Chantal Taiba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chantal Taiba
Surnom La reine du Matiko
Nom de naissance Kobla Marie-Thérèse Taïba Chantal
Naissance Tabou

Chantal Taiba est une chanteuse kroumen de Côte d'Ivoire née à Tabou. Elle est surnommée La reine du Matiko[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

De son vrai nom Kobla Marie-Thérèse Taïba Chantal, [2] la chanteuse a commencé sa carrière timidement, comme choriste dans l'orchestre de la télévision nationale, au début des années 1980[3]. À l'époque, l'une de ses premières chansons devient l'hymne des Eléphants, l'équipe nationale de football[4]. En cinq albums, Chantal Taiba impose en Côte d'Ivoire et à l'étranger son style musical: le matiko, à l'origine une danse de réjouissance des femmes Kroumen qui s'exécute au clair de lune qu'elle a modernisée et nourrie d'influences extérieures. Elle a ainsi fondé, en 1999, le groupe Matikos, avec des musiciens espagnols.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Janvier 1994 Ingratitude
  • Mai 2007 Best Off , un cocktail de 15 titres constitués de belles compositions musicales de Chantal
  • Décembre 2000 : Nepata, c'est l'album qui va confirmer le concept "Matiko" à l'origine une danse de réjouissance des femmes Kroumen, et le style musical de l'artiste.
  • Novembre 2004 : Femme d'honneur, un album de 10 titres consacré à la défense de la cause de la femme
  • 2018 : Sérédo, album de neuf titres[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chantal Taïba est portée disparue ? Les revelations de ses proches | AbidjanTV.net », AbidjanTV.net,‎ (lire en ligne, consulté le 19 novembre 2016)
  2. JFK, « Chantal Taïba : Elle est portée disparue », sur www.linfodrome.com (consulté le 19 novembre 2016)
  3. Weblogy, Abidjan, Côte d'Ivoire, cote d'ivoire, Ivory coast, « Chantal Taïba (Chanteuse) - Abidjan.net Qui est Qui », Abidjan.net,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2016)
  4. Falila Gbadamassi, « Chantal Taïba : Vive le Matiko ! », sur www.afrik.com (consulté le 18 novembre 2016)
  5. « Chantal Taïba, la diva ivoirienne, est de retour - France 24 », France 24,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2018)