 16 avril 2009).
  12. « Auchan - Noyelles-Godault va s'agrandir », Cabinet Albert et associés (consulté le 7 février 2009).
  13. a et b Anne-Claire Guilain, « La zone commerciale se prépare à l'arrivée du drive, mais aussi du tram », La Voix éco, (consulté le 13 mars 2011).
  14. a, b, c et d Pascal Wallart, « Cet été, Auchan Noyelles-Godault aura un « drive » d'environ mille références », La Voix éco, (consulté le 4 juillet 2011).
  15. « La taille de la galerie marchande du centre commercial de Noyelles-Godault va-t-elle doubler ? », sur nord-pas-de-calais.france3.fr, (consulté le 22 mai 2014).
  16. C. B. et C. D., « Extension d’Auchan Noyelles-Godault : avis favorable ! », sur lavoixdunord.fr, (consulté le 22 mai 2014).
  17. « Découvrir Noyelles-Godault », Ville de Noyelles-Godault (consulté le 13 avril 2009)
  18. [PDF]« Projet et enjeux autour du TCPS axe 1 », SMT Artois-Gohelle, (consulté le 7 février 2009)
  19. « Noyelles-Godault : Plan et itinéraire », Auchan (consulté le 7 février 2009).
  20. [doc] « Dossier de Presse - Le magasin d’Auchan Noyelles-Godault », Auchan (consulté le 7 février 2009)
  21. a, b et c « Noyelles-Godault / Immochan », Valorpark (consulté le 7 février 2009)
  22. a, b et c [PDF] Didier Lebon, « Double récompense de la profession des centres commerciaux pour le site de Noyelles-Godault », Immochan (consulté le 7 février 2009)
  23. François Lecocq, « Ikea double la mise dans le Nord-Pas-de-Calais », LSA N°2009, (consulté le 12 avril 2009)
  24. Hervé VandenAbeele, « Découvrez l'implantation des 80 boutiques de la galerie marchande », Site officiel, (consulté le 2 mars 2009)
  25. a et b « À Noyelles-Godault », LSA N°1886, (consulté le 12 avril 2009).
  26. « Plan interactif », Ancien site officiel (consulté le 7 février 2009).
  27. a et b J.-L. D., « Au Marché Vrac : en solo… », Point de vente, (consulté le 17 avril 2009).
  28. Nicole Buyse, « Les Mulliez se convertissent au hard-discount », Les Échos, (consulté le 17 avril 2009).
  29. « Le groupe Auchan déploie ses rayons Self Discount », LSA N°1898, (consulté le 13 avril 2009).
  30. Nicole Buyse avec Antoine Boudet, « Auchan teste « au marché vrac » une formule de distribution à bas prix », Les Échos, (consulté le 13 avril 2009).
  31. [PDF] « Crèches, haltes-garderies et équipements multi-accueil - sur le territoire de la Caf d'Arras », CAF (consulté le 8 août 2009)
  32. Jean-Luc Decaestecker, « Un scooter pour faire ses courses », Point de vente, (consulté le 12 février 2009).
  33. « Essais de scooters électriques dans un hypermarché », UNISEP, (consulté le 8 août 2009).
  34. a et b C. L. C., « Auchan Noyelles-Godault propose des scooters pour l'aide aux courses », La Voix éco, (consulté le 12 février 2009).
  35. « Auchan et Mobilité Plus mettent à disposition des scooters électriques pour les personnes à mobilité réduite », Avere France, (consulté le 9 mai 2009)
  36. « Réseau centre commercial », Futuramédia (consulté le 8 août 2009).
  37. [PDF]« Dossier de Présentation : Marché de Noël - CC NOYELLES GODAULT : Du 26/11 au 31/12/2009 », Mall Events, (consulté le 9 août 2009).
  38. [PDF] « Les Recyclades », Communauté d'agglomération d'Hénin-Carvin, (consulté le 8 août 2009), p. 30.
  39. [PDF] « Développer la proximité avec les PME », Auchan, (consulté le 8 août 2009), p. 24.
  40. « Lens, ville phare du bassin minier », LSA N°1684, (consulté le 14 avril 2009)
  41. [flash] « Les 100 premières enseignes par rapport au chiffre d'affaires », Édition du Boisbaudry (consulté le 12 février 2009)
  42. [PDF] Patricia Bachelier, « Exclusif : le top 100 des plus gros hypers », Édition du Boisbaudry, (consulté le 15 avril 2009)
  43. F. Carluer-Lossouarn, « Le top 100 des hyper », Linéaires, (consulté le 4 avril 2009)
  44. P. B., « Exclusif : le Top 100 des hypers », Linéaires, (consulté le 11 mars 2011)
  45. [PDF] « Développer la proximité avec les PME », Auchan, (consulté le 22 juin 2009), p. 17.
  46. a et b [PDF] « Fiche bilan final Auchan (Noyelles-Godault) », ADEME, (consulté le 15 avril 2009), p. 1
  47. Vidéo France 3, Mobilité Plus, 1 minute 02. Consulté le 8 août 2009
  48. Vidéo M6, Mobilité Plus, 1 minute 16 à 1 minute 22. Consulté le 8 août 2009.
  49. « Évolution du commerce et utilisation de la voiture », Beauvais consultant (consulté le 12 février 2009), p. 40
  50. a et b Marie-Pierre Griffon, « Le bonheur est dans le centre commercial », L'Écho du Pas-de-Calais, (consulté le 12 avril 2009)
  51. Anthony Bobeau, « EuroPalaces : de la fusion à l’expansion », Le Film français, (consulté le 12 avril 2009)
  52. « On en parle », LSA N°1837, (consulté le 12 avril 2009)
  53. a, b et c François Lecocq, « Le projet d'Ikea à Hénin-Beaumont retoqué en CNEC », LSA N°1940, (consulté le 12 avril 2009)
  54. a et b François Lecocq, « L'équipement de la maison se densifie à Hénin-Beaumont », LSA N°1928, (consulté le 12 avril 2009)
  55. « Éléments de synthèse sur le commerce du SCOT », SCOT Lens-Liévin Hénin-Carvin (consulté le 12 février 2009), p. 27
  56. [PDF] « Caractéristiques structurelles de l'offre commerciale », SCOT Lens-Liévin Hénin-Carvin, (consulté le 17 février 2009), p. 8 à 11
  57. Le Guide économique du Nord-Pas-de-Calais : 2005-2006, Édition PTC, p. 49
  58. Marie Desgré, «Maison+» associe aménagement et bien être, Bati Actu, (consulté le 7 février 2009)
  59. Anne-Claire Guilain, « Ikea dans une semaine, Maison + en octobre : Hénin-Beaumont frappe fort dans la décoration », La Voix éco, (consulté le 7 mai 2009)
  60. François Lecocq, « Maison +, premier retail park de la maison », LSA N°2018, (consulté le 7 mai 2009)
  61. a, b et c « Supermarché Auchan Noyelles-Godault », KesKeCes ? (consulté le 11 avril 2009)
  62. « Douai veut s'étendre au sud », LSA N°1665, (consulté le 19 avril 2009)
  63. Olivier Ducuing avec Martine Robert, « Douai-Lens : les réseaux de pouvoir », Les Échos, (consulté le 12 avril 2009)
  64. Laurent Goudet, « Jacques Vernier, le maire de Douai : « ce centre est une chance » », L'Observateur du Douaisis, (consulté le 16 avril 2009)
  65. Bertrand Bussière et Nathalie Labreigne, « Centre commercial : globalement, une « bonne nouvelle » pour Douai », La Voix du Nord, (consulté le 16 avril 2009)
  66. Vidéo Auchan Noyelles-Godault, 1 minute 13 - 1 minute 16.
  67. [PDF] « Continuer la démultiplication progressive de la certification ISO 14001 », Auchan par CorporateRegister (consulté le 15 avril 2009), p. 36
  68. Vidéo Auchan Noyelles-Godault, 1 minute 40 - 1 minute 48.
  69. [PDF] « Objectif déchet -10 % : le résultat ! », Échos environnement, (consulté le 15 avril 2009), p. 5
  70. a et b Vidéo Auchan Noyelles-Godault, 3 minute 46 - 4 minute 03.
  71. [PDF] Jingyao Fu, Jérémy Morand-Paulin, Hervé Trauquet, Claire Villain, « Rapport sur la stratégie du Groupe Auchan », Auchan (consulté le 15 avril 2009), p. 17
  72. [PDF] « Réduire notre empreinte écologique », Auchan, (consulté le 19 mai 2009), p. 34
  73. Conseil national des centres commerciaux
  74. « Intégrer les centres commerciaux dans leur environnement », Immochan (consulté le 7 février 2009)
  75. Pascal Wallart, « Le Grand A ou les dessous (et dessins) de la saga Auchan Noyelles-Godault », sur lavoixdunord.fr (consulté le 14 janvier 2016)
  76. Richard Bonnet, « La vie d'un supermarché en bande dessinée », sur info.arte.tv (consulté le 14 janvier 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 19 mai 2009 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.