Rickettsia typhi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la biologie image illustrant la bactériologie
Cet article est une ébauche concernant la biologie et la bactériologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rickettsia typhi, également dénommé Rickettsia mooseri[1], est la bactérie responsable du typhus murin (du latin mus, muris, le rat), connu aussi sous les noms de typhus endémique, typhus des matelots, typhus du Nouveau Monde, typhus tropical, typhus des puces ou typhus endémique des puces.

Le typhus murin, contrairement à la fièvre typhoïde (typhus abdominal), est provoqué par la bactérie Rickettsia typhi et sévit dans les régions tropicales et subtropicales. Dans les pays tropicaux on le confond souvent avec la dengue. Il se transmet par la puce du rat (d'où la qualification de murin), la Xenopsylla cheopsis. Les symptômes sont, entre autres : mal de tête, fièvre, frissons, douleur aux articulations, nausée, vomissements et toux. Un diagnostic précis est possible au moyen d'un test sérologique.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rickettsia typhi