Jessica Mauboy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jessica Mauboy

Description de cette image, également commentée ci-après

Jessica Mauboy en octobre 2012.

Informations générales
Nom de naissance Jessica Hilda Mauboy
Naissance (25 ans)
Darwin (Australie)
Activité principale Chanteuse
Activités annexes Auteur-compositrice
Actrice
Genre musical RnB, pop, dance
Instruments Voix, piano
Années actives 2004 – présent
Labels Sony Music Australia
Ministry of Sound
Site officiel jessicamauboy.com

Jessica Hilda Mauboy[1], née le à Darwin (Territoire du Nord), est une chanteuse, auteur-compositrice et actrice australienne. En 2006, elle a été la finaliste de la quatrième saison de Australian Idol. Elle avait auditionné dans le télé-crochet Alice Springs, dans le territoire nord de l'Australie afin de réussir à enregistrer un disque. Jessica Mauboy a ensuite signé un contrat avec Sony Music Australia.

En février 2007, elle a sorti son premier album live, The Journey, qui s'est classé quatrième du ARIA Albums Chart, et elle a été certifié disque d'or par l'Australian Recording Industry Association (ARIA). Plus tard dans l'année, Jessica Mauboy a brièvement fait partie du groupe Young Divas avant de reprendre sa carrière solo au début de l'année 2008.

La chanteuse a sorti son premier album en studio, Been Waiting, en novembre 2008, dont la chanson Burn s'est classée numéro un, Running Back et Because ont fait partie du top 10 des hits. Been Waiting est devenu le deuxième album australien le plus vendu de l'année 2009[2] et a été certifié double disque de platine. Le deuxième album en studio de Jessica Mauboy, Get'Em Girls (2010), inclus les singles "Saturday Night", "What Happened to Us" et "Inescapable". Le troisième album en studio de la chanteuse, Beautiful, est sorti en 2013 et contient son sixième single apparaissant dans le top 10, "Pop a Bottle (Fill Me Up)".

Jessica Mauboy a reçu treize nominations aux ARIA Music Awards et en a gagné deux. En avril 2013, elle a été placée seizième au classement des "100 plus grands chanteurs australiens de tous les temps" de Herald Sun[3]. En plus de sa carrière musicale, Jessica Mauboy s'est aventurée dans une carrière d'actrice. Elle a fait ses débuts dans l'adaptation cinématographique de la comédie musicale 1990 Aboriginal, Bran Nue Dae (2010). Puis, elle a joué dans le film acclamé par la critique, The Sapphires (2012), et lui a valu le prix AACTA de la meilleure actrice dans un second rôle. Jessica Mauboy dispose d'une fortune de 3 millions de dollars.

Biographie[modifier | modifier le code]

1989-2006 : Jeunesse, Australian Idol et premiers succès[modifier | modifier le code]

Jessica Hilda Mauboy est née le 4 août 1989 et a grandi à Darwin[4]. Son père, Ferdi, est d'origine indonésienne, de West Timor. Sa mère, Therese, est une aborigène australienne[5],[6],[7]. Jessica Mauboy est la cadette d'une famille de cinq enfants. Dès son plus jeune âge, elle a fait partie de la chorale de l'église locale avec sa grand-mère[6],[8]. Sa maison était décrite comme "la plus bruyante maison du quartier". Sa mère chantait souvent, son père jouait de la guitare et le reste de la famille exprimait leur passion pour la musique[6]. Jessica Mauboy a étudié au Wulagi Primary School et Sanderson High School à Darwin[9].

Jessica Mauboy avec Damien Leith pendant la finale d'Australian Idol

A l'âge de 14 ans, les talents de Jessica Mauboy ont été exposé à travers le Telstra Road au Tamworth Country Music Festival 2004 à Tamworth, New South Wales[10]. Comme le vainqueur de la compétition, Jessica Mauboy a voyagé jusqu'à Sydney [6] pour obtenir un contrat d'enregistrement avec Sony Music Australia[4]. Elle a ensuite repris le hit de Cyndi Lauper, "Girls Just Wanna Have Fun"[4]. Un clip de sa version de la chanson est sorti. Cependant, la chanson n'a pas rencontré de succès et Jessica Mauboy est retournée à Darwin jusqu'au jour où elle a auditionné pour une émission de télé-crochet, Australien Idol, en 2006[4].

Elle a auditionné pour la quatrième saison d'Australian Idol à Alice Springs, au nord de l'Australie. Elle a chanté "I Have Nothing" de Whitney Houston[8]. Son audition a impressionné tous les juges et elle a accédé aux demi-finales[8]. Les médias ont cité son précédent contrat avec Sony comme un motif de licenciement. Mais le contrat ayant expiré, les producteurs d'Australian Idol ont refusé de la faire partir de l'émission[4]. Tout au long de l'émission, Jessica Mauboy a continué d'impressionner les juges avec ses performances. Pour la finale, elle interpréta "Walk Away" de Kelly Clarkson. Un des juges, Kyle Sandilands a évoqué le poids de Jessica Mauboy en expliquant que si elle voulait réussir dans l'industrie de la musique, elle devrait "perdre son ventre flasque"[11]. Jessica Mauboy apparu abasourdie par le commentaire [11]. Deux ans après cette remarque, dans une interview avec Alicia Neil pour le Who magazine, Jessica Mauboy a déclaré : "J'ai un peu pris ça comme une blague... je l'ai prise de façon positive - ça m'a rendu plus forte"[12]. Durant la neuvième semaine, Jessica Mauboy a eu mal à la gorge et a eu pour conséquence une mauvaise interprétation d'"Another Day in Paradise" de Phil Collins. Elle a risqué l'élimination et s'est classé dans les trois derniers[4]. À la suite de cette semaine, elle ne s'est plus jamais classée parmi les derniers et a progressé jusqu'à la finale de l'émission avec Damien Leith. La finale a eu lieu à l'Opéra de Sydney[7]. Une fois que les votes des spectateurs ont été dépouillé, il a été annoncé qu'elle accède à la seconde place de l'émission après Damien Leith[13].

2006-2009 : The Journey, Young Divas et Been Waiting[modifier | modifier le code]

Une publicité de Jessica Mauboy en Juillet 2009

En Décembre 2006, Jessica Mauboy a signé un contrat d'enregistrement avec Sony Music Australia - deux semaines après que la quatrième saison d'Australian Idol fut terminée[14]. En 2007, Jessica Mauboy est apparue dans des publicités pour une marque de produits capillaires, Head & Shoulders[15]. Le 24 Février 2007, elle a sorti en Australie son premier album live, The Journey[16]. L'album contient deux disques. Le premier disque comporte une sélection de chanson que Jessica Mauboy a chanté à partir du top douze d'Australian Idol. Tandis que le deuxième disque inclus un DVD de ses performances durant l'émission[16]. The Journey a débuté numéro 4 sur l'ARIA Albums Chart et a ensuite été certifié disque d'or par l'Australian Recording Industry Association (ARIA)[17],[18]. En Septembre, Jessica Mauboy a rejoint comme nouveau membre le groupe Young Divas, en remplacement de l'un des membres originaux (Ricki-Lee Coulter) qui avait quitté en Juin le groupe pour se consacrer à sa carrière solo[19]. Le second album du groupe, New Attitude, est sorti le 24 Novembre[20]. Le premier single, "Turn Me Loose", est sorti le 3 Novembre[21] et s'est classé numéro 15 dans le ARIA Singles Chart[22]. L'album s'est classé dixième au ARIA Albums Chart et a été certifié disque d'or[18],[22].

Pendant le mois de Mars 2008, Jessica Mauboy a participé au programme In2Oz du gouvernement australien, visant à promouvoir des liens plus étroits avec l'Indonésie[23]. Dans le cadre du programme, elle s'est rendue en Indonésie pour un voyage de trois jours. Elle a fait une apparition sur Indonesian Idol où elle a chanté "Crazy in Love" et "Sempurna" de Beyoncé Knowles avec les anciens candidats d'Indonesian Idol Mike, Judika et Lucky[24]. C'est à cette époque que Jessica Mauboy a commencé à travailler sur son premier album en solo. À la suite de sa visite de trois jours en Indonésie, elle est revenue à Sydney pour une session d'enregistrement d'une semaine[24]. En Août, Jessica Mauboy a annoncé qu'après un an avec le groupe Young Divas, elle avait décidé de le quitter pour se concentrer sur sa carrière solo[25]. Le membre fondateur Paulini avait également décidé de s'écarter, ce qui a laissé Kate DeAraugo et Emily Williams comme seuls membres restants[25]. Leur manager David Champion a déclaré que malgré les changements, un troisième album paraîtrait dans l'année[25]. Toutefois, les membres restants ont ensuite repris leur carrière solo et le groupe s'est officiellement dissous.

Fin 2008, Jessica Mauboy a une nouvelle fois voyagé de Darwin à Sydney et a préparé la sortie de son premier album, Been Waiting[26]. L'album est sorti le 22 Novembre, a culminé au numéro 11 et a été certifié double disque de platine pour avoir vendu 140 000 exemplaires[17],[27],[28]. Jessica Mauboy co-écrit six chansons de l'album, qui a été produit par Audius Mtawarira, Israël Cruz, Jonas Jeberg, Cutfather, Adam Reily, Fingaz et Kwamé[29]. L'album a reçu des critiques positives. Davey Boy de Sputnikmusic a donné à l'album trois sur cinq étoiles et a écrit que c'est "un début impressionnant donnant à penser qu'elle pourrait faire de la musique de qualité à espérer dans l'avenir lorsqu'elle va arriver à maturité et acquérir de l'expérience"[30]. "Running Back", en duo avec le rappeur américain Flo Rida, est sorti comme le premier single de l'album le 19 septembre[31]. Il s'est classé numéro trois et a été certifié double disque de platine[17],[32]. Le deuxième single de l'album, "Burn", est devenu le premier numéro un de Jessica Mauboy[17] et a été certifié disque de platine[33]. En Février 2009, Jessica Mauboy a signé avec UK record label Ministry of Sound[34]. La chanson titre de l'album est sorti comme le troisième single le 6 Mars[35]. La chanson s'est classée douzième et a été certifié disque d'or[17],[33]. Les singles suivants, "Because" et "Up/Down", se sont classés respectivement[17] numéro 9 et numéro 11 et les deux ont été certifié disque d'or[33].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums

  • 2008 : Been Waiting
  • 2010 : Get 'Em Girls
  • 2013 : Beautiful

Tournées[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Galaxy Tour
  • 2013-2014 : To the End of the Earth Tour

Soutiens

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jessica Mauboy Top 5 Facts », Take 40 Australia. MCM Entertainment (consulté le 14 août 2011)
  2. « ARIA Charts – End Of Year Charts – Top 50 Australian Artist Albums 2009 », Australian Recording Industry Association (consulté le 24 septembre 2009)
  3. Cameron Adams, « John Farnham le top des plus grands chanteurs australiens de tous les temps », Herald Sun, The Herald et Weekly Times,‎ (lire en ligne)
  4. a, b, c, d, e et f (en) Jessica Mauboy sur AllMusic
  5. Annette Dasey, « Jessica Mauboy: Brand New Woman », Who, Yahoo!7,‎ (consulté le 16 octobre 2010)
  6. a, b, c et d « Jessica Mauboy – Biography », Take 40 Australia. MCM Entertainment (consulté le 5 juillet 2010)
  7. a et b Sarah Nicholson, « Final countdown for idols », The Courier-Mail, news.com.au,‎ (lire en ligne)
  8. a, b et c Louise Schwartzkoff, « I love Idol. But I had to be more Jessica Mauboy and less that girl who came second », The Sydney Morning Herald, Darwinelectrician.com.au,‎
  9. Ray Martin, « From Darwin...to the World », 60 Minutes, ninemsn,‎
  10. « Johnno Nutting and Jessica Mauboy », Australian Broadcasting Corporation,‎ (consulté le 21 février 2011)
  11. a et b Sandra McLean, « 'Jelly belly' jibe », The Courier-Mail, Queensland Newspapers,‎ (lire en ligne)
  12. Alicia Neil, « Jessica Mauboy », Who, Yahoo!7,‎ (consulté le 1 février 2010)
  13. Michael Bodey, « It's an Irish Australian Idol, to be sure », The Australian, News Limited,‎ (lire en ligne)
  14. Richard Clune, « Sony snaps up Dean and Jess », The Daily Telegraph, News Limited,‎ (lire en ligne)
  15. « Head & Shoulders Anti-Breakage », Femail.com.au (consulté le 30 décembre 2010)
  16. a et b « Buy Journey, The Jessica Mauboy, Rock & Pop, DVD », Sanity (consulté le 18 août 2011)
  17. a, b, c, d, e et f « Discography Jessica Mauboy », Australian Charts Portal. Hung Medien (consulté le 6 septembre 2008)
  18. a et b « ARIA Charts – Accreditations – 2007 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 6 septembre 2008)
  19. « Jessica Mauboy is the new Young Diva », Herald Sun, The Herald and Weekly Times,‎ (lire en ligne)
  20. « Buy New Attitude Young Divas, Rock & Pop, CD », Sanity (consulté le 29 décembre 2010)
  21. « Turn Me Loose – Single », iTunes Store. Apple (consulté le 29 décembre 2010)
  22. a et b « Discography Young Divas », Australian Charts Portal. Hung Medien (consulté le 17 août 2011)
  23. « Latest News », In2Oz. Department of Foreign Affairs and Trade (Australia) (consulté le 6 avril 2013)
  24. a et b Deanne Whitfield, « Jessica Mauboy: 'Idol' cultural ambassador », The Jakarta Post, PT Bina Media Tenggara,‎ (lire en ligne)
  25. a, b et c Anthony Reginato, « Turn me loose, and Paulini quits the Young Divas », news.com.au. News Limited,‎ (consulté le 10 septembre 2010)
  26. Rebecca Gill, « Idol star on show », Adelaide Now, News Limited,‎ (lire en ligne)
  27. « Buy Been Waiting Jessica Mauboy, Rock & Pop, CD », Sanity (consulté le 29 décembre 2010)
  28. « ARIA Charts – Accreditations – 2008 Albums », Australian Recording Industry Association (consulté le 26 janvier 2010)
  29. Modèle:Cite album-notes
  30. Davey Boy, « Jessica Mauboy – Been Waiting (staff review) », Sputnikmusic. Jeremy Ferwerda,‎ (consulté le 8 septembre 2010)
  31. « Running Back – Single », iTunes Store. Apple (consulté le 29 décembre 2010)
  32. « ARIA Charts – Accreditations – 2008 Singles », Australian Recording Industry Association (consulté le 26 janvier 2010)
  33. a, b et c « ARIA Charts – Accreditations – 2009 Singles », Australian Recording Industry Association (consulté le 26 janvier 2010)
  34. Luke Dennehy, « Jessica signs UK record deal », Herald Sun, news.com.au,‎ (lire en ligne)
  35. « Been Waiting – EP », iTunes Store. Apple (consulté le 29 décembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :