Lupus vulgaris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lupus.
Lupus vulgaris
Classification et ressources externes
CIM-10 A18.4 (ILDS A18.420)
CIM-9 017.0
eMedicine derm/434 
MeSH D008177
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale
Lupus vulgaris
Lupus vulgaris

Lupus vulgaris (aussi connu sous le nom de Tuberculosis luposa[1]) désigne des lésions tuberculeuses cutanées ayant une apparence nodulaires, elles apparaissent le plus souvent sur le visage autour du nez, des paupières, des lèvres, des joues et des oreilles[2]. Les lésions peuvent mener à des ulcères cutanés qui défigurent le visage si elles ne sont pas traitées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIXe siècle, cette maladie chronique et progressive marqua la population européenne, car elle pouvait demeurer sur le visage des personnes pendant 10 ans ou plus, et résistait à tous les traitements connus. C'est Niels Ryberg Finsen qui découvrit le premier traitement : une « concentration de radiations lumineuses »[3]. Cette technique fait maintenant partie de la photobiomodulation. Selon la plaque accompagnant une statue de bronze à l'entrée du Royal London Hospital (en), la reine Alexandra de Danemark (1844–1925), conjointe de Edouard VII d'Angleterre, « introduisit en Angleterre la cure lumineuse de Finsen pour le lupus, et remit la première lampe à cet hôpital[trad 1]. »

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme lupus en tant que terme pour décrire un ulcère cutané date de la fin du XIIIe siècle, bien que ce ne fut qu'à partir de la moitié du XIXe siècle que Lupus erythematosus et Lupus vulgaris furent ainsi nommées. Le mot lupus pourrait provenir de la rapacité et la virulence de la maladie : un ouvrage de 1590 affirme que c'était « un ulcère malicieux qui consummait rapidement les plus belles parties ; ... très affamé comme un loup[trad 2],[4]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Traductions de[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Introduced to England the Finsen light cure for Lupus, and presented the first lamp to this hospital »
  2. (en) « a malignant ulcer quickly consuming the neather parts; ... very hungry like unto a woolfe »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rapini, Ronald P.; Bolognia, Jean L.; Jorizzo, Joseph L., Dermatology: 2-Volume Set, St. Louis, Mosby,‎ 2007, 2e éd. (ISBN 978-1-4160-2999-1), p. Chapter 74
  2. (en) James, William D.; Berger, Timothy G. et al., Andrews' Diseases of the Skin: clinical Dermatology, Philadelphie, Saunders Elsevier,‎ 2006, 14e éd. (ISBN 978-0-7216-2921-6, LCCN 2005057588), p. 335
  3. (en) Personnel de rédaction, « The Nobel Prize in Physiology or Medicine 1903 », Fondation Nobel,‎ 2010 (consulté le 6 septembre 2010) : « [...] especially lupus vulgaris, with concentrated light radiation »
  4. (en) « Lupus », Oxford English Dictionary, online second edition. Consulté en 2006

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]