Marie-Ange Casta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casta.
ne pas confondre avec la journaliste et animatrice Marie-Ange Casalta
Marie-Ange Casta
Description de cette image, également commentée ci-après
Marie-Ange Casta à la cérémonie des NRJ Music Awards 2013.
Naissance (27 ans)
Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Actrice
Mannequin
Styliste

Marie-Ange Casta, née le à Noisy-le-Grand, est une actrice, mannequin et styliste française. Elle est la sœur cadette de Laetitia Casta.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Ange Casta naît le à Noisy-le-Grand en région Île-de-France. Son père Dominique Casta est Corse. Sa mère Line Blin est normande. Elle a un frère aîné qui se prénomme Jean-Baptiste et une sœur, Laetitia[1].

Mannequinat[modifier | modifier le code]

En 2009, elle est modèle et égérie de la ligne de vêtements Mango[2], puis en 2010 du bijoutier Maty[3]. En 2011, elle est ambassadrice sportive de Reebok[4]. En 2012, elle est le nouveau visage de Vichy[5].

En 2015, avec sa fille Catalina photographiée par Stefano Galuzzi, elle fait la couverture de MilK[6].

En 2016, elle est l'égérie de la campagne printemps-été Hogan[7],[8] et ElevenParis[9].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Elle entame une carrière d'actrice :

Télévision[modifier | modifier le code]

Elle joue également dans des séries, comme Lascars, sur Canal+.

Théâtre[modifier | modifier le code]

En 2018, elle entame une carrière de comédienne sur la scène des théâtres de Bordeaux[10], Bayonne[11] et Montbéliard[12] dans la pièce Point d'infini de Laurent Laffargue, mise en scène et interprétée par l'auteur, directeur de la compagnie du Soleil Bleu. Habillée de noir, elle incarne le souvenir de l'être disparu, la voix féminine qui fait écho au monologue de l'auteur. Elle chante parmi les marguerites, accompagnée à l'accordéon par Arnaud Méthivier.

Stylisme[modifier | modifier le code]

En 2008, elle commence à étudier les arts plastiques à l'Université de Corse Pascal-Paoli à Corte[2]. Elle intègre ensuite l'École de la chambre syndicale de la couture parisienne[n 1],[13].

En 2010, elle crée une collection de bijoux de corail brut et d'or pour Maty[3]. En 2011, elle conçoit un sac de rangement pour Reebok[4].

En 2012, elle ouvre la galerie d'art Citadella à Saint-Germain-des-Prés[14],[15].

En novembre 2017, elle crée la capsule collection balnéaire féminin printemps-été 2018 pour Calarena[16]. Rayan Ayash[17] la filme en noir et blanc dans la vallée du Fango en Balagne.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Court-métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Point d'infini de Laurent Laffargue, Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, Bayonne, Montbéliard : l'être cher disparu

Clip[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Howling wave d'Alexis Benoit, single du groupe (She is) Christine[19] : la jeune femme qui embrasse Jérémie Laheurte

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Toujours un crayon à la main, elle griffonne, esquisse, croque des personnages toute la journée[2]. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elizabeth Gouslan, « Marie-Ange, l’autre Casta », sur Madame Figaro, (consulté le 15 avril 2016) : « Sensation visuelle du moment, Marie-Ange Casta, actrice et modèle »
  2. a, b et c Marie Adam-Affortit, « Et voici baby doll Casta », sur Paris Match, (consulté le 13 avril 2016)
  3. a et b « Créateurs / Égéries, ces duos qui marchent Marie-Ange Casta et Maty », sur Aufeminin, (consulté le 14 avril 2016)
  4. a et b Pauline Gallard, « Marie-Ange Casta: un ange passe pour Reebok », sur Gala, (consulté le 16 avril 2016)
  5. Pauline Gallard, « Marie-Ange Casta égérie Vichy », sur Gala, (consulté le 3 septembre 2017)
  6. Hélène Lahalle, « Rencontre avec Marie-Ange Casta », sur MilK, (consulté le 17 avril 2016)
  7. Pauline Gallard, « Marie-Ange Casta, castée pour Hogan », sur Gala, (consulté le 2 septembre 2017)
  8. (en) « Hogan Spring Summer 2016 by Michelangelo Di Battista », sur DesignScene, (consulté le 2 septembre 2017)
  9. (en) « ELEVENPARIS Taps Actress Marie-Ange Casta for Spring 2016 Campaign », sur Fashion Gone Rogue, (consulté le 1er septembre 2017)
  10. Joël Raffier, « Théâtre : "Point d’infini", quatre étapes pour un deuil, par Laurent Laffargue », sur Sud-Ouest, (consulté le 21 janvier 2018)
  11. « POINT D’INFINI, au théâtre de Bayonne les 23 et 24/01 », sur Biarritz-guide, (consulté le 21 janvier 2018)
  12. « Point d'infini », sur Montbeliard-zoom, (consulté le 21 janvier 2018)
  13. Sophie Grassin, « Marie-Ange Casta : libres expressions », sur Madame Figaro, (consulté le 3 septembre 2017)
  14. Nolwenn du Laz, « Marie-Ange Casta : "J'ai puisé ma personnalité en Corse" », sur Marie Claire, (consulté le 3 septembre 2017)
  15. (en)Vanessa Lawrence, « It Trend, It Girl: Marie-Ange Casta », sur W (magazine), (consulté le 4 mai 2016) : « This model and gallerist puts a Parisian twist on utility chic. »
  16. Aurore Rousset, « Marie-Ange Casta affole la toile en maillot de bain », sur Marie Claire, (consulté le 21 janvier 2018) : « sa ligne de maillots de bain dessinée pour la marque Calarena »
  17. « La petite soeur de Laetitia Casta, Marie-Ange, très sexy dans les maillots qu’elle a créés », sur Femme actuelle, (consulté le 21 janvier 2018) : « Sublimée par l’image noir et blanc du photographe Rayan Ayash, Marie-Ange Casta pose, lascive, simplement habillée d’un maillot une-pièce noir au grand col Bardot qui laisse tout deviner de sa plastique parfaite. »
  18. Emilie Perez, La sœur de Laetitia Casta tourne pour Canal + La Dépêche, 20 juillet 2011
  19. « CHRISTINE « Howling wave » », sur Sur la même longueur d'ondes, (consulté le 3 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles et interviews :

Liens externes[modifier | modifier le code]