Tiphaine Samoyault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tiphaine Samoyault
Tiphaine Samoyault (2015).jpg
Tiphaine Samoyault en 2015.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Directeur de thèse
Jacques Neefs (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Pensionnaire de la villa Médicis (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata

Tiphaine Samoyault, née en à Boulogne-Billancourt, est une enseignante universitaire, critique littéraire et une romancière française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Normalienne, auteur d'une thèse de doctorat sur les Romans-Mondes, les formes de la totalisation romanesque au vingtième siècle (1996) et d'une thèse d'habilitation sur l'Actualité de la fiction - théorie, comparaison, traduction (2003), Tiphaine Samoyault devient professeur en littérature comparée à l'université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 après avoir travaillé à l'université Paris VIII. Elle a dirigé le département de littérature comparée de Paris VIII jusqu'en juin 2012.

Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis (2000-2001)[1], Tiphaine Samoyault est aussi romancière et traductrice, entre autres, de portions de la nouvelle édition d'Ulysse de James Joyce, et de l'essai de David Shulman et Charles Malamoud, Ta'ayushn : Journal d'un combat pour la paix, Israël Palestine 2002-2005 (Le Seuil, 2006).

Membre du comité de lecture aux éditions du Seuil, elle collabore en outre à France Culture et a collaboré à La Quinzaine littéraire jusqu'en septembre 2015, date à laquelle la direction éditoriale (Jean Lacoste, Pierre Pachet et Tiphaine Samoyault) est évincée par Patricia De Pas[2]. Elle annonce ses craintes pour le journal qu'elle avait co-dirigé pendant deux ans[3] et démissionne avec la grande majorité des collaborateurs[4].

Elle est membre de la direction éditoriale du journal en ligne En attendant Nadeau.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Essais critiques[modifier | modifier le code]

Documentaire jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Le Monde des pictogrammes, Paris, Circonflexe, 1995 (ISBN 978-2878336986) - traduit en anglais : Alphabetical order : how the alphabet began, New York, Penguin / Viking, 1996 (ISBN 978-0670878086)

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Roland Barthes, Paris, Le Seuil, 2015 (ISBN 978-2-02-101020-6)
  • En marge de cette production théorique, elle a aussi publié plusieurs introductions ou commentaires à des œuvres majeures de la littérature française : Électre de Jean Giraudoux (1997), W ou le souvenir d'enfance de Georges Perec (1997), Impressions d'Afrique de Raymond Roussel (2005), Locus solus de Raymond Roussel (2005), Le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier (2009).

Romans et récits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]