Madame Doubtfire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mrs. Doubtfire)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Madame Doubtfire (théâtre)
Madame Doubtfire
Description de cette image, également commentée ci-après

La maison de San Francisco utilisée pour le tournage, le , deux jours après la mort de Robin Williams.

Titre original Mrs. Doubtfire
Réalisation Chris Columbus
Scénario Randi Mayem Singer
Leslie Dixon
Acteurs principaux
Sociétés de production Blue Wolf
20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre comédie
Durée 125 minutes
Sortie 1993

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Madame Doubtfire (Mrs. Doubtfire) est un film américain réalisé par Chris Columbus, sorti en 1993. C'est l'adaptation cinématographique du roman Quand papa était femme de ménage d'Anne Fine publié en 1987.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Papa trop souple avec ses enfants, Daniel Hillard perd la garde de ces derniers lorsque sa femme Miranda demande le divorce. Pour les revoir il devient, grâce à ses talents d'acteur et à son frère prothésiste, une respectable et agréable gouvernante écossaise : Madame Doubtfire. Miranda, tout comme les trois enfants, s'y laisse prendre et l'engage.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[1]

Production[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu du 22 mars au à San Francisco et San Ramon, en Californie. Dans le film, il est mentionné que la maison familiale est au 2640 Steiner Street à San Francisco. Il s'agit là de l'adresse réelle de la propriété utilisée dans le film.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Mrs. Doubtfire
Original Soundtrack Album
Bande originale de Howard Shore
Sortie [2]
Durée 41:07
Genre musique de film
Compositeur Howard Shore
Critique

Albums de Howard Shore

La musique du film est composée par Howard Shore.

Liste des titres
  1. "Mrs. Doubtfire" - 2:58
  2. "Divorce" -2:56
  3. "My Name Is Else Immelman - 2:55
  4. "Meeting Mrs. Doubtfire – 2:14
  5. "Tea Time With Mrs. Sellner" - 3:58
  6. "Dinner Is Served" - 2:18
  7. "Daniel and the Kids" - 2:29
  8. "Cable Cars" - 4:56
  9. "Bridges Restaurant" - 6:13
  10. "Show's Over" - 3:26
  11. "The Kids Need You" - 3:21
  12. "Figaro / Papa's Got a Brand New Bag" - 3:23

Réception[modifier | modifier le code]

Plus ou moins bien reçu par la critique, avec un pourcentage de 69 % dans la catégorie All Critics, basé sur 49 commentaires et une note moyenne de 5.8/10 et un pourcentage de 86 % dans la catégorie Top Critics, basé sur 7 commentaires et une note moyenne de 6.6/10 sur le site Rotten Tomatoes[3] et une moyenne de 53/100, basé sur 16 commentaires sur le site Metacritic[4], Madame Doubtfire a rencontré un énorme succès public avec 219,1 millions de dollars de recettes sur le territoire américain et 441,2 millions de dollars de recettes dans le monde, pour un budget de 25 millions[5].

Son énorme succès commercial lui permet de se classer à la seconde place des plus grands succès américains en 1993[6] et également à la seconde place des plus grands succès mondiaux de la même année[7], derrière Jurassic Park, premier de ces deux classements.

Le film ayant rencontré également un succès en France (5 millions d'entrées), il se classe quatrième au box-office de l'année 1994[8].

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Source : Internet Movie Database[9]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Robin Williams s'était brouillé avec les studios Disney après l'enregistrement d’Aladdin. La séquence dans laquelle son personnage se fait virer de son emploi de doubleur de dessin animé est un clin d'œil à cette situation.
  • Alors qu'il est en conversation téléphonique avec sa femme, Daniel Hillard trouve à l’improviste le nom pour son personnage fictif de gouvernante en lisant le titre d'un journal posé juste devant lui. Il y est écrit en gros caractère « Police Doubt Fire Was Accidental », c'est-à-dire en français « la police doute du caractère accidentel de l'incendie ». En version originale, le nom de 'Doubtfire' a donc son effet comique, en français cela donnerait Madame 'DouteFeu' ou 'DouteIncendie'.
  • Lors de la scène où Miranda Hillard fait passer de nouveau un entretien pour recruter une femme pouvant s'occuper de ses enfants, sa fille Lydia barre le nom de la dernière venue une fois celle-ci partie : Paula Dupré, qui n'est autre que la productrice associée du film, son nom étant crédité dans le générique de fin.
  • Lors de la transformation du personnage de Daniel Hillard, ce dernier s'exclame : « J'ai l'impression d'être Gloria Swanson ». Il s'exclame ensuite vers son frère : « Prêt pour mon gros plan, M. Cecil B. DeMille ! » faisant référence à la célèbre réplique de Gloria Swanson dans Boulevard du crépuscule (1950).
  • Une pièce de théâtre écrite par Albert Algoud et mise en scène par Daniel Roussel est sortie en 2003, avec Michel Leeb dans le rôle principal.

Projet de suite[modifier | modifier le code]

Une suite à Madame Doubtfire a été annoncée le , cependant celle-ci est fortement compromise suite au décès soudain de Robin Williams, le 11 août 2014[10].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]