Jean Ossola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean Ossola
Illustration.
Jean Ossola (1929)
Fonctions
Député des Alpes-Maritimes (1914-1932)
Gouvernement IIIe République
Biographie
Date de naissance
Date de décès (à 51 ans)

Jean Ossola était un homme politique français, né le à Grasse (Alpes-Maritimes) et décédé le à Saint-Vallier-de-Thiey (Alpes-Maritimes). Il était député des Alpes-Maritimes sous la Troisième République.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du député César Ossola, élevé dans un milieu familial républicain, il fait ses études à Paris et devient docteur en droit[1]. Avocat à Grasse, il est élu conseiller général de Grasse en juillet 1910 puis maire et député en 1914. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'engage alors qu'il est député, est plusieurs fois blessé et reçoit la croix de guerre 1914-1918. Il développe une activité très soutenue à l'Assemblée nationale. Président de la commission de l'armée, il est sous-secrétaire d'État en 1925 et 1926. Il meurt en campagne électorale dans un accident d'automobile.

Mandats[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Une rue de Grasse et un boulevard de Saint-Laurent-du-Var portent son nom. Un monument a été érigé à sa mémoire dans sa ville natale.

Jean Ossola a épousé, le 26 février 1906,Simone de Maupassant, nièce et héritière[2] de Guy de Maupassant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Récents projets de réforme en matière de propriété littéraire, thèse de doctorat de sciences juridiques, Arthur Rousseau, Paris, 1908
  2. Testament du 14 décembre 1891, fait à Cannes, confirmé le 7 juillet 1893 par le tribunal de Grasse ; v. Maupassant inédit, iconographie et documents commentés par Jacques Bienvenu, Édisud, Aix-en-Provence, 1993 (ISBN 2-85744-694-2).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Basso, Les élections législatives dans le département des Alpes-Maritimes de 1860 à 1939, Paris, LGDJ, 1968.
  • « Jean Ossola », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]
  • Karine Deharbe, "César et Jean Ossola, d'un radicalisme à l'autre", p. 81-184, in Grasse et les Ossola, une dynastie de notables au service de la cité et de la France sous la IIIe République, 287 p., Association Sauvegarde du patrimoine écrit des Alpes-Maritimes, 2012 (ISBN 978-2-86410-588-6) (notice BnF no FRBNF43516858)
  • Alain Bottaro, "Jean Ossola et l'expérience gouvernementale ; le sous-secrétariat d'État à la Guerre, 1925-926", p. 273-286, in Grasse et les Ossola, référence ci-dessus
  • Patricia Prenant, "La propriété littéraire de Guy de Maupassant, l'héritage de la famille Ossola (1906-1958)", p. 217-274, in Grasse et les Ossola, référence ci-dessus
  • Gabriel Benalloul, "Aux origines des Ossola, Grasse, la parfumerie Court, la Maison Jean Court au travers des archives de cette société", p. 17-82, in Grasse et les Ossola, référence ci-dessus.

Liens externes[modifier | modifier le code]