Linda Fierz-David

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Linda Fierz-David
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Père
Heinrich David (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Hans Eduard Fierz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Linda Fierz-David, née en 1891 et morte en 1955, est une philologue et analyste jungienne suisse. Elle est la première femme admise à l'université de Bâle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Linda Fierz-David étudie la psychologie, l'anthropologie, la mythologie et la philologie allemande.

Elle fait la connaissance de Carl Gustav Jung et devient membre de l'Institut C. G. Jung de Zürich.

Elle est l'auteure d'un livre sur la villa des Mystères de Pompéi[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Son père, Heinrich David (de), est un homme politique suisse[2]. Elle épouse en 1911 Hans Eduard Fierz (de), un chimiste suisse[3]. Un de leurs fils Markus Fierz est un physicien suisse. Leur autre fils, Heinrich Karl Fierz, devient psychiatre et travaille à la clinique du Burghölzli, il est l'auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la psychologie analytique[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Der Liebestraum des Poliphilo : ein Beitrag zur Psychologie der Renaissance und der Moderne, Zürich, Rhein-Verlag, 1947 (trad angl. The Dream of Poliphilo: The Soul in Love, New York, Pantheon Books, 1950).
  • Psychologische Betrachtungen zu der Freskenfolge der Villa dei Misteri : ein Versuch, Zürich, 1957 (trad. ang. Villa of Mysteries, 1957.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Luis Antonio de Villena, « Una iniciación mistérica », El País, (consulté le 21 février 2018).
  2. Gabrielle Schmidt-Ott, « David, Heinrich », Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 21 février 2018).
  3. Thomas Fuchs, « Fierz, Hans Eduard », Dictionnaire historique de la Suisse, (consulté le 21 février 2018).
  4. Notice worldcat [1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens extérieurs[modifier | modifier le code]