Rennes-en-Grenouilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie).
Rennes-en-Grenouilles
Le château du Bois du Maine.
Le château du Bois du Maine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement Mayenne
Canton Lassay-les-Châteaux
Intercommunalité Mayenne Communauté
Maire
Mandat
Daniel Jamois
2014-2020
Code postal 53110
Code commune 53189
Démographie
Population
municipale
114 hab. (2014)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 29′ 33″ nord, 0° 30′ 44″ ouest
Altitude Min. 110 m – Max. 210 m
Superficie 7,86 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte administrative de Mayenne
City locator 14.svg
Rennes-en-Grenouilles

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

Voir sur la carte topographique de Mayenne
City locator 14.svg
Rennes-en-Grenouilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Rennes-en-Grenouilles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Rennes-en-Grenouilles

Rennes-en-Grenouilles est une commune française, située dans le département de la Mayenne en région Pays de la Loire, peuplée de 114 habitants[Note 1].

C'est la commune la moins peuplée de la Mayenne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Attestations anciennes[modifier | modifier le code]

  • de Raina (1158)[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Par manque d'attestations anciennes, on ne peut que se livrer à des hypothèses :

Lucien Beszard suggère de voir dans ce nom « un homonyme de celui de la ville de Rennes », autrement dit, il s'agirait d'une implantation de Redones (i.e. « ceux qui ont des chars ») hors de leurs territoire. L'attestation de 1158 ne permet ni de soutenir ni d'infirmer cette hypothèse.

Pour Gérard Taverdet[2], il faudrait plutôt y voir un hydronyme : le radical du mot gaulois renos, signifiant « rivière », « flot »[3], se retrouve dans de nombreux noms de cours d'eau. Le site de Rennes-en-Grenouilles, sur les bords de la Mayenne, peut autoriser cette interprétation.

Pour le second élément, les deux auteurs voient un jeu de mots : en ancien français, une grenouille est appelée raine, du latin rana. Lucien Beszard rappelle que Saint-Georges-sur-Erve a été ainsi appelé, aux XVIIIe et XIXe siècles, Saint-Georges-des-Grenouilles, à cause de la fréquence des inondations.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001 Fernand Boisgontier    
mars 2001 en cours Daniel Jamois[4] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 114 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2006, 2011, 2016, etc. pour Rennes-en-Grenouilles[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
222 194 179 236 487 619 561 535 522
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
501 497 489 473 434 428 410 398 342
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
354 345 307 245 261 258 252 247 206
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
192 182 145 148 122 105 110 115 114
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre de Rennes-en-Grenouilles.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • François Migoret-Lamberdière, curé, guillotiné à Laval à l'âge de 65 ans, l'un des 14 martyrs de Laval

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lucien Beszard, "Notes de toponymie mayennaise", publiées dans le Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne (1913-1919).
  2. Noms de lieux du Maine, éd. Bonneton, 2003.
  3. Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise, Errance, 2003.
  4. Réélection 2014 : « Rennes-en-Grenouilles (53110) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 juin 2014)
  5. Date du prochain recensement à Rennes-en-Grenouilles, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Description sur le site du ministère de la culture.
  9. « Château du Bois du Maine », notice no PA00109580, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :