Aller au contenu

Lego Ninjago, le film

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lego Ninjago, le film
Description de l'image Lego Ninjago, le film Logo.png.
Titre original The LEGO Ninjago Movie
Réalisation Charlie Bean
Paul Fisher
Bob Logan
Scénario Dan Hageman
Kevin Hageman
Hillary Winston
Paul Fisher
Bob Logan
Musique Mark Mothersbaugh
Acteurs principaux
Sociétés de production Lego System A/S
Lord Miller
Vertigo Entertainment
Warner Animation Group
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Danemark Danemark
Genre Animation, aventure, humoristique
Durée 101 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Lego Ninjago, le film (The LEGO Ninjago Movie) est un film d'animation en volume américano-danois réalisé par Charlie Bean, Paul Fisher et Bob Logan sorti en 2017.

Il est dérivé de la série de jouets homonymes mais se situe dans l'univers des films La Grande Aventure Lego et Lego Batman, le film[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lloyd, surnommé "Le Ninja Vert", s'allie avec des maîtres-bâtisseurs LEGO, des ninjas spécialisés dans l'infiltration et le maître du kung-fu Wu pour affronter Garmadon, qui n'est autre que le père de Lloyd, qui veut détruire la ville de Ninjago City.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Un jeune garçon rencontre le mystérieux propriétaire d'une boutique de reliques, M. Liu, qui lui raconte l'histoire de Ninjago, une ville de l'univers LEGO. Celle-ci est souvent terrorisée par le maléfique seigneur de guerre Garmadon et son armée de sbires sur le thème de la vie marine. Les attaques de Garmadon se retrouvent déjouées par son fils Lloyd, qui est méprisé par tout le monde à Ninjago City pour sa relation avec Garmadon, le mettant sous stress émotionnel. À l'insu de tout le monde, Lloyd est le Ninja Vert, le chef d'une équipe de ninjas composée de Kai, Cole, Jay, Zane, Nya et de leur maître Wu (le frère de Garmadon et oncle de Lloyd), qui empêche toujours Garmadon de prendre le contrôle de Ninjago en combattant avec leurs robots. Lorsque Garmadon échoue une fois de plus à conquérir Ninjago, son équipe informatique lui montre un nouveau robot géant.

Après leur victoire, Wu dit au ninja que seul leur "élément intérieur" vaincra définitivement Garmadon. Lloyd est frustré d'apprendre que son élément est "vert" tandis que Kai a du feu, Cole a de la terre, Jay a de la foudre, Zane a de la glace et Nya a de l'eau. Wu mentionne également " l'arme ultime ", donnant à Lloyd un nouvel espoir d'arrêter Garmadon, bien que Wu les ait avertis que personne ne peut jamais utiliser l'appareil. Le lendemain, Garmadon attaque Ninjago avec son nouveau robot et cette fois, il bat Lloyd. Alors que Garmadon se réjouit, Lloyd revient avec l'arme ultime et tire sur Garmadon, pour découvrir qu'il s'agit en fait d'un pointeur laser qui attire un chat réel nommé Miaouthra. Garmadon pointe le laser vers les robots des ninjas, que le chat détruit, mais Lloyd casse le pointeur laser. Alors que Garmadon célèbre sa victoire, Lloyd se démasque et lui avoue ne jamais avoir voulu de lui comme père, laissant Garmadon confus.

Lloyd se cache car toute la ville lui en veut. Wu leur dit qu'ils doivent utiliser "l'arme ultime ultime" pour empêcher Miaouthra de détruire Ninjago, qui se trouve de l'autre côté de l'île Ninjago. Garmadon entend la conversation, suit de près et intercepte les ninjas. Wu et Garmadon se battent, et bien que Wu parvienne à piéger Garmadon dans une cage, il tombe d'un pont dans la rivière en dessous. Avant d'être emporté, Wu dit au ninja qu'ils doivent trouver "la paix intérieure". Les ninjas continuent leur chemin en embarquant Garmadon avec eux pour les guider, ce qui agace Lloyd. Malgré cela, les deux se lient tout au long de leur voyage, tandis que les ninjas apprennent à ne pas compter uniquement sur leurs robots pour se battre. Le groupe survit à une rencontre avec les "généraux numéro 1" licenciés de Garmadon. Garmadon et Lloyd sont fait prisonniers mais les ninjas les libèrent. Garmadon apprend à Lloyd à lancer et grâce à ça ils construisent un véhicule volant pour partir. En envoyant la dernière pièce, Lloyd se fait pousser par un des généraux et perd un bras. Garmadon lui remet son bras et Garmadon et Lloyd commencent une vraie relation père fils.

Ils finissent par s'écraser sur le Temple des Fragiles Fondations, la maison d'enfance de Garmadon. Il dit à Lloyd que sa mère, Koko, était autrefois une guerrière nommée Dame Dragon de Fer et qu'il aurait aimé rester avec eux après avoir décidé de conquérir Ninjago, mais qu'il ne pouvait pas changer ses habitudes, alors ils ont dû rester séparés. Les ninjas trouvent l'arme ultime ultime dans un coffre composé d'un ensemble de pièces LEGO qui ressemblent à leurs pouvoirs élémentaires, et que Garmadon vole car il reste résolu à prendre la ville après que Lloyd ait rejeté son offre de nouveau général numéro 1. Dans un revirement inattendu, Garmadon enferme les ninjas à l'intérieur du temple alors qu'il commence à s'effondrer. Lloyd se rend compte que la "paix intérieure" signifie qu'ils doivent libérer leur pouvoir élémentaire, et ils s'échappent du temple qui s'effondre. Alors qu'ils tombent d'une falaise, Wu les sauve avec le navire volant du ninja, le Destiny's Bounty, et ils retournent à Ninjago City.

Garmadon tente de vaincre Miaouthra avec l’arme ultime ultime, pour finir par être mangé par le chat. Lloyd et les autres arrivent et commencent à combattre l'armée de Garmadon. Alors que Lloyd s'approche de Miaouthra, il révèle à tout le monde qu'il est le Ninja vert et se rend compte que "vert" signifie vie et que son élément est ce qui relie le ninja et sa famille. Il réconforte et apprivoise Miaouthra et s'excuse abondamment auprès de Garmadon, en disant qu'il lui pardonne. Garmadon pleure des larmes de feu, ce qui fait vomir Miaouthra. Après la réconciliation de Lloyd et Garmadon très émouvante , Miaouthra devient la mascotte de Ninjago et Lloyd est salué comme un héros.

Comme M. Liu termine son histoire sur Ninjago, il informe le garçon qu'il a le potentiel d'être un grand guerrier ninja et lui dit qu'ils commenceront à s'entraîner à l'aube.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Source VQ : Doublage.qc.ca[7]

Développement et promotions[modifier | modifier le code]

Le , Warner Bros. Pictures annonce qu'il développe un film d'animation basé sur la ligne de jouets LEGO Ninjago[8]. Dan et Kevin Hageman, scénaristes de la série animée et de La Grande Aventure LEGO, se chargeraient du scénario[8] ainsi que Brian Shukoff et Kevin Chesley[9]. Charlie Bean réaliserait le film, produit par la même équipe que pour le film LEGO : Dan Lin (en), Roy Lee, Phil Lord ainsi que Chris Miller[8]. Le , la distribution des rôles principaux est annoncée : Jackie Chan pour Sensei Wu, Dave Franco, Michael Peña, Kumail Nanjiani, Zach Woods, Fred Armisen pour les cinq ninjas et Abbi Jacobson pour Nya[10],[11]. Mi-août de la même année sont dévoilés Olivia Munn (pour Koko, la mère de Lloyd) et Justin Theroux (pour Garmadon), deux acteurs qui avaient déjà joué ensemble dans Iron Man 2 et Zoolander 2[12],[13].

Dès est diffusé avant le film Cigognes et Cie un court-métrage nommé The Master (en) (réalisé par Jon Saunders) autour du personnage de Sensei Wu[14].

La première bande-annonce du film en version française sort début [15].

En septembre, il est révélé que le judoka Teddy Riner rejoint le casting du doublage français du film en tant que Cole, le ninja de l'élément Terre.

Début octobre, il est révélé que Amir chantera Higher qui est dans la BO française du film.

La version japonaise présente une chanson thème exclusive, interprétée par le groupe Johnny's West, "Mou 1% (Another 1%)"[16].

Pays Box-office Date d'arret du

box-office

Nombre de

semaines

États-Unis 52 483 502 $ en cours 4 (en cours)
France 557 538 entrées en cours 1 (en cours)
Monde 99 283 502 $ en cours 4 (en cours)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Republ33k, « Jackie Chan, Michael Pena et Dave Franco seront les voix du film Lego Ninjago (sic) », sur comicsblog.fr, (consulté le ).
  2. Cassandra Clarke, « Jackie Chan & Michael Pena head up Lego Ninjago Movie cast », sur spinoff.comicbookresources.com, (consulté le ).
  3. (en) « Ninjago Coming to Theaters on September 23, 2016 », sur Warner Bros, (consulté le ).
  4. « Ninjago » (fiche film), sur Allociné
  5. a b c d e f et g « LEGO Ninjago, Le Film », sur Wiki LEGO (consulté le )
  6. « Teddy Riner va faire ses débuts au cinéma ! », sur La Sueur, (consulté le ).
  7. « Fiche du doublage québécois du film », sur doublage.qc.ca.
  8. a b et c (en) Borys Kit, « Tron: Uprising Director to Helm Ninjago for Warner Bros. (Exclusive) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  9. « Ninja Lego : le nouveau film Lego devrait sortir en 2016 ! », sur Skript.
  10. (en) « The Lego Ninjago Movie cast revealed », sur Brickset, (consulté le ).
  11. Morgane, « Un casting voix pour The Lego Movie : Ninjago (sic) », sur L'Info tout court, (consulté le ).
  12. « Lego: Deux nouvelles voix au casting du film Ninjago en version originale », sur 20 minutes, (consulté le ).
  13. « Justin Theroux et Olivia Munn rejoignent le casting de Lego Ninjago (sic) », sur La Parisienne, (consulté le ).
  14. Marc, « Lego Ninjago : un premier extrait en vidéo », sur CloneWeb, (consulté le ).
  15. Pierre, « Le trailer du prochain film Lego, Ninjago, casse des briques », sur Le Journal du geek, (consulté le ).
  16. (ja) « 劇場版「レゴニンジャゴー」予告公開、悪の支配者が「衝撃の展開ってやつか」 » [archive du ], sur Natalie,‎ (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]