Saint-Loup-du-Gast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Loup.

Saint-Loup-du-Gast
Saint-Loup-du-Gast
La Mayenne à Saint-Loup-du-Gast.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Canton Gorron
Intercommunalité Communauté de communes du Bocage Mayennais
Maire
Mandat
Marcel Barbé
2014-2020
Code postal 53300
Code commune 53234
Démographie
Gentilé Lupigastois
Population
municipale
361 hab. (2015 en stagnation par rapport à 2010)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 23′ 07″ nord, 0° 35′ 09″ ouest
Altitude Min. 95 m
Max. 162 m
Superficie 9,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de la Mayenne
City locator 14.svg
Saint-Loup-du-Gast

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de la Mayenne
City locator 14.svg
Saint-Loup-du-Gast

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Loup-du-Gast

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Loup-du-Gast
Liens
Site web www.st-loup-du-gast.mairie53.fr

Saint-Loup-du-Gast est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 361 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est traversée par la Mayenne. La ligne de chemin de fer qui reliait Caen à Laval passe au-dessus de la Mayenne sur le viaduc de la Rosserie.

Communes limitrophes de Saint-Loup-du-Gast[1]
Chantrigné,
Ambrières-les-Vallées
Chantrigné Chantrigné,
Montreuil-Poulay
Ambrières-les-Vallées Saint-Loup-du-Gast[1] Montreuil-Poulay
La Haie-Traversaine Saint-Fraimbault-de-Prières Montreuil-Poulay

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme ecclesia S. Lupi en 1133[2]. La paroisse était dédiée à Loup de Troyes, évêque au Ve siècle. L'ancien français gast désignait une terre peu propice à la culture.

Le gentilé est Lupigastois[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? ? Georges Barbé    
         
? mars 2001 Fernand Thuault    
mars 2001 février 2011 Didier Belliard SE Agriculteur
mai 2011[4] en cours Marcel Barbé[5] LR[6] Retraité fonction publique d'État
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[7].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2015, la commune comptait 361 habitants[Note 2], en stagnation par rapport à 2010 (Mayenne : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Saint-Loup-du-Gast a compté jusqu'à 1 048 habitants en 1806.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9928921 0481 0011 0331 0079749551 001
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9901 015944876853847850798788
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
727702670529511479430387355
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
321315282263303305353360361
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Loup.

Activité, labels et manifestations[modifier | modifier le code]

Activité touristique[modifier | modifier le code]

  • Vélo-rail : 6 km de la campagne de Saint-Loup-du-Gast jusqu'au viaduc de la Rosserie qui surplombe la Mayenne.

Labels[modifier | modifier le code]

La commune est une ville fleurie (quatre fleurs) au concours des villes et villages fleuris[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 3 : Formations dialectales (suite) et françaises, Genève, (lire en ligne), p. 1556
  3. « ouest-france.fr - « Union pour la continuité des intérêts lupigastois » - Saint-Loup-du-Gast » (consulté le 15 février 2009). Confirmé par [PDF] « AMF 53, Infos brèves no 55, page 4 » (consulté le 15 février 2009).
  4. « Marcel Barbé élu maire de Saint-Loup-du-Gast (Mayenne) », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 juin 2014)
  5. Réélection 2014 : « Saint-Loup-du-Gast (53300) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 juin 2014)
  6. « Marcel Barbé », sur lesrepublicains53.fr, Les Républicains de la Mayenne (consulté le 12 septembre 2016)
  7. « Saint-Loup-du-Gast (53300) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 janvier 2016)
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. « 2 statues : Saint Loup, Saint Gilles », notice no PM53000512, base Palissy, ministère français de la Culture.
  13. « Motte castrale », notice no PA00109602, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris », sur villes-et-villages-fleuris.com (consulté le 30 janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]