Jean-Philippe Baril Guérard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baril (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guérard.
Jean-Philippe Baril Guérard
Description de cette image, également commentée ci-après
Jean-Philippe Baril Guérard au Salon du livre de Montréal 2017
Naissance
Plessisville, Canada
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Jean-Philippe Baril Guérard, né en à Plessisville[1], est un romancier, dramaturge, acteur et metteur en scène québécois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il reçoit sa formation d'acteur à l’École de théâtre du cégep de Saint-Hyacinthe, où il est diplômé en 2009[2].

Au théâtre, il écrit et joue à l'Espace 4001 Le Damné de Lachine et autres contes crades (2009), une version remaniée et augmentée de Quatre contes crades, spectacle qui avait remporté en 2009 le Prix Juste Pour Rire pour la meilleure comédie francophone au Fringe 2009 et qui remporte le prix Vue sur la Relève 2010, catégorie conte[3],[4]. Baiseries (2007) et Warwick (2013), œuvres qui s'intéressent « à la violence verbale et au sort des soldats canadiens après la guerre »[5]. En décembre 2014, il écrit et met en scène Tranche-cul, production présentée à Espace Libre. Il joue également au Théâtre du Nouveau Monde le rôle d'Horace dans L'École des femmes de Molière, mise en scène de Yves Desgagnés, en 2011 et l'un des cadets de Gascogne dans Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, mise en scène de Serge Denoncourt, en 2014.

À la télévision, il joue en 2011 dans un épisode de la série Trauma et en 2016 dans un épisode de Mon ex à moi. Au cinéma, il apparaît en 2014 dans Mommy de Xavier Dolan.

En juillet 2012, il écrit et met en scène Ménageries, un spectacle présenté à la Balustrade du Monument-National dans le cadre du Zoofest. Il en tire ensuite un recueil de contes illustrés, qui sont autant de nouvelles sur le rapport à la sexualité en société.

En littérature, il signe en 2014 Sports et Divertissements, un premier roman inspiré par le cycle de pièce pour piano éponyme d'Érik Satie. L'œuvre est traduite en anglais sous le titre Sports and Pastimes en 2017.

Avec Sarah Berthiaume, Simon Boulerice et Mathieu Handfield, il coécrit le roman Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac : histoires de glissades d’eau, publié en 2016.

Son roman intitulé Royal (2016) est finaliste pour le Prix littéraire des collégiens 2018[6].

En mai 2017, il écrit et met en scène La singularité est proche, pièce de théâtre inspirée par l'essai éponyme de Ray Kurzweil[7], dans une production présentée à Espace libre[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Sports et Divertissements, Montréal, éditions de Ta Mère, 2014
    Traduit en anglais sous le titre Sports and Pastimes par Aimee Wall, Toronto, Bookthug, 2017
  • Les Cicatrisés de Saint-Sauvignac : histoires de glissades d'eau, Montréal, éditions de Ta Mère, 2016 (roman collectif écrit en collaboration avec Sarah Berthiaume, Simon Boulerice et Mathieu Handfield)
  • Royal, Montréal, éditions de Ta Mère, 2016

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Ménageries : histoires d'animaux[9],[10], illustrations de Benoit Tardif, Montréal, Éditions de Ta Mère, 2012
  • Maison des jeunes, 2013 (recueil collectif)
  • Des nouvelles de Ta Mère, 2015 (recueil collectif)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Baiseries, Québec, RIASQ, 2007
  • Le Damné de Lachine et autres contes crades, 2009
  • Maskontes, 2011
  • Warwick, 2013
  • Tranche-cul[11], Montréal, Dramaturges éditeurs, 2014
  • La singularité est proche, 2017

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]