Janine Rozier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une femme politique image illustrant français image illustrant le Loiret
Cet article est une ébauche concernant une femme politique française et le Loiret.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Janine Rozier
Image illustrative de l'article Janine Rozier
Fonctions
Sénatrice du Loiret

(10 ans et 7 jours)
Élection
Prédécesseur Louis Boyer, Kléber Malécot, Paul Masson
Successeur Jean-Noël Cardoux
Conseillère générale du Canton d'Ingré
Vice-présidente du Conseil général de 1988 à 2001

(18 ans 11 mois et 23 jours)
Prédécesseur création du canton
Successeur Michel Guérin
Maire d'Ormes

(29 ans 8 mois et 26 jours)
Prédécesseur Roger Seigneuret
Successeur Alain Touchard
Biographie
Date de naissance (78 ans)
Nationalité française
Parti politique RPR puis UMP
Profession clerc de notaire

Janine Rozier est une personnalité politique française de la Ve République élue dans le département du Loiret et née le [1].

Au cours de sa carrière politique, elle occupe des fonctions de maire, conseiller général et sénatrice ; elle est membre de l'Union pour un mouvement populaire (UMP).

Biographie[modifier | modifier le code]

Janine Rozier nait le , peu de temps avant le début de la Seconde Guerre mondiale en septembre 1939.

Clerc de notaire de profession, elle est élue en 1971 maire de la commune d'Ormes située au nord-ouest de l'agglomération orléanaise.

En 1982, elle est élue conseillère générale du Loiret dans le canton d'Ingré. Elle occupe également un poste de vice-présidente du conseil général du Loiret à partir de 1988.

En 2001, elle fait le choix de quitter ses deux mandats municipal et départemental. C'est alors que le député de la circonscription où se situe Ormes, et président du Conseil général Éric Doligé lui propose d'être deuxième sur la liste qu'il entend mener lors des élections sénatoriales de 2001 dans le Loiret. La liste réunit suffisamment de voix pour faire élire deux élus, Janie Rozier devient alors sénatrice du Loiret pour neuf ans.

Au Sénat, elle est membre du groupe d'études des sénateurs anciens combattants, du groupe d'études musiques et chanson française, du groupe d'études sur la sécurité et la défense civiles et du groupe d'études de la vigne et du vin. Elle est également membre de plusieurs commissions ou délégations : membre de la commission des affaires sociales ; membre de la délégation parlementaire pour les problèmes démographiques ;* membre de la délégation du sénat aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes ; membre de la mission commune d'information « Mediator » : évaluation et contrôle des médicaments ; membre du conseil supérieur de l'adoption.

Elle ne se représente pas aux élections de 2011 et met ainsi un terme à sa carrière politique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Anciens sénateurs Vème République : Rozier Janine », sur www.senat.fr, Sénat français,‎ (consulté le 2 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]