Zao (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Zao
Nom de naissance Casimir Zoba
Naissance (68 ans)
Goma Tsé-Tsé (République du Congo )
Activité principale auteur-compositeur, musicien, chanteur
Genre musical chanson

Zao, né Casimir Zoba le à Goma Tsé-Tsé (République du Congo), est un artiste congolais auteur-compositeur, musicien et chanteur (lingala , lari et français), dont l'œuvre se caractérise par des textes engagés abordant souvent des sujets tabous dans la société congolaise sur un ton humoristique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Zao est formé à la musique dans les chorales religieuses et les ballets traditionnels. Il chante dans une chorale chrétienne entre 1973 et 1975, avant de devenir percussionniste dans l'ensemble Les Anges, l'un des plus fameux groupes congolais de l'époque. En 1978, il entre à l'École normale des instituteurs. Zao chante seul depuis le début des années 1980, dans un style humoristique, des chansons sur des sujets sensibles, voire tabous, comme la sorcellerie avec Sorcier ensorcelé, la mort avec Corbillard, l'antimilitarisme avec Ancien Combattant, son premier succès, ou encore le sida, les femmes, la bureaucratie, la corruption[1].

En 1988, il joue dans le film Camp de Thiaroye.

Son fils âgé de quatre ans meurt lors de la guerre civile congolaise, en 1998[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Son premier disque, Ancien Combattant, s'est vendu officiellement à seulement 50 000 exemplaires, alors que des centaines de milliers de copies illégales, sous forme de cassettes, ont été diffusées[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Ancien combattant, Mélodie Distribution
  • 1985 : Soulard, Mélodie Distribution
  • 1988 : Moustique, Mélodie Distribution
  • 1989 : Patron, Mélodie Distribution
  • 1991 : Ancien Combattant, CD trois titres, avec remix, et participation de Lokua Kanza, Barclay 1991.
  • 1992 : Zao, Barclay
  • 1999 : Corbillard, Black Music 46002-2
  • 2000 : Renaissance. De Pointe Noire à Trouville Deauville, Celluloïd - Réédité en 2006 : Mélodie/Abeille musique Distribution
  • 2000 : Moustique - Patron, Buda Musique/Mélodie Distribution
  • 2006 : L'aiguille, Lusafrica
  • 2014 : Nouveau Combattant, autoproduit, distribué par Celluloïd/Rue Stendhal[3],[4],[5],[6],[7]

Clips[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Mobébissi (en featuring avec Mystik) réalisé par John Gabriel Biggs

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Zao, biographie sur le site de Radio France internationale, juin 2006.
  2. François Bensignor, « Zao. "Toujours ancien combattant" »,, Hommes & Migrations, no  1261, mai-juin 2006 [lire en ligne]
  3. « Zao, soldat de la paix, revient avec Nouveau Combattant », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 9 octobre 2020).
  4. « Marianne - Actualités et débats », sur Marianne (consulté le 9 octobre 2020).
  5. http://www.adiac-congo.com/content/musique-nouveau-combattant-le-nouvel-album-de-zao-25132
  6. « TV5MONDE - Émissions », sur TV5MONDE - Émissions (consulté le 9 octobre 2020).
  7. « La verve du Congolais Zao sur la scène du Tetris au Havre », sur Paris-Normandie (consulté le 9 octobre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]