Presse hydraulique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma de principe de la presse hydraulique : à pression égale, la force dépend de la surface du piston

Une presse hydraulique est une machine avec un circuit hydraulique qui fournit une grande force de compression. Elle permet de transmettre un effort démultiplié et un déplacement, servant à écraser, déformer un objet ou soulever une pièce lourde.

Elle est hydrauliquement équivalente à un mécanisme à bras de levier.

La presse hydraulique repose sur le principe de Pascal.

À une extrémité du système se trouve un piston avec une petite surface A1, de l'autre côté un piston avec une grande surface A2, qui permet d'accroître la force.

Comme pour un bras de levier avec un rapport de 1/2, d'un côté une force est doublée, mais la course est divisée par deux ; il en est de même pour le vérin à une section double du premier (ne pas confondre section et diamètre).

Autre exemple, si le rapport des sections est de 10, une force de 100 N sur le petit piston va produire une force de 1 000 N sur le grand piston, mais le petit piston doit se déplacer de 100 mm pour avoir sur le grand piston un déplacement de seulement 10 mm.

C'est ainsi que l'énergie, sous forme de travail dans le cas présent, est conservée et la loi de conservation de l'énergie est satisfaite.


Typologie[modifier | modifier le code]

Presse hydraulique
Presse à compression de 200 t à plateaux chauffants pour écraser ou mouler des matériaux thermoplastiques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source et complément d'informations, avec photos