Montreuil-Poulay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montreuil-Poulay
Montreuil-Poulay
L'église Saint-Martin de Montreuil.
Blason de Montreuil-Poulay
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Intercommunalité Communauté de communes Mayenne Communauté
Maire
Mandat
Roger Garnier
2014-2020
Code postal 53640
Code commune 53160
Démographie
Gentilé Montreuillois-Pauliacien
Population
municipale
371 hab. (2017 en diminution de 8,85 % par rapport à 2012)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 56″ nord, 0° 31′ 27″ ouest
Altitude Min. 119 m
Max. 296 m
Superficie 16,24 km2
Élections
Départementales Canton de Lassay-les-Châteaux
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
Montreuil-Poulay
Géolocalisation sur la carte : Mayenne
Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Montreuil-Poulay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montreuil-Poulay
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montreuil-Poulay

Montreuil-Poulay est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 371 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Montreuil-Poulay[1]
Chantrigné Chantrigné Chantrigné
Saint-Loup-du-Gast Montreuil-Poulay[1] Le Horps
Saint-Fraimbault-de-Prières Champéon Champéon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Mosterol en 1245[2]. Comme tous les Montreuil, le toponyme est issu de l'ancien français monstruel, lui-même issu du bas latin monasteriolum « petit monastère, église ».

Le gentilé est Montreuillois-Pauliacien[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1972, les communes de Montreuil (270 habitants en 1968[4]) et de Poulay (232 habitants[5], au sud) s'associent. La commune ainsi créée prend alors le nom de Montreuil-Poulay. La fusion devient totale en 2007.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1995 mars 2001 Casimir Chevrier    
mars 2001[6] mars 2014 Josette Bourgeois UDF, puis MoDem Comptable
mars 2014[7] En cours Roger Garnier SE Exploitant agricole

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2017, la commune comptait 371 habitants[Note 2], en diminution de 8,85 % par rapport à 2012 (Mayenne : 0 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Montreuil a compté jusqu'à 715 habitants en 1876, tandis que Poulay avait atteint son maximum démographique auparant, avec 824 habitants en 1872. Les chiffres du tableau ci-dessous sous ceux de Montreuil jusqu'en 1968, puis de Montreuil-Poulay.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
555564652613604635599636559
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
586611564530715674633563573
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
551511513402397389370349327
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
330270416401364414403403382
2017 - - - - - - - -
371--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution démographique de Poulay avant la fusion
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
713710732736743767762740774
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
759789782824666658613586555
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
533506468382362359331331300
1962 1968 - - - - - - -
264232-------
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : EHESS[5])

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Poulay.
Traversée de Montreuil-Poulay par la D34.
  • Église Saint-Martin (tour-clocher : base du XIIe siècle). Elle abrite sept statues et un bas-relief, du XVIIe siècle, classées à titre d'objets aux Monuments historiques[12].
  • Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, du XIXe.
  • Chapelle Saint-Christophe (XVIIe siècle), à Poulay.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Montreuil-Poulay Blason
D’azur, à deux fasces d’argent, la première chargée d’une clé et la seconde d’une épée, le tout de gueules; au chef d’or, chargé de trois marmites de gueules
Détails
- Créé par Jean-Claude MOLINIER, héraldiste amateur, et adopté par la municipalité le 3 mars 2000:

L’azur et les deux fasces sont la reprise partielle du blason de la famille de Couterne, seigneur, entre autres villages, de Montreuil et de Poulay. La reprise intégrale des armes de famille étant interdite pour les municipalités, il suffit d’en emprunter un ou plusieurs éléments.

Les marmites proviennent des armes de la famille Montboucher qui a été seigneur du Perray. La remarque concernant la reprise du blason de seigneur est valable ici aussi.

L’épée est le symbole de Martin, le saint patron de la paroisse de Montreuil.

La clé est le symbole principal de Pierre, le saint patron de la paroisse de Poulay.

Les ornements sont deux gerbes de blé d’or, mises en sautoir par la pointe et liées d’azur afin d’honorer l’activité agricole de la commune.

Le listel d'argent porte le nom de la commune en lettres majuscules de sable.

La couronne de tours dit que l’écu est celui d’une commune ; elle n’a rien à voir avec des fortifications.
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. « Montreuil-Poulay » [PDF], sur www.cchl53.fr, Communauté de communes Le Horps-Lessay (consulté le 13 octobre 2014)
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Poulay », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 13 octobre 2014)
  6. « Josette Bourgeois a été décorée », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 octobre 2014)
  7. « Roger Garnier a été élu maire par le nouveau conseil », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 octobre 2014)
  8. « Montreuil-Poulay (53640) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 octobre 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. « Œuvres mobilières à Montreuil-Poulay », base Palissy, ministère français de la Culture.