Jean-Noël Cardoux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean-Noël Cardoux
Illustration.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(11 ans et 2 jours)
Élection 25 septembre 2011
Réélection 24 septembre 2017
Circonscription Loiret
Groupe politique UMP puis LR
Prédécesseur Janine Rozier
Vice-président du conseil général du Loiret
chargé des affaires sociales et culturelles

(17 ans, 1 mois et 5 jours)
Élection 22 mars 1998
Président Éric Doligé
Successeur Frédéric Néraud
Alexandrine Leclerc
Conseiller général du Loiret

(21 ans et 1 jour)
Élection 27 mars 1994
Circonscription Canton de Sully-sur-Loire
Prédécesseur Jacques Ferling
Maire de Sully-sur-Loire

(22 ans, 10 mois et 22 jours)
Élection 13 mars 1983
Prédécesseur Jean-Marie Blanchard
Successeur Daniel Sablon
Biographie
Date de naissance (75 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique UDF
CPNT
UMP
LR
Profession Expert-comptable

Jean-Noël Cardoux
Maires de Sully-sur-Loire

Jean-Noël Cardoux, né le à Paris, est un homme politique français, membre des Républicains.

Maire de Sully-sur-Loire de 1983 à 2006, il est conseiller général du Loiret entre 1994 et 2015 et sénateur du Loiret depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Jean-Noël Cardoux est élu maire de Sully-sur-Loire de 1983 à 2006. En 1994, il devient conseiller général du canton de Sully-sur-Loire. De 1998 à 2015, il est vice-président du Conseil général du Loiret, aux côtés d'Éric Doligé, président de 1994 à 2015.

Il est élu président du syndicat intercommunal à vocations multiples du canton de Sully-sur-Loire[1] jusqu'en 2008. Il préside l'association des maires du Loiret de 2001 à 2004.

Il est candidat une première fois aux élections sénatoriales de 2001 sur la liste menée par le président Éric Doligé. Néanmoins, placé en 3e position derrière Éric Doligé et Janine Rozier, il n'est pas élu sénateur, au profit du candidat Parti socialiste Jean-Pierre Sueur.

Il est à nouveau candidat aux élections sénatoriales françaises de 2011[1]. Récoltant au 2d tour 45,38 % des voix, soit 163 de voix de plus que Marie-Thérèse Bonneau, maire de Pithiviers et deuxième candidate de la gauche à cette élection, il est élu sénateur et réélu en 2017.

Il soutient François Fillon pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[2].

Il parraine Laurent Wauquiez pour le congrès des Républicains de 2017, scrutin lors duquel est élu le président du parti[3].

Il préside le groupe d'études Chasse et Pêche du Sénat depuis 2014.

En janvier 2022, sa proposition de loi visant à limiter l'engrillagement des espaces naturels et à protéger la propriété privée a été adoptée à l'unanimité des sénateurs.

Publications[modifier | modifier le code]

Jean-Noël Cardoux est l'auteur des ouvrages suivants :

  • Jean-Noël Cardoux et Gérard Dupuy, La vénerie en forêt d'Orléans de 1830 à nos jours, Paris, Montbel, , 232 p. (ISBN 978-2-914390-59-0, BNF 41100884).
  • Jean-Noël Cardoux, Chasses de Loire. Trente ans à l'affut du gibier d'eau, Paris, Markor, , 200 p. (ISBN 978-2-916558-04-2, BNF 41249301).
  • Jean-Noël Cardoux, En quête en forêt. De la Sologne au Donon, Paris, Markor, , 256 p. (ISBN 978-2-35653-038-7, BNF 42501653).
  • Jean-Noël Cardoux, Feuilles d'automne, Paris, 2015, La Croix du Loup, 148 p.
  • Jean-Noël Cardoux, Entre Loire et Sologne, 2021, La Croix du Loup, Illustré d'aquarelles et de dessins d’Arnaud Fréminet
  • Jean-Noël Cardoux, Vivre le vivant, 2021, La Croix du loup, « Mieux que quiconque, les chasseurs savent saisir ses instants fugitifs de bonheur que leur procurent l’immersion dans la nature, le retour au sauvage et cette quête pleine d’espoir leur permettant, parfois, de posséder l’objet de leur passion »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]