Evan Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Evan Fournier
Image illustrative de l’article Evan Fournier
Evan Fournier en décembre 2019.
Fiche d’identité
Nom complet Evan Mehdi Fournier
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (28 ans)
Saint-Maurice, Val-de-Marne
Taille 2,01 m (6 7)[1]
Poids 93 kg (205 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Celtics de Boston
Numéro 94
Poste Arrière / Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2000-2007
2007-2009
Charenton-le-Pont
Centre fédéral
Draft de la NBA
Année 2012
Position 20e
Franchise Nuggets de Denver
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
2020-2021
2021
Nanterre
Poitiers
Poitiers
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
Celtics de Boston
04,7
06,3
14,0
05,3
08,4
12,0
15,4
17,2
17,8
15,1
18,5
19,7
13,0
Sélection en équipe nationale **
Dep. 2013Drapeau : France France (69 sél.)683

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Evan Fournier, né le à Saint-Maurice dans le Val-de-Marne, est un joueur français de basket-ball. Il évolue aux postes d'arrière et d'ailier aux Celtics de Boston.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Evan Mehdi Fournier est le fils de François Fournier et de Meriem Moktaa, dont la famille est originaire de Souk Ahras en Algérie[2],[3],[4]. Ses deux parents sont des judokas de haut niveau qui se sont connus à l'INSEP. Evan Fournier commence à jouer au basket-ball à 7 ans[5].

Evan Fournier signe sa première licence de basket-ball en 2000 à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne)[5]. Il poursuit sa formation au Centre fédéral (INSEP) entre 2007 et 2009. Il intègre ensuite la Jeunesse sportive des Fontenelles de Nanterre qui évolue en Pro B lors de la saison 2009-2010 et est élu meilleur jeune du championnat de Pro B[5].

En Pro A[modifier | modifier le code]

En 2010, il rejoint Poitiers et la première division du championnat de France où il joue en moyenne 15 minutes par rencontre (pour 6,3 points)[6].

En avril 2011, il participe au Nike Hoop Summit[7] et est sélectionné dans le cinq de départ. La sélection américaine s'impose et Evan Fournier fait un match « moyen » et finit la rencontre avec 6 points et 6 rebonds[8].

En janvier 2012, Evan Fournier est pour la première fois choisi dans le « cinq idéal » de Pro A grâce à ses 16 points, 6 rebonds et 7 passes décisives (23 d'évaluation) face à l'Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez[9].

Il est élu joueur du mois de mars 2012 de Pro A[10]. En mai, il remporte les trophées de joueur ayant le plus progressé en Pro A ainsi que celui de meilleur jeune de Pro A[11].

En NBA[modifier | modifier le code]

Nuggets de Denver (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Evan Fournier se présente à la draft 2012 de la NBA[12],[13] et est sélectionné en vingtième position par les Nuggets de Denver[14]. Sa présence en NBA parait compromise pour la saison 2012-2013 après les déclarations du General Manager des Nuggets et surtout de l'entraîneur George Karl qui estime que Fournier ne jouera que très peu[15],[16]. Toutefois, le 12 juillet 2012, il signe un contrat d'environ 3,5 millions de dollars sur trois ans avec les Nuggets[17].

Vers la fin de la saison régulière, Evan Fournier établit un nouveau record de point : 19 (en 21 minutes). Peu après, bénéficiant de l'absence de Ty Lawson, il marque 18 points en 21 minutes, puis 17 points et 5 passes décisives en 23 minutes et enfin 24 points (tout en étant titulaire)[18],[19],[20],[21].

Finalement, sa première saison dans la ligue nord-américaine se solde par 38 rencontres disputées, dont 5 dans le cinq majeur. Il dispute en moyenne 11,3 minutes, inscrit 5,3 points, capte 0,9 rebond, délivre 1,2 passe décisive et subit 0,8 perte de balle[22]. En playoffs, il dispute quatre rencontres, les quatre dans le cinq de départ, pour 13,3 minutes, 4,8 points et 1 passe[22]. Toutefois, après avoir disputé les quatre premiers matchs de la série opposant son équipe aux Warriors de Golden State, il ne rentre plus sur le terrain lors des deux dernières rencontres de la série, finalement remportée par les Warriors sur le score de quatre à deux.

Lors du début de la saison 2013-2014, les Nuggets lèvent l'option qu'ils possèdent sur son contrat, pour le prolonger jusqu'au terme de la saison 2014-2015[23]. Le 18 février, lors de la défaite des siens contre les Suns de Phoenix, il réalise son meilleur match offensif en carrière en marquant 25 points, prenant 8 rebonds et distribuant deux passes décisives[24]. Le 23 février, lors de la défaite des siens contre les Kings de Sacramento, il bat de nouveau ce record en inscrivant 27 points[25]. Le onzième bilan de sa franchise en conférence Ouest, 36 victoires pour 46 défaites, le prive d'une participation aux playoffs. Sur le plan individuel, il termine avec des moyennes de 8,4 points, 2,7 rebonds, 1,5 passe, 0,4 interception, et 1,3 perte de balles en 19 minutes 8, disputant 76 rencontres dont 4 dans le cinq de départ[22].

Magic d'Orlando (2014-2021)[modifier | modifier le code]

En juin 2014, le soir de la draft 2014 de la NBA, il rejoint le Magic d'Orlando avec Roy Devyn Marble contre le joueur du Magic Arron Afflalo[26].

Lors de la saison 2014-2015, le Magic ne parvient pas à se qualifier pour les playoffs. Fournier réalise un bon début de saison avec le Magic, mais ne joue que 58 matchs à cause d'une blessure récurrente[27].

La saison NBA 2015-2016 marque une véritable montée en puissance de la part d'Evan Fournier, qui marque environ 15 points par match et devient un élément important du Magic d'Orlando en étant titulaire la plupart du temps[28]. Cependant, sa franchise ne parvient toujours pas à se qualifier pour les playoffs NBA au terme de la saison régulière[29].

Durant l'intersaison précédant la saison NBA 2016-2017, les coéquipiers d'Evan Fournier au Magic, Victor Oladipo, Ersan İlyasova et Domantas Sabonis partent au Thunder d'Oklahoma City en échange de Serge Ibaka. La place de titulaire d'Oladipo au Magic est ainsi prise par Fournier[30],[31].

Lors de la saison 2018-2019, Evan Fournier marque moins et ses pourcentages de réussite au tir sont en baisse, il reste néanmoins un titulaire fiable avec un peu plus de 15 points par match de moyenne et réalise même sa meilleure saison en termes de passes décisives avec 3,6 par rencontre. Il est investi de plus de responsabilités défensives, il est souvent amené au cours de la saison à défendre le meilleur extérieur adverse.[réf. nécessaire]

Collectivement, la saison du Magic est une réussite puisque l'équipe termine la saison régulière avec 42 victoires et se hisse en septième position de la Conférence Est, place significative de qualification pour les playoffs NBA et cela pour la première fois après sept années d'attente. Evan Fournier et ses coéquipiers affrontent les Raptors de Toronto et, malgré un premier match remporté au Canada, s'inclinent 4-1. Au cours de cette série, Evan Fournier tourne à seulement 12,4 points, 2 passes et 3 rebonds par match.

Celtics de Boston (depuis 2021)[modifier | modifier le code]

Le 25 mars 2021, le jour de la fermeture du marché des transferts, Evan Fournier est envoyé aux Celtics de Boston en échange de deux seconds tours de draft[32]. Il dispute son premier match avec Boston le 29 mars face aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans et ne peut éviter la défaite des siens 115 à 109. Ses débuts sont décevants, Fournier n'ayant marqué aucun point lors de la rencontre terminant même à 0 sur 10 aux tirs dont 0 sur 5 à trois points[33]. Son deuxième match avec les Celtics est également en demi-teinte puisqu'il ne marque que 6 points en 30 minutes de jeu dans la défaite de Boston face aux Mavericks de Dallas (113-108). Lors de son troisième match face aux Rockets de Houston, il marque 23 points et réalise un record en carrière au nombre de tirs à trois points réussis où il inscrit sept tirs primés dont 6 dans le dernier quart-temps[34].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné dans l'équipe de France qui participe au Championnat d'Europe des 18 ans et moins 2009. La France obtient la médaille d'argent, battue par la Serbie[35]. Il est sélectionné dans le meilleur cinq de cet Euro (avec le MVP Enes Kanter, Dejan Musli, Toni Prostran et Jonas Valančiūnas)[36].

En juillet 2011, il joue avec l'équipe de France qui dispute le championnat d'Europe des 20 ans et moins en Espagne. L'équipe concède une seule défaite lors de cette compétition, 77 à 66 face à l'Italie en demi-finale avec 19 points de Fournier avec 7 réussites sur 22 tentatives aux tirs, dont 1 sur 7 à trois points[37] et remporte la médaille de bronze en s'imposant face à la Russie. Fournier marque en moyenne 16,9 points[38] et est nommé dans le meilleur cinq de la compétition avec le meilleur joueur, l'Espagnol Nikola Mirotić, l'Italien Alessandro Gentile, le Turc Furkan Aldemir et le Monténégrin Bojan Dubljević[39].

En juin 2013, il est pré-sélectionné par l'entraîneur de l'équipe de France Vincent Collet parmi une liste de 17 joueurs susceptibles de participer au championnat d'Europe 2013 mais n'est pas conservé dans l'effectif final[40].

Le 16 mai 2014, il fait partie de la liste des vingt-quatre joueurs pré-sélectionnés pour la participation à la Coupe du monde 2014 en Espagne[41].

Fournier participe à l'Eurobasket 2015 en France. Battus par l'Espagne en demi-finale, les Français remportent la médaille de bronze en battant la Serbie lors du match pour la troisième place.

Evan Fournier participe à la coupe du monde 2019, lors de laquelle la France bat les États-Unis en quart de finale avant de perdre en demi-finale contre l'Argentine. La France remporte la médaille de bronze en battant l'Australie lors du match pour la troisième place. Fournier est nommé dans le cinq majeur de la compétition.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En LNB[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Division Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m Pass/m Int/m Ctr/m Pts/m
2009-2010 Nanterre Pro B 31 13,0 44,7 30,4 81,1 1,0 1,2 0,4 0,0 4,7
2010-2011 Poitiers Pro A 29 1 14,0 44,6 21,7 84,1 2,1 0,7 0,7 0,1 6,4
2011-2012 Poitiers Pro A 30 18 26,0 42,5 27,7 75,4 3,20 2,20 1,50 0,13 14,03

En NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Statistiques en saison régulière d'Evan Fournier[44] :

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2012-2013 Denver 38 4 11,3 49,3 40,7 76,9 0,92 1,16 0,50 0,03 5,32
2013-2014 Denver 76 4 19,8 41,9 37,6 75,6 2,66 1,47 0,45 0,09 8,39
2014-2015 Orlando 58 32 28,6 44,0 37,8 72,8 2,64 2,07 0,69 0,03 12,03
2015-2016 Orlando 79 71 32,5 46,2 40,0 83,6 2,85 2,70 1,22 0,03 15,35
2016-2017 Orlando 68 66 32,8 43,9 35,6 80,5 3,07 2,97 0,97 0,06 17,16
2017-2018 Orlando 57 57 32,2 45,9 37,9 86,7 3,16 2,89 0,82 0,28 17,77
2018-2019 Orlando 81 81 31,5 43,8 34,0 80,6 3,19 3,64 0,88 0,15 15,14
2019-2020 Orlando 66 66 31,4 46,7 39,9 81,8 2,59 3,17 1,08 0,23 18,50
2020-2021 Orlando 26 26 30,3 46,1 38,8 79,7 2,88 3,65 1,04 0,35 19,65
Total 523 381 28,4 44,9 37,5 80,7 2,74 2,60 0,85 0,11 14,11

Playoffs[modifier | modifier le code]

Statistiques en Playoffs d'Evan Fournier[44] :

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2013 Denver 4 4 13,3 35,3 0,00 87,5 0,00 1,00 0,50 0,00 4,75
2019 Orlando 5 5 35,0 34,8 23,5 75,0 3,20 2,00 1,40 0,00 12,40
2020 Orlando 5 5 34,1 35,1 34,3 70,6 4,00 2,60 1,20 0,60 12,80
Total 14 14 28,5 35,0 26,0 75,8 2,67 1,93 1,07 0,21 10,36

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels d'Evan Fournier en NBA sont les suivants[45],[46] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 32 2 fois 19 Raptors de Toronto
Paniers marqués 13 Warriors de Golden State 8 Raptors de Toronto
Paniers tentés 23 2 fois 18 @ Raptors de Toronto
Paniers à 3 points réussis 7 Rockets de Houston 3 3 fois
Paniers à 3 points tentés 12 3 fois 9 Bucks de Milwaukee
Lancers francs réussis 12 4 fois 5 2 fois
Lancers francs tentés 15 Heat de Miami 7 @ Bucks de Milwaukee
Rebonds offensifs 3 12 fois 3 @ Raptors de Toronto
Rebonds défensifs 8 Grizzlies de Memphis 7 Bucks de Milwaukee
Rebonds totaux 10 Raptors de Toronto 8 Bucks de Milwaukee
Passes décisives 10 @ Celtics de Boston 5 @ Bucks de Milwaukee
Interceptions 5 2 fois 3 @ Bucks de Milwaukee
Contres 3 Kings de Sacramento 2 Bucks de Milwaukee
Balles perdues 7 2 fois 4 Raptors de Toronto
Minutes jouées 46 Heat de Miami 37 @ Raptors de Toronto

Dernière mise à jour :

Salaires[modifier | modifier le code]

Les gains d'Evan Fournier en NBA sont les suivants[47] :

Saison Équipe Salaire
2012-2013 Nuggets de Denver 1 361 400 $
2013-2014 Nuggets de Denver 1 422 720 $
2014-2015* Magic d'Orlando 1 483 920 $
2015-2016 Magic d'Orlando 2 288 205 $
2016-2017 Magic d'Orlando 17 000 000 $
2017-2018 Magic d'Orlando 17 000 000 $
2018-2019 Magic d'Orlando 17 000 000 $
2019-2020 Magic d'Orlando 17 000 000 $
Total Gains 74 556 245 $
2020-2021 Magic d'Orlando / Celtics de Boston 17 000 000 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[48].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Official NBA bio of Evan Fournier / NBA.com », sur NBA.com (consulté le 7 août 2020).
  2. « Fournier: "Autant africain que Batum et Diaw" », sur Sports.fr (consulté le 31 juillet 2015)
  3. La Star des Magic Orlando, Evan Mehdi Fournier est à Alger !, La gazette du fennec, 3 juillet 2017
  4. Nicolas Albert, « L'irresistible ascension », La Nouvelle République,
  5. a b et c Le Parisien, « BASKET : l'enfant de Charenton va jouer en NBA », sur leparisien.fr,
  6. « Evan Fournier - Saison 2010 - 2011 », sur lnb.fr (consulté le 22 mai 2011)
  7. (en) « World Select Team Roster Announced For 2011 Nike Hoop Summit », sur usabasketball.com, (consulté le 22 mai 2011)
  8. « Hoop Summit : victoire des États-Unis malgré un énorme Bismack Biyombo », sur basketusa.com,
  9. a et b « Cinq idéal - J15 : Evan Fournier décisif », sur Ligue nationale de basket-ball,
  10. a et b « Fournier élu joueur du mois », L'Équipe,
  11. « Soirée des Trophées : Le palmarès 2012 », LNB,
  12. Romain Brunet, « Evan Fournier : “Faire une belle performance” », (consulté le 22 mai 2011)
  13. (en) « NBA announces early entry candidates for 2012 NBA Draft », NBA,
  14. « Fournier à Denver ! », sur lequipe.fr, (consulté le 29 juin 2012)
  15. (en) « Evan Fournier of France drafted by Denver Nuggets with 20th selection », Denver Post,
  16. « Evan Fournier en Europe un an de plus ? », Basket actu,
  17. La rédaction, « Officiel : Evan Fournier signe avec les Nuggets », (consulté le 12 juillet 2012)
  18. Romain Brunet, « NBA : Evan Fournier et Carmelo Anthony enchaînent », sur basket.blog.lemonde.fr,
  19. « [replay] Les 17 points d’Evan Fournier face à Houston », Basket USA,
  20. (en) « Notebook: Nuggets 132, Rockets 114 », NBA,
  21. (en) « Notebook: Nuggets 118, Trail Blazers 109 », NBA,
  22. a b et c (en) « Evan Fournier », sur basketball-reference.com
  23. « Denver prolonge Evan Fournier », sur catch-and-shoot.com,
  24. Gabriel Pantel-Jouve, « NBA : Evan Fournier réalise le meilleur match de sa carrière, Diaw et Mahinmi se montrent », sur catch-and-shoot.com,
  25. Fabrice Auclert, « Sacramento gâche le nouveau record en carrière d’Evan Fournier », Basket USA,
  26. (en) « Magic Trade Afflalo; Acquire Fournier and Marble », NBA,
  27. « Fournier : «Une saison pourrie de fou» », sur sport24.lefigaro.fr,
  28. « Evan Fournier NBA Stats - 2015-2016 », sur basketball-reference.com (consulté le 9 avril 2016)
  29. « NBA classement conférence Est », sur lequipe.fr (consulté le 9 avril 2016)
  30. « Basket - NBA : Evan Fournier et ses objectifs avec Orlando ! », sur le10sport.com (consulté le 5 novembre 2016)
  31. « SERGE IBAKA ENVOYÉ À ORLANDO, VICTOR OLADIPO À OKC ! », sur basketsession.com (consulté le 5 novembre 2016)
  32. Giovanni Marriette, « Officiel, Evan Fournier part à Boston ! Deux tours de Draft dans le package, et un magnifique défi pour le Français », sur TrashTalk, (consulté le 25 mars 2021)
  33. https://www.basketusa.com/news/623079/pour-sa-premiere-avec-les-celtics-evan-fournier-vit-une-soiree-cauchemar-face-aux-pelicans/
  34. https://www.basketusa.com/news/623579/en-feu-evan-fournier-reveille-les-celtics/
  35. (en) « Serbia Hold Off France To Win Title », sur FIBA Europe,
  36. (en) « Kanter named MVP », sur FIBA Europe, (consulté le 22 mai 2011)
  37. (en) « U20 European Championship Men » 2011 » DIVISION A » Game » France 66-77 Italy », sur fibaeurope.com
  38. (en) « Statistiques à l'Euro U20 2011 », sur fibaeurope.com
  39. (en) « MVP Mirotić leads All Tournament team »,
  40. Dimitri Kucharczyk, « Equipe de France : Kim Tillie, Léo Westermann et Evan Fournier n’iront pas à l’Euro », Basket USA,
  41. Arnaud Gelb, « Équipe de France : une liste des 24 sans Tony Parker », sur basketusa.com,
  42. a et b « Deux trophées pour Fournier », sur lequipe.fr, (consulté le 18 mai 2011)
  43. a et b « Causeur et Schilb, les meilleurs », sur lequipe.fr, (consulté le 19 mai 2012)
  44. a et b « statistiques NBA », sur NBA.com, (consulté le 21 septembre 2018)
  45. (en) « Evan Fournier Career Bests », sur basketball.realgm.com
  46. (en) « Evan Fournier Stats », sur espn.com
  47. (en) « Evan Fournier Salaries », sur basketball-reference.com (consulté le 16 novembre 2020)
  48. « Salaires moyens NBA 2014-15 », sur basketusa.com (consulté le 1er mai 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :