Trachome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le trachome est une infection oculaire bactérienne non spécifique et contagieuse causée par Chlamydia trachomatis. Touchant au départ la paupière, il évolue en l'absence de traitement vers des lésions cornéennes irréversibles pouvant mener à la cécité.

Cette maladie très ancienne est en 2007 l'une des premières causes évitables de cécité dans le monde, après la cataracte, les glaucomes, le diabète et la dégénérescence maculaire liée à l'âge, et fait l'objet d'un programme d'éradication par l'Organisation mondiale de la santé[1]. 89 millions de personnes sont touchées dont 8 millions avec une déficience visuelle (la quasi-totalité dans les régions les plus pauvres du globe. Dans les zones hyperendémiques la maladie active est la plus fréquente chez les enfants pré-scolaires avec des taux de prévalence pouvant atteindre 60 à 90 %. Elle frappe souvent les membres les plus vulnérables des communautés, les femmes et les enfants. Les femmes adultes ont un risque beaucoup plus grand de développer les complications cécitantes de la maladie que les hommes. Ce risque accru s'explique par le fait que les femmes passent généralement plus de temps en contact étroit avec les petits enfants, qui sont le réservoir principal de l'infection).

L'Organisation mondiale de la santé, avec son protocole « CHANCE », propose une prise en charge selon la logique suivante[2] :

  • CH : Chirurgie palpébrale
  • A : Antibiotique : la tétracycline en collyre 1 % et l'azithromycine
  • N : Nettoyage du visage
  • CE : Approvisionnement correct en eau et assainissement

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : www.who.int — Trachome
  2. OMS, « Lutte contre le trachome : un guide pour les gestionnaires de programme », Bibliothèque de l'OMS,‎ (lire en ligne)