Le Roi Arthur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le Roi Arthur
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film

Titre original King Arthur
Réalisation Antoine Fuqua
Scénario David Franzoni
Musique Hans Zimmer
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Jerry Bruckheimer Films
World 2000 Entertainment
Green Hills Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Irlande Irlande
Genre aventures
Durée 126 minutes
Sortie 2004


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Roi Arthur (King Arthur) est un film d'aventures et de fantasy[1] américano-britanniquo-irlandais réalisé par Antoine Fuqua et sorti en 2004. Basé sur la légende arthurienne, le film se veut plus fidèle à « la véritable histoire du Roi Arthur » et s'inspire notamment des travaux de Linda Ann Malcor.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après plusieurs siècles de domination sur l'Île de Bretagne, les Romains abandonnent l'île face aux invasions des Saxons. Les chevaliers sarmates guidés par l'officier romain (mais de mère Bretonne) Artorius Castus, dit Arthur, ont rempli leurs engagements envers Rome, en la servant pendant 15 ans et en combattant les Pictes (confédération celtique) dirigés par Merlin ; ils n'aspirent plus qu'à retrouver leur liberté. Mais ils se voient confier une dernière et dangereuse mission par l'évêque Germanus : ramener à l'abri la riche famille romaine de Marius Honorius (et notamment son fils Alecto, protégé du pape), qui vit au-delà du mur d'Hadrien.

Les chevaliers sarmates de la Table Ronde (Lancelot, Tristan, Bors, Dagonet, Gauvain et Galahad) sont réticents à l'idée d'accomplir cette dernière mission mais sont convaincus par Arthur. Alors que les Saxons menés par le roi Cerdic et son fils Cynric débarquent, Arthur et ses chevaliers atteignent la demeure de Marius Honorius et découvrent les mauvais traitements que celui-ci fait subir aux serfs et aux païens. Ils libèrent notamment Guenièvre, une jeune guerrière picte, et emmènent Honorius, furieux de quitter sa demeure, sa famille et ses gens. Sur le chemin du retour, Guenièvre conduit Arthur à son père, Merlin, et celui-ci lui fait une proposition d'alliance contre la menace saxonne. Plus tard, Honorius tente de s'enfuir en prenant un jeune garçon en otage mais est tué par Guenièvre. Le jeune Alecto apprend quant à lui à Arthur que Pélage, dont les enseignements égalitaires ont inspiré Arthur, a été exécuté à Rome pour hérésie.

Talonnés par l'avant-garde saxonne conduite par Cynric, Arthur et ses chevaliers s'arrêtent après avoir traversé un lac gelé pour combattre et donner aux réfugiés le temps de regagner l'abri du mur d'Hadrien, espérant que la glace rompra sous le poids des Saxons. Voyant que cela n'arrivera pas, Dagonet se sacrifie pour briser la glace du lac, et la plupart des Saxons meurent noyés. Sa mission accomplie, Arthur, écœuré par Rome et l'attitude de Germanus, choisit de rester défendre son pays natal avec l'aide des Pictes. Les chevaliers sarmates, qui étaient partis dans un premier temps, font demi-tour pour combattre à ses côtés. Une grande bataille a lieu entre les envahisseurs saxons et l'armée d'Arthur ; au cours de celle-ci, Lancelot sauve Guenièvre de Cynric avant que les deux hommes ne s'entretuent, et Cerdic tue Tristan en combat singulier avant d'être lui-même tué par Arthur.

Après la mort de leur roi, les Saxons sont totalement vaincus. Merlin proclame Arthur roi de Bretagne et célèbre le mariage entre Arthur et Guenièvre, mariage qui unifie les peuples bretons. Gauvain, Bors et Galahad, les chevaliers sarmates survivants, choisissent de rester sur l'île.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (VF) sur VoxoFilm[3]. Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[4]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le film a été tourné en Irlande

Accueil[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Le film a rapporté au box-office 203 567 857 $ dans le monde entier[2]. Il a attiré dans les salles de cinéma 1 576 096 spectateurs en France, 335 395 en Belgique, 200 215 au Québec et 163 224 en Suisse[5].

Box-office mondial par pays du film Le Roi Arthur (par ordre décroissant)
Pays Box-office Pays Box-office Pays Box-office
Drapeau des États-Unis + Drapeau du Canada 51 882 244 $ Drapeau de la Russie Russie 5 642 392 $ Drapeau de l'Autriche Autriche 1 479 009 $
Drapeau du Japon Japon 16 783 990 $ Drapeau de la Suède Suède 3 899 112 $ Drapeau de l'Argentine Argentine 1 392 727 $
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 12 848 085 $ Drapeau du Brésil Brésil 3 200 000 $ Drapeau de la Pologne Pologne 1 240 167 $
Drapeau de l'Espagne Espagne 12 710 589 $ Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 2 596 624 $ Drapeau de la Thaïlande Thaïlande 1 175 500 $
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 11 054 041 $ Drapeau de la Belgique Belgique 2 399 649 $ Drapeau du Portugal Portugal 1 173 226 $
Drapeau de la France France 10 732 153 $ Drapeau du Danemark Danemark 1 860 104 $ Drapeau de Taïwan Taïwan 1 116 000 $
Drapeau de l'Italie Italie 7 415 146 $ Drapeau de la Suisse Suisse 1 757 000 $ Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud 1 040 939 $
Drapeau de l'Australie Australie 6 597 737 $ Drapeau de la Norvège Norvège 1 756 112 $ Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 925 144 $
Drapeau du Mexique Mexique 5 842 297 $ Drapeau de la Turquie Turquie 1 635 792 $ Drapeau de la Finlande Finlande 898 070 $

Critiques[modifier | modifier le code]

Il a été assez mal accueilli par la critique, ne recueillant que 31 % de critiques positives, avec un score moyen de 510 sur la base de 185 critiques collectées, sur le site internet Rotten Tomatoes[6] et obtenant un score de 46100, sur la base de 39 critiques, sur Metacritic[7]. En France, les critiques sont contrastées : pour Le Parisien il s'agit d'un « grand et beau spectacle » avec de « sérieux atouts », pour Première une « histoire inattendue et plutôt intéressante » avec de bons acteurs, L'Écran fantastique évoque « un postulat intéressant pour un résultat mitigé », Positif un « brave film d'aventures » aux « agréables clichés » et Télérama une pseudo-réalité historique manquant de style[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, cette liste provient d'informations de l'Internet Movie Database[9].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Adaptation en jeu vidéo[modifier | modifier le code]

King Arthur est l'adaptation du film en jeu vidéo. Il est sorti en 2004 sur GameCube, PlayStation 2 et Xbox.

Analyse[modifier | modifier le code]

Ce qui distingue ce film de la plupart des autres dérivés de la légende arthurienne, c'est le positionnement chronologique de l'histoire et le choix délibéré de s'éloigner du mythe arthurien traditionnel du Moyen Âge. Le film se situe en 467 date à laquelle les Romains quittent l'île de Bretagne et, dans le film, les Romains évacuent le mur d'Hadrien avant le débarquement des Saxons. Arthur est présenté comme un officier romain et non comme un chevalier médiéval et Guenièvre est également à l'opposé de son rôle habituel de demoiselle en détresse en étant présentée comme une guerrière rappelant Boudicca ou la reine Medb[10].

La revendication du film comme étant « la véritable histoire du Roi Arthur » se base sur les travaux de Linda Ann Malcor, et particulièrement sur son livre De Scythie à Camelot. Il n'y a cependant pas de consensus entre historiens sur cette théorie[11] et le film présente des incohérences chronologiques : Cerdic de Wessex et son fils Cynric n'auraient débarqué en Angleterre qu'en 495 d'après la Chronique anglo-saxonne, alors que Pélage serait quant à lui décédé autour de 420.

La bataille du Mont Badon (lieu clé de l'action du film) se situerait en réalité près de Bath en Angleterre et non près du mur d'Hadrien (près de l'Écosse) [12]. Il n'y a jamais eu de rencontre entre Saxons et Romains (ces derniers avaient déserté l'île avant l'installation des premiers colons saxons sur la côte ouest)[13]. Cependant, des cavaliers Sarmates venant de l'Est de l'Europe comme montrés dans le film[14] défendaient effectivement une partie du mur d'Hadrien (ainsi que des auxiliaires gaulois et belges). Enfin, il est peu probable qu'une villa romaine ait été édifiée au nord du mur d'Hadrien, comme celle que possède Marcus Honorius.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://fantasy.bnf.fr/fr/comprendre/la-legende-arthurienne-une-histoire-en-mouvement/
  2. a et b (en) « King Arthur », Box Office Mojo (consulté le )
  3. « Fiche de doublage français de Le Roi Arthur », VoxoFilm (consulté le )
  4. « Fiche de doublage québécois de Le Roi Arthur », sur doublage.qc.ca (consulté le )
  5. « King Arthur », Base de données Lumière (consulté le )
  6. (en) « King Arthur », Rotten Tomatoes (consulté le )
  7. (en) « King Arthur », Metacritic (consulté le )
  8. « Le Roi Arthur - Critiques Presse », Allociné (consulté le )
  9. Liste des distinctions sur IMDb
  10. Robin Rowland, « (en) Warrior queens and blind critics », CBC, (consulté le )
  11. Cathy Schultz, « (en) King Arthur », History in the Movies (consulté le )
  12. D'après les récits des chroniqueurs Nennius et Geoffroy de Monmouth
  13. Invasion Romaine puis Saxonne en Bretagne
  14. Le roi Arthur et les mythes d'origine Celtique

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :