Jamie Burnett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jamie Burnett
image illustrative de l’article Jamie Burnett
Fiche d'identité
Nom complet Jamie Burnett
Nationalité Drapeau : Écosse Écossaise
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Hamilton
Professionnel 1992 à aujourd'hui
Meilleur classement mondial 27e
Gains 391 370 £
Break le plus élevé 148
Victoires
Tournoi ranking 0
Autres tournois 0

Jamie Burnett, né le 7 septembre 1975 à Hamilton, est un joueur de snooker écossais, professionnel depuis 1992[1].

Il est essentiellement connu pour avoir réalisé le meilleur break de l'histoire du snooker, un 148, en qualifications du UK Championship 2004.

Sa meilleure performance dans un tournoi Ranking est une finale perdue, au Shanghai Masters en 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Burnett réalise sa première performance au German Open avec un quart de finale, performance qu'il réitère l'année suivante au Grand Prix. Durant la saison 1997-1998, il signe deux victoires sur Stephen Hendry, le no 1 mondial.

En 2004, au deuxième tour de qualifications du UK Championship, Burnett réalise contre l'Irlandais Leo Fernandez le meilleur break jamais réalisé en compétition professionnelle. Ayant obtenu une bille libre (free ball), il empoche la bille marron, puis de nouveau la marron, avant de poursuivre avec les quinze billes rouges, une bleue, deux roses et douze noires puis les six couleurs pour conclure, pour un total historique de 148 points[2]. Burnett remporte le match 9-8. À propos de ce break, il déclare « Je ne savais pas comment réagir. D'abord j'ai pensé que ce n'était pas très important, mais j'ai ensuite réalisé que c'était historique ».

Burnett n'obtient que peu de qualifications dans des tournois ranking, et son meilleur classement, 27e, obtenu durant la saison 1999-2000, ne tombe pas. Contre toute attente, il réalise en 2010, au Shanghai Masters, un parcours remarquable, atteignant sa première finale dans un tournoi majeur. Il bénéficie d'un tirage favorable, notamment du forfait du no 1 mondial Ronnie O'Sullivan pour passer au deuxième tour. Il écarte ensuite successivement Andrew Higginson, Mark Davis et Jamie Cope, des joueurs comme lui peu habitués aux derniers tours de grands tournois, pour affronter le 4e joueur mondial Ali Carter en finale. Malgré l'écart de classement entre les deux joueurs, Burnett livre une prestation convaincante malgré une défaite finale 10 à 7.

Il obtient en 2012 une nouvelle finale, dans un tournoi mineur du Players Tour Championship. Là encore il parvient à exploiter un tableau favorable, sans joueur du top 16, pour se hisser en finale. En chemin, il réalise des prestations convaincantes, écrasant par exemple Michael Holt 4-0 en demi-finale. Contre Neil Robertson, Burnett ne démérite pas à nouveau mais durant la manche décisive, il n'a pas l'opportunité de renverser le joueur australien qui prend le score à son compte et ne le lâche plus.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois majeurs [3] 0 0
Autres tournois Ranking 0 1
Tournois Ranking mineurs 0 1

Finales perdues[modifier | modifier le code]

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableaux
2010-2011 Shanghai Masters Drapeau : République populaire de Chine Shanghai Drapeau : Angleterre Ali Carter 7-10 Tableau
2012-2013 Gdynia Open Drapeau : Pologne Gdynia Drapeau : Australie Neil Robertson 3-4

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :