Les Sommets du cinéma d'animation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Sommets du cinéma d'animation
Image illustrative de l'article Les Sommets du cinéma d'animation

Date de création 2002
Créateur Marco de Blois
Prix principal Grand Prix des Sommets
Lieu Montréal, Drapeau du Canada Canada
Site web http://www.sommetsanimation.com/

Les Sommets du cinéma d’animation, créés en 2002[1], sont un festival annuel consacré au cinéma d'animation sous toutes ses formes, englobant aussi bien le patrimoine que les nouveaux médias. Organisé par la Cinémathèque québécoise[2], ce festival se tient chaque année à Montréal, autour de la fin novembre.

Sommaire

Historique[modifier | modifier le code]

Consistant initialement en une projection des meilleurs courts métrages d’animation internationaux de l’année, c’est en 2008 que l’événement devient un véritable festival d’animation non compétitif, cherchant à favoriser les rencontres entre les artistes et le public[3]. Des activités sont organisées en parallèle, telles que des expositions, des ateliers et conférences, des rétrospectives... Le festival devient officiellement compétitif en 2011[4].

Les Sommets du cinéma d’animation ont la particularité de se dérouler de 2002 à 2014 dans deux villes, sur trois jours : à la Cinémathèque québécoise à Montréal, ainsi qu’au Musée de la civilisation à Québec, en collaboration avec Antitube[5]. Depuis 2015, ils se déroulent cependant seulement à Montréal et durent cinq jours.

Prix officiels[modifier | modifier le code]

  • Prix du public (depuis 2008).
  • Grand Prix des Sommets (depuis 2011). Compétition internationale.
  • Prix spécial du jury (depuis 2011).
  • Prix Framestore de la compétition internationale étudiante (depuis 2013). Ce prix s'intitulait initialement « Prix du meilleur film d’animation étudiant ».
  • Prix Guy-L. Coté pour le meilleur film canadien d'animation (depuis 2013).
  • Prix René-Jodoin (depuis 2015). Vise à récompenser le travail et l'engagement d'une personnalité de l’animation canadienne.
  • Prix de la compétition internationale des films très courts (depuis 2016)

Édition de 2008[modifier | modifier le code]

Prix du public[6][modifier | modifier le code]

Skhizein de Jérémy Clapin (France)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Malcolm Sutherland

Édition de 2009[7][modifier | modifier le code]

Prix du public[modifier | modifier le code]

Madagascar, carnet de voyage de Bastien Dubois (France)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Claude Cloutier

Édition de 2010[8][modifier | modifier le code]

Prix du public[modifier | modifier le code]

The External World de David OReilly (Irlande-Allemagne)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Francis Desharnais

Édition de 2011[4][modifier | modifier le code]

Jury[modifier | modifier le code]

Grand Prix[modifier | modifier le code]

Blanche Fraise de Frédérick Tremblay (Québec)

Prix spécial du jury[modifier | modifier le code]

It's Such a Beautiful Day de Don Hertzfeldt (États-Unis)

Mention[modifier | modifier le code]

Kapitän Hu de Basil Vogt (Suisse)

Prix du public[modifier | modifier le code]

It's Such a Beautiful Day de Don Hertzfeldt (États-Unis)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Fluorescent Hill

Édition de 2012[9][modifier | modifier le code]

Jury[modifier | modifier le code]

  • Jo-Anne Blouin, programmatrice et directrice du Festival international du film pour enfants de Montréal (Québec)
  • Patrick Doyon, cinéaste (Québec)
  • Philippe Moins, programmateur et codirecteur du Festival Anima (Belgique)

Grand Prix[modifier | modifier le code]

Oh Willy... de Emma de Swaef et Marc James Roels (Belgique-Pays-Bas-France)

Prix spécial du jury[modifier | modifier le code]

Double Fikret de Haiyang Wang (Chine)

Prix du public[modifier | modifier le code]

Oh Willy... de Emma de Swaef et Marc James Roels (Belgique-Pays-Bas-France)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Patrick Doyon

Édition de 2013[10][modifier | modifier le code]

Jury de la compétition internationale et canadienne[modifier | modifier le code]

Jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

Grand Prix[modifier | modifier le code]

Trespass de Paul Wenninger (Autriche)

Prix spécial du jury[modifier | modifier le code]

Padre de Santiago « Bou » Grasso (Argentine-France)

Mention du jury de la compétition internationale[modifier | modifier le code]

Autour du lac de Noémie Marsily et Carl Roosens (Belgique)

Prix Guy-L. Coté pour le meilleur film d'animation canadien[modifier | modifier le code]

Le courant faible de la rivière de Joël Vaudreuil (Québec)

Prix du meilleur film d'animation étudiant[modifier | modifier le code]

Plug & Play de Michael Frei (Suisse)

Mention du jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

But Milk Is Important d'Eirik Grønmo Bjørnsen et Anna Mantzaris (Norvège)

Prix du public[modifier | modifier le code]

Boles de Špela Čadež (Slovénie-Allemagne)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Nicolas Ménard

Édition de 2014[11][modifier | modifier le code]

Jury de la compétition internationale et canadienne[modifier | modifier le code]

Jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

Grand Prix[modifier | modifier le code]

Hipopotamy de Piotr Dumała (Pologne)

Prix spécial du jury[modifier | modifier le code]

Isle of Seals d'Edmunds Jansons (Lettonie)

Prix Guy-L. Coté pour le meilleur film d'animation canadien[modifier | modifier le code]

Tu ressembles à moi / You Look Like Me de Pierre Hébert et René Lussier (Québec)

Mention du jury de la compétition canadienne[modifier | modifier le code]

Jutra de Marie-Josée Saint-Pierre (Québec)

Prix du meilleur film d'animation étudiant[modifier | modifier le code]

Look Ring Chop Drink de Nicolas Ménard (Royaume-Uni)

Mention du jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

Ab Ovo d’Anita Kwiatkowska-Naqvi (Pologne)

Prix du public[modifier | modifier le code]

Fugue pour violoncelle, trompette et paysage (Fuga na wiolonczelę, trąbkę i pejzaż) de Jerzy Kucia (Pologne)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Carol-Ann Belzil Normand

Édition de 2015[12][modifier | modifier le code]

Jury de la compétition internationale et canadienne[modifier | modifier le code]

  • Martin Faucher, directeur artiste et codirecteur général du Festival TransAmériques (Québec)

Jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

Grand Prix[modifier | modifier le code]

Le Repas dominical de Céline Devaux (France)

Prix spécial du jury[modifier | modifier le code]

World of Tomorrow de Don Hertzfeldt (États-Unis)

Mentions spéciales du jury de la compétition internationale[modifier | modifier le code]

Chad Gayda de Nina Paley et Theodore Gray (États-Unis)

Le Roi des aulnes (Erlkönig) de Georges Schwizgebel (Suisse)

Prix Guy-L. Coté pour le meilleur film d'animation canadien[modifier | modifier le code]

Autos Portraits de Claude Cloutier (Québec)

Mention spéciale du jury de la compétition canadienne[modifier | modifier le code]

Sonámbulo de Theodore Ushev (Québec)

Prix Framestore de la compétition internationale étudiante[modifier | modifier le code]

Ivan's Need de Veronica L. Montano, Manuela Leuenberger, Lukas Suter (Suisse)

Mention spéciale du jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

Going Through the Motions de Alan Jennings (États-Unis)

Prix du public[modifier | modifier le code]

Le Repas dominical de Céline Devaux (France)

Prix René-Jodoin[modifier | modifier le code]

Marcy Page (productrice retraitée du studio d'animation anglais de l'Office national du film du Canada).

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Félix Dufour-Laperrière

Édition de 2016[13][modifier | modifier le code]

Jury de la compétition canadienne et internationale[modifier | modifier le code]

Jury de la compétition étudiante[modifier | modifier le code]

Grand Prix[modifier | modifier le code]

It Would Piss Me Off to Die So Yoooooung... (Chatear-me-ia morrer tão joveeeeem...) de Filipe Abranches (Portugal)

Prix spécial du jury[modifier | modifier le code]

Wednesday with Goddard de Nicolas Ménard (Royaume-Uni)

Mentions spéciales du jury de la compétition internationale[modifier | modifier le code]

Jukai de Gabrielle Lissot (France)

4min15 au révélateur de Moïa Jobin-Paré (Québec)

Prix Guy-L. Coté pour le meilleur film d'animation canadien[modifier | modifier le code]

J'aime les filles de Diane Obomsawin (Québec)

Prix de la compétition internationale des films très courts[modifier | modifier le code]

Stems d'Ainslie Henderson (Royaume-Uni)

Prix Framestore de la compétition étudiante internationale[modifier | modifier le code]

In Other Words (במילים אחרות) de Tal Kantor (Israël)

Mention spéciale du jury de la compétition internationale étudiante[modifier | modifier le code]

How Are You Today? de Sophie Markatatos (Royaume-Uni)

Prix du public[modifier | modifier le code]

Wednesday with Goddard de Nicolas Ménard (Royaume-Uni)

Prix René-Jodoin[modifier | modifier le code]

Steven Woloshen (cinéaste indépendant)

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Pierre Hébert

Édition de 2017[modifier | modifier le code]

Jury de la compétition canadienne et internationale[modifier | modifier le code]

Prix René-Jodoin[modifier | modifier le code]

Jean-Philippe Fauteux

Signataire du visuel[modifier | modifier le code]

Brandon Blommaert

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Historique de la Cinémathèque québécoise », sur http://www.cinematheque.qc.ca (consulté le 11 avril 2017)
  2. http://www.cinematheque.qc.ca/fr/sommets
  3. Marco de Blois, « Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal, 7e édition », La revue de la Cinémathèque,‎ novembre-décembre 2008, p. 6 à 9 (lire en ligne)
  4. a et b Rapport annuel 2011-2012 de la Cinémathèque québécoise, p. 36 (lire en ligne)
  5. Rapport annuel 2007-2008 de la Cinémathèque québécoise (lire en ligne)
  6. « La nuit du cinéma à Percé », sur http://www.perceides.ca/, (consulté le 12 août 2017)
  7. « Dévoilement du prix du public des 8es sommets du cinéma d’animation de Montréal », sur http://www.cinematheque.qc.ca, (consulté le 12 août 2017)
  8. « 9es Sommets du cinéma d’animation de Montréal : The External World de David OReilly, grand favori du public », sur http://www.cinematheque.qc.ca, (consulté le 12 août 2017)
  9. Rapport annuel 2012-2013 de la Cinémathèque québécoise (lire en ligne)
  10. Rapport annuel 2013-2014 de la Cinémathèque québécoise (lire en ligne)
  11. Rapport annuel 2014-2015 de la Cinémathèque québécoise (lire en ligne)
  12. « 14e ÉDITION DES SOMMETS DU CINÉMA D’ANIMATION PALMARÈS 2015 AWARDS | La Cinémathèque québécoise », sur www.cinematheque.qc.ca (consulté le 9 août 2017)
  13. « UNE FRÉQUENTATION RECORD À LA 15e ÉDITION DES SOMMETS DU CINÉMA D’ANIMATION | La Cinémathèque québécoise », sur www.cinematheque.qc.ca (consulté le 11 août 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]