La Couleur des sentiments (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Couleur des sentiments
Description de l'image The Help logo.png.

Titre original The Help
Réalisation Tate Taylor
Scénario Tate Taylor
Acteurs principaux
Sociétés de production DreamWorks Pictures
Reliance Entertainment
Participant Media
Imagenation Abu Dhabi FZ
1492 Pictures
Harbinger Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 146 minutes
Sortie 2011


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Couleur des sentiments (The Help) est un film dramatique américain écrit et réalisé par Tate Taylor, d'après le roman éponyme de Kathryn Stockett. Distribué par Walt Disney Studios Motion Pictures, ce film est sorti le aux États-Unis et le en France.

C'est une œuvre qui décrit et dénonce la condition des domestiques afro-américaines dans le Mississippi raciste des années 1960. Ses principales interprètes sont Emma Stone, Viola Davis, Octavia Spencer, Bryce Dallas Howard et Jessica Chastain[1],[2],[3],[4],[5].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au début des années 1960 une jeune blanche, Skeeter (Emma Stone), qui vient de terminer ses études de journalisme, rentre dans sa famille à Jackson, capitale du Mississippi. La lutte pour les droits civiques n'en est qu'à ses prémices et le Ku Klux Klan fait régner la terreur dans le Sud. Skeeter décide de faire une enquête sur les conditions de vie des bonnes noires chargées à l'époque des enfants, de la cuisine et de l'entretien de la maison. Elle parvient à convaincre deux d'entre elles, la timide Aibileen (Viola Davis) et la rebelle Minny (Octavia Spencer) de témoigner des brimades et des humiliations dont elles sont victimes au quotidien. Ce faisant elles prennent le risque d'être identifiées et chassées par leurs maîtres. Hostiles au départ, les autres domestiques du quartier les rejoignent, elles apportent des récits qui permettent la rédaction d'un livre-choc qui devient un best-seller. Au fur et à mesure qu'elle se rapproche de ces femmes, Skeeter est rejetée par ses amies d'enfance blanches accrochées à leurs privilèges et enfermées dans leurs vies de femmes au foyer oisives.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : version française (VF) sur Allodoublage[6] et Rs doublage[7]. Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[8]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du film a débuté en et s'est déroulé à Greenwood, Mississippi.

Musique[modifier | modifier le code]

Au cours du film, on peut entendre les chansons Don't Think Twice, It's All Right de Bob Dylan et Jackson de Johnny Cash, Let's Twist Again de Chubby Checker ainsi que The Living Proof de Mary J. Blige ou bien encore : Sherry de The Four Seasons.

Réception[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

La Couleur des sentiments
Score cumulé
SiteNote
Metacritic62/100[n 1]
Rotten Tomatoes76 %[9]
Allociné2.5 étoiles sur 5[10]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
L'actrice Allison Janney à la première du film au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2011.

Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, le film récolte 76 % d'opinions favorables pour 226 critiques[9]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 62100 pour 41 critiques.

En France la critique accueille le film fraîchement. Le site Allociné propose une note moyenne de 2,55 à partir de l'interprétation de critiques provenant de 20 titres de presse[10]. Les Cahiers du cinéma lui reprochent son côté simpliste et mélo : « Le tire-larmes de deux heures trente, obscène et adapté d'un best-seller, est un sous-genre increvable »[10].

TéléCinéObs lui reproche, en donnant le rôle de libératrice à une blanche, d’être raciste : « En inventant ce personnage de sauveuse blanche qui n'eut pas d'équivalent dans la réalité, le film réécrit l'histoire de la lutte pour les droits civiques ». Télérama déplore : « En racontant combien il est difficile de faire sortir les Noires du silence (...), le film donne la vedette aux Blanches, leurs "geôlières" »[10].

Dans la réalité, les noirs américains (hommes et femmes), avec Martin Luther King à leur tête, se sont libérés tous seuls en se battant contre la majorité des blancs du Sud. Cette évidence qui sous-tend les critiques émises par des médias français fait écho au débat qui s’est instauré aux États-Unis dès la sortie du film. Ainsi Les Inrockuptibles reprennent le communiqué de L’Association of Black Women Historians (ABWH) : « Malgré les efforts de marketing déployés pour vendre le livre et le film comme le récit progressiste d’un triomphe sur l’injustice raciale, The Help [titre anglais du film] contrefait, ignore, et banalise l’expérience des travailleurs domestiques noirs. Au final, le film n’est pas une histoire des millions de travailleurs noirs (…), mais le récit de l’émancipation d’une femme blanche. »[11]

Les défenseurs du film rétorqueront que l'œuvre est foncièrement anti-raciste dans la mesure où elle montre, en grossissant le trait à dessein – ce qui lui a parfois été reproché – la férocité et le cynisme des blancs du Sud de l’époque. Il est probable d'ailleurs qu’aujourd’hui les blancs suprémacistes, encore nombreux là-bas, n’apprécient pas le film.[réf. nécessaire]

Box-office[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film fait un bon parcours. Il démarre à la première place du box-office en première semaine, position qu'il gardera durant les trois semaines suivantes. Le , le film totalise 169,7 millions de dollars[12]. Au box-office international, par contre, il ne fait que 35,7 millions. Finalement, il rapporte 216,6 millions de dollars de recettes mondiales alors qu'il en avait coûté 25 millions à ses producteurs[12].

En France, La Couleur des sentiments n'a pas suscité l'enthousiasme des foules mais, avec 505 906 entrées, n'est pas non plus un échec commercial[13].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Date Distinction Catégorie Nom Résultat
New York Film Critics Circle Meilleure actrice dans un second rôle Jessica Chastain[n 2] Oui Oui
WAFCA Awards Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Oui Oui
Meilleur scénario adapté Tate Taylor Non Non
Meilleure actrice Viola Davis Non Non
Meilleure distribution La Couleur des sentiments Non Non
New York Film Critics Online Révélation de l'année Jessica Chastain[n 3] Oui Oui
AAFCA Awards Meilleure actrice Viola Davis Oui Oui
Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Oui Oui
Meilleur film La Couleur des sentiments Non Non
Satellite Awards Meilleure actrice Viola Davis Oui Oui
Meilleure distribution La Couleur des sentiments Oui Oui
Meilleur film Non Non
Meilleur réalisateur Tate Taylor Non Non
Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Non Non
Meilleur scénario adapté Tate Taylor Non Non
Women Film Critics Circle Meilleur film à propos des femmes La Couleur des sentiments Oui Oui
Meilleure actrice Viola Davis Oui Oui
Meilleure distribution La Couleur des sentiments Non Non
Prix Joséphine Baker[n 4] Oui Oui
Meilleure actrice dans un second rôle Jessica Chastain[n 5] Non Non
Black Film Critics Circle Meilleur film La Couleur des sentiments Oui Oui
Meilleure actrice Viola Davis Oui Oui
Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Oui Oui
Meilleur scénario adapté Tate Taylor Oui Oui
Meilleur distribution La Couleur des sentiments Oui Oui
Vancouver Film Critics Circle Meilleure actrice dans un second rôle Jessica Chastain[n 6] Oui Oui
Golden Globes Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Oui Oui
Meilleur film dramatique La Couleur des sentiments Non Non
Meilleure actrice dans un film dramatique Viola Davis Non
Meilleure actrice dans un second rôle Jessica Chastain Non Non
Art Directors Guild Meilleur film d'époque Mark Ricker Non Non
BAFTA Awards Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Oui Oui
Meilleur film Brunson Green, Chris Columbus, Michael Barnathan Non Non
Meilleure actrice Viola Davis Non Non
Meilleure actrice dans un second rôle Jessica Chastain Non Non
Meilleur scénario adapté Tate Taylor Non Non
Oscars du cinéma[14] Meilleure actrice dans un second rôle Octavia Spencer Oui Oui
Meilleur film Brunson Green, Chris Columbus, Michael Barnathan Non Non
Meilleure actrice Viola Davis Non Non
Meilleure actrice dans un second rôle Jessica Chastain Non Non
BET Awards Meilleur film La Couleur des sentiments Oui Oui
Meilleure actrice Viola Davis Oui Oui
Casting Society of America Awards Meilleur film dramatique commercial La Couleur des sentiments Oui Oui

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Moyenne réalisée sur 41 critiques
  2. Aussi pour Take Shelter et The Tree of Life.
  3. Aussi pour Take Shelter, The Tree of Life,
    L'Affaire Rachel Singer, Coriolanus et Killing Fields.
  4. Prix décerné pour le meilleur hommage à une femme de couleur aux États-Unis.
  5. Aussi pour L'Affaire Rachel Singer.
  6. Aussi pour Take Shelter et The Tree of Life.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :