Mycobacterium ulcerans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mycobacterium ulcerans est la bactérie responsable de l'ulcère de Buruli appelé aussi Mbasu, une infection nécrosante des tissus sains survenant surtout aux membres inférieurs par une petite plaie infectée. Elle se présente sous plusieurs formes suivant son degré d'évolution: Nodules, plaques ou ulcères ouverts.

Cette maladie est présente surtout dans les régions tropicales, notamment en Afrique centrale, mais également en Asie ou en Australie. Elle a été décrite pour la première fois en 1897 en Ouganda par Sir Albert Cook.

Le bacille a la propriété de sécréter une toxine appelée mycolactone. Cette molécule de la famille des macrolides possède la faculté de tuer les cellules du système immunitaire de l'hôte et ainsi permettre le développement des bacilles. Ceux-ci ont une croissance lente et à une température optimale de 32 °C

Les punaises aquatiques de la famille des Naucoridae ont été avancés comme réservoir possible du bacille, cependant un groupe de recherche australien a avancé l'hypothèse que les moustiques sous forme larvaire pouvaient également abriter le bacille. Des chercheurs de l'Institut Pasteur et de l'INSERM ont montré en 2006 que la salive de ces punaises confère une véritable protection contre le bacille Mycobacterium ulcerans.

Un traitement par multi antibiothérapie streptomycine et Rifampycine associé donne de bons résultats et un taux de guérison important. Des essais cliniques de traitement par thermothérapie (inactivation des bacilles par la chaleur) ont été également entrepris.

Cette maladie a fait l'objet d'un classement par l'OMS au titre des maladies tropicales négligées. De nombreux programmes de recherche sont en cours grâce notamment à un consortium de recherche associant de multiples laboratoires.