La Couyère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Couyère
La mairie
La mairie
Blason de La Couyère
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Redon
Canton Bain-de-Bretagne
Intercommunalité Bretagne porte de Loire Communauté
Maire
Mandat
Jacqueline Sollier
2014-2020
Code postal 35320
Code commune 35089
Démographie
Gentilé Coverois
Population
municipale
510 hab. (2014 en augmentation de 3,24 % par rapport à 2009)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 53′ 17″ nord, 1° 30′ 13″ ouest
Altitude 75 m
Min. 44 m
Max. 109 m
Superficie 11,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
La Couyère

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 14.svg
La Couyère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Couyère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Couyère
Liens
Site web www.lacouyere.fr

La Couyère est une commune française située dans le département d'Ille-et-Vilaine en Région Bretagne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de la commune.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Coheria en 1240[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de la paroisse de La Couyère vient du XIIIe siècle, lorsqu'en 1240 Geoffroy de Pouencé, seigneur de la Guerche, dote sa fille Thomasse en la mariant à André, baron de Vitré. Le seigneur de La Guerche donne, entre autres choses, à sa fille tout ce qu'il possède dans le bourg et la paroisse de La Couyère "in burgo et parrochia de Coheria"

La Couyère était jadis divisée en quatre traits : le Bourg, la Tétardière, la Rimbergère et le Chahin. Le recteur, à la présentation de l'ordinaire, était grand décimateur dans sa paroisse, comme le prouve un long règlement arrêté en 1752 par le Parlement de Bretagne en faveur de la fabrique de La Couyère. Le rôle diocésain ms. de 1646 dit qu'à cette époque le recteur de La Couyère avait au moins 800 livres de rente. La paroisse de La Couyère dépendait autrefois de l'ancien évêché de Rennes.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Couyère (La) Blason D’azur à trois gerbes d’or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 en cours Jacqueline Sollier[2] SE Manager de rayon
mars 2001 mars 2014 Constant Chedmail   Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2014, la commune comptait 510 habitants[Note 1], en augmentation de 3,24 % par rapport à 2009 (Ille-et-Vilaine : +5,61 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
600 556 687 690 707 721 751 756 709
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
677 717 762 770 803 835 832 796 793
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
731 736 712 573 563 564 500 524 549
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
487 472 437 383 360 350 453 468 483
2013 2014 - - - - - - -
508 510 - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château du Plessix
Église Notre-Dame.
  • Le château du Plessix, est construit en 1724 par Gilles Gardinier, seigneur du Bois-Hamon. Il fut ensuite la demeure de la famille de Langle, qui donna plusieurs président au parlement de Bretagne. Le château se compose d'un corps de logis central, flanqué de deux ailes faisant saillie vers le sud. Le bâtiment se prolonge sur la gauche par une orangerie et sur la droite par une petite chapelle à clocheton. La façade sud, sommée de frontons curvilignes sculptés de trophées, donne sur une esplanade recouverte de gravier et offre une vue sur des bois parsemés d'étangs. Ce château est entouré d'un parc de 52 hectares qui a été remanié dans les années 1860. Le site a été inscrit monument historique par arrêtés du 31 janvier 1962 et du 19 novembre 1992[7].
  • L'église Notre-Dame de La Couyère[8].
  • Le Centre d'Astronomie de la Couyère[9] dispose d'un planétarium numérique et de nombreux instruments d'observation, il est ouvert au public une fois par mois. Au sud de l'agglomération rennaise, il bénéficie d'un ciel épargné par la pollution lumineuse.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Archives[modifier | modifier le code]

  • Seigneurie du Boishamon : Janzé, La Couyère, Thourie, 15 J 32 à 15 J 36, > Fonds de Langle (15 J), Archives I&V.
  • Seigneurie du Plessix de la Couyère : La Couyère, Tresbœuf, 15 J 37 à 15 J 55 > Fonds de Langle (15 J), Archives I&V.
  • Seigneurie de la Villeoger : La Couyère, 15 J 56 > Fonds de Langle (15 J), Archives I&V.
  • Seigneurie du Plessix-Boishamon, (réunion des trois précédentes), 15 J 57 à 15 J 71 > Fonds de Langle (15 J), Archives I&V.
  • Seigneurie du Teillay : La Couyère, Teillay, 15 J 72 > Fonds de Langle (15 J), Archives I&V.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fabienne Balais, La seigneurie du Plessix de la Couyère, 1697-1827, Rennes, 1989, Archives I&V, cote 2 J 510.

Liens externes[modifier | modifier le code]