Guillaume Gouix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un acteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un acteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Guillaume Gouix
Description de cette image, également commentée ci-après

Guillaume Gouix en 2011 au festival du film de Cabourg.

Naissance (32 ans)
Aix-en-Provence (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur

Guillaume Gouix, né le à Aix-en-Provence, est un acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guillaume Gouix a grandi et a passé son enfance à Cabriès dans les Bouches du Rhône, où, dès l'âge de 12 ans, il a assidûment fréquenté l'école municipale de théâtre de Cabriès, en suivant les cours de Myrtille Buttner.

On remarque Guillaume Gouix à 16 ans dans le téléfilm Arte Dérives. S’en suit une formation au conservatoire de Marseille et de l’école Régionale d’Acteur de Cannes jusqu’en 2004. Dès sa sortie il joue dans Des épaules solides d'Ursula Meier. Il obtient le premier rôle masculin dans Les Lionceaux et enchaîne par la suite quelques rôles secondaires dans Les Mauvais Joueurs ainsi que dans Chacun sa nuit.

Pendant qu’il fait ses armes au théâtre, il incarne en 2007 un jeune caporal chef durant la guerre d’Algérie dans le film L'ennemi intime de Florent Emilio-Siri.

L’année suivante, le comédien livre une performance dans le film Les Hauts Murs, qui se déroule dans un pensionnat pour enfants turbulents dans les années 1930. Quant à la télévision, il apparaît dans la saison 2 de Chez Maupassant (France 2) ou encore Mon père, Francis le Belge, fiction évènement de Canal +.

On le retrouve en 2010 sur le grand écran dans L'immortel, réalisé par Richard Berry et dans Réfractaire dans lequel il incarne un résistant communiste durant l'occupation.

2011 est une année charnière pour Guillaume Gouix : il apparait dans pas moins de quatre films : il est un gendarme paumé dans Poupoupidou de Gérald Hustache-Mathieu. Il incarne le petit ami de Mélanie Laurent dans Et soudain tout le monde me manque et surtout Jimmy Rivière dans le premier film de Teddy Lussi-Modeste, pour lequel il est nommé au César du meilleur espoir masculin. Pour finir cette belle année, il fait partie du casting cinq étoiles du film de Woody Allen, Minuit à Paris et son premier court métrage en tant que réalisateur est sélectionné à la semaine de la critique à Cannes.

En 2014, son deuxième court métrage Mademoiselle est sélectionné en compétition à la Mostra de Venise. Il joue le mari de Géraldine Nakache dans Sous les jupes des filles, la comédie d'Audrey Dana. Il tient également le rôle principal de l’adaptation de la BD, Pilules bleues de Jean-Philippe Amar, diffusée sur Arte.

En décembre 2014, il est à l'affiche de La French, de Cédric Jimenez, avec Jean Dujardin, Gilles Lellouche et Céline Sallette.

En 2015, il comptabilise 4 longs-métrages : Enragés d'Eric Hannezo, Les rois du monde de Laurent Laffargue, La Vie en Grand de Mathieu Vadepied, Les Anarchistes d’Elie Wajeman. Il est aussi présent dans la saison 2 des Revenants sur Canal +.

En 2016 il est membre du jury lors du 23e Festival international du film fantastique de Gérardmer, présidé par Claude Lelouch. Il est à l’affiche de Braqueurs de Julien Leclercq.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le compagnon de l'actrice française Alysson Paradis, la sœur de l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis. En avril 2015, Alysson annonce attendre leur premier enfant par le biais d'un cliché posté sur les réseaux sociaux[1]. Ils deviennent parents d'un petit garçon le 28 septembre 2015[2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Un bébé avec Guillaume Gouix - Alysson Paradis officialise sa première grossesse », sur ParisMatch.com (consulté le 19 février 2016)
  2. « Alysson Paradis a accouché : La jeune maman rayonnante avec son chéri », sur www.purepeople.com (consulté le 19 février 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :