Chinese Zodiac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Chinese Zodiac
Titre original 十二生肖
Shi Er Sheng Xiao CZ12
Réalisation Jackie Chan
Scénario Jackie Chan
Stanley Tong
Edward Tang
Frankie Chan
Sociétés de production Jackie & JJ Productions Limited
Huayi Brothers Media Corporation
Emperor Film Production Company Limited
Pays d’origine Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre action
Durée 120 minutes
Sortie 2012

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chinese Zodiac (Shí-èr Shēngxiāo CZ12 十二生肖) est un film sino-hongkongais de Jackie Chan, sorti en 2012[1]. Ce film fait suite à Mister Dynamite (1986) et Opération Condor (1991).

Synopsis[modifier | modifier le code]

12 têtes en bronze représentant les signes du zodiaque Chinois auraient été volées en 1860 durant le sac du Palais d'été par les armées britannique et française en représailles... De nos jours, un comte Anglais fait don de la tête du « chien » à un musée chinois, pendant que Lawrence Morgan, un homme d'affaires n'agissant pas toujours de façon légale, met aux enchères les têtes du « bœuf », du « singe », du « tigre », du « cochon » et du « cheval », des hommes d'affaires Chinois et patriotiques dépensent plusieurs millions pour les acquérir. Plus le temps avance et plus ces fameuses têtes en bronze prennent de la valeur, Lawrence sent qu'il y a moyen de se faire encore plus d'argent, il décide alors d'engager JC « Le Faucon » pour retrouver les têtes du « rat », du « lapin », du « coq », de la « chèvre », du « serpent » et du « dragon »...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteur délégué : Brett Ratner (non crédité au générique)
  • Sociétés de production : Jackie & JJ Productions Limited, Huayi Brothers Media Corporation, Emperor Film Production Company Limited
  • Distribution : Emperor Motion Pictures (Monde), Splendid Film (Belgique - TV, VOD), Universal Pictures Video (France)
  • Genre : action, aventures
  • Durée : 120 minutes
  • Budget : 26 000 000 $
  • Pays d'origine : Drapeau de Hong Kong Hong Kong et Drapeau de la République populaire de Chine Chine
  • Langues originales : anglais, mandarin et français
  • Format : Couleur 2.35:1 - son Dolby Digital
  • Dates de sortie[2] :
Drapeau de Hong Kong Hong Kong : (Festival international du film de Hong Kong)
Drapeau de Hong Kong Hong Kong, Drapeau de la République populaire de Chine Chine :
Drapeau de la France France : (DVD et Blu-ray[3])

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

Dès 2007, Jackie Chan annonce son envie de clore sa saga fétiche avec un 3e film[4].

Tournage[modifier | modifier le code]

La course-poursuite en buggy rollin, visible dans la première bande-annonce[1], a nécessité pas moins de 1 mois et demi de tournage et l'équivalent de 10 millions de dollars[1].

Lieux de tournage

Accueil[modifier | modifier le code]

Jackie Chan et ses partenaires Zhang Lanxin et Helen Yao en décembre 2012 pour la présentation du film à Kuala Lumpur

Critiques[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 25% d'opinions favorables pour 8 critiques et une note moyenne de 5,110[7]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 29100 pour 4 critiques[8].

La version hongkongaise de Time Out note le film 25[9]. Le South China Morning Post le 1,55 en précisant que « CZ12 ressemble à une compilation cheap en DVD imitant les vieux classiques de Jackie Chan »[10].

The Hollywood Reporter publie également une critique négative et souligne la longueur du film et le manque d'arts martiaux et de cascades pour lesquels Jackie Chan est célèbre[11]. Variety écrit également une critique négative[12].

Box-office[modifier | modifier le code]

À Hong Kong, le film enregistre 11,7 millions de dollars hongkongais[13]. Il réalise par ailleurs le meilleur résultat d'un film chinois au box-office taiwanais[14]. Le film marche également très bien en Chine, avec 145 millions de dollars américains de recettes (soit l'un des meilleures résultats en Chine)[15],[16].

Distinctions principales[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • Hamilton Behind The Camera Awards 2013 : meilleure chorégraphie d'action pour Jackie Chan
  • Festival du film des étudiants de Pékin 2013 : meilleure révélation pour Zoe Zhang, meilleurs effets spéciaux
  • Hong Kong Film Awards 2013 : meilleur montage, meilleurs effets visuels et meilleure révélation pour Zoe Zhang

Trilogie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Premier extrait hallucinant de Chinese Zodiac, un film de et avec Jackie Chan - Première.fr
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. Chinese Zodiac sortira directement en DVD et Blu-Ray
  4. Jackie Chan de retour en Indy chinois ! - AlloCiné, 2 août 2007
  5. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  6. a b et c Jackie Chan aussi se plaint de la météo à Paris ! - Cinema JeuxActu.com
  7. (en) « Chinese Zodiac », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 15 mars 2020)
  8. (en) « CZ12 Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 15 mars 2020)
  9. Edmund Lee, « CZ12 » [archive du ], sur Time Out, (consulté le 26 décembre 2012)
  10. Andre, « Film review: CZ12 », sur South China Morning Post, (consulté le 26 décembre 2012)
  11. Elizabeth Kerr, « CZ12 Review », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 26 décembre 2012)
  12. Maggie Lee, « CZ12 », sur Variety, (consulté le 26 décembre 2012)
  13. « CZ12 », sur HK Neo Reviews, (consulté le 4 mars 2013)
  14. « 【十二生肖】世界級一流武技高手群聚一堂大展絕妙身手,過癮快感十足! », sur tw.movie.yahoo.com (consulté le 15 mars 2013)
  15. « 《哈比人不思議之旅》聖誕最賣座 《少年Pi的奇幻漂流》逼近4000萬 », sur ol.mingpao.com,‎ (consulté le 15 mars 2013)
  16. « 《十二生肖》破7亿 成史上第二卖座华语片 », sur ent.qq.com (consulté le 15 mars 2013)
  17. (en) Awards sur l’Internet Movie Database

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ressources relatives à l'audiovisuelVoir et modifier les données sur Wikidata :