Caroline Janvier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Janvier (homonymie).

Caroline Janvier
Illustration.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(2 ans et 29 jours)
Élection
Circonscription 2e circonscription du Loiret
Législature XVe (Cinquième République)
Prédécesseur Serge Grouard (LR)
Biographie
Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Nantes
Nationalité Française
Parti politique LREM
Profession Consultante

Caroline Janvier, née le à Nantes, est une femme politique française.

Membre de La République en marche, elle est élue députée dans la deuxième circonscription du Loiret lors des élections législatives françaises de 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Caroline Janvier poursuit des études à Tours (Indre-et-Loire) avant d'entrer dans une classe préparatoire littéraire (hypokhâgne) au Lycée Jules-Ferry (Paris), puis à l'Institut d'études politiques de Paris sur le campus de Dijon[1].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Une fois diplômée, elle travaille un an et demi au Kenya pour le compte du ministère de l'Économie et des Finances, chargée d'établir des relations entre les assurances françaises et les banques d'Afrique de l'Est. Par la suite, elle s'installe dans le département du Loiret afin d'œuvrer dans le domaine social[2]. Pendant six ans, elle travaille au siège social de l'association Aidaphi comme conseillère technique, où elle est chargée de la négociation des financements avec les autorités de contrôle (ARS, conseil départemental, DDCS), de la veille juridique et du suivi des établissements et services de l'association (évaluations interne et externe, projets d'établissement, règlement de fonctionnement, etc.). Elle travaille également comme consultante indépendante pour différents cabinets de conseil, toujours dans le secteur médico-social[3].

Député de la XVe législature[modifier | modifier le code]

Dès son lancement en avril 2016, elle rejoint le parti d'Emmanuel Macron, En Marche !, désireuse de « participer à ce nouvel élan civique qui permet à toutes les compétences de la société civile de se mettre au service du projet résolument moderne, réaliste et ambitieux d’Emmanuel Macron ». Sa candidature aux élections législatives françaises de 2017 est retenue par la Commission nationale d'investiture du mouvement en remplacement du référent départemental pour le Loiret Emmanuel Constantin, duquel elle était la suppléante avant que celui-ci soit déclaré inéligible du fait de son activité professionnelle auprès du Secrétaire général aux affaires régionales[2],[3].

Le 18 juin 2017, Caroline Janvier, qui n’avait jusqu’alors exercé aucun mandat politique, devient députée de la deuxième circonscription du Loiret en obtenant 51,23% des voix au second tour face au député Les Républicains sortant et ancien maire d'Orléans, Serge Grouard[4],[2].

Pendant la crise des Gilets jaunes, elle continue à rencontrer les citoyens de sa circonscription, malgré une situation tendue[5],[6]. Elle est défavorable à l'instauration du référendum d'initiative citoyenne et privilégie « d’autres solutions, comme les labs législatifs [qu'elle] organise ». Elle soutient les mesures du type Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi ainsi que la réforme de l'Impôt de solidarité sur la fortune, qui selon elle n'est pas faire des cadeaux aux plus riches, mais favoriser l'investissement productif[6].

En décembre 2018, elle appelle les Gilets jaunes à arrêter leur mouvement, évoquant notamment le mécontentement des commerçants[7].

Elle fait partie des 50 députés LREM qui s'abstiennent lors du vote sur la loi qui doit répondre au problème des casseurs intervenus lors du mouvement des Gilets jaunes. En effet, elle s'interroge sur l'article deux qui permettrait aux « préfets de prononcer des interdictions administratives de manifester »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Kim Willsher, « Macron’s fresh faces introduce themselves to France’s voters », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 19 juin 2017)
  2. a b et c Viviane Le Guen et Étienne Escuer, « Législatives : qui est Caroline Janvier, la nouvelle députée En Marche ! de la 2e circonscription du Loiret ? », sur www.francebleu.fr, France bleu, Radio France, (consulté le 20 juin 2017)
  3. a et b « Biographie » (consulté le 27 juillet 2018)
  4. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  5. « "Nous avons mis un genou à terre, maintenant tout le monde va vouloir nous appuyer sur la tête" : l'inquiétude des élus de la majorité », sur Yahoo actualités, (consulté le 10 avril 2019)
  6. a et b Manuel Jardinaud, « Dans le Loiret, « ce qu’on veut, c’est la destitution de Macron », sur Mediapart, (consulté le 27 décembre 2018).
  7. « Gilets jaunes : quand la députée Caroline Janvier brandit la menace de "milices" de commerçants », sur France Bleu, (consulté le 10 avril 2019)
  8. « Vote de la loi anti-casseurs : pourquoi la députée En Marche du Loiret Caroline Janvier s'est-elle abstenue ? », sur France Bleu, (consulté le 10 avril 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]