Je vais t'aimer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Je vais t'aimer
Single de Michel Sardou
extrait de l'album La Vieille
Face A Je vais t'aimer
Face B La Manif'
Sortie 1976
Enregistré 1976
Durée 5:27 (version album)
3:56 (version 45t)
Genre Chanson française
Auteur Gilles Thibaut
Compositeur Jacques Revaux, Michel Sardou
Producteur Régis Talar
Label Tréma
Classement No1 (France)

Singles de Michel Sardou

Pistes de La Vieille

Je vais t'aimer est une chanson de Michel Sardou sortie en single en 1976 et parue sur l'album La Vieille la même année. Écrite par Gilles Thibaut, composée par Jacques Revaux et Michel Sardou, elle compte parmi les chansons les plus célèbres de l'artiste, qui l'inscrit régulièrement à son tour de chant.

Thématique[modifier | modifier le code]

La chanson se veut une déclaration - sensuelle au verbe parfois cru - à une femme au cours d'une nuit d'amour.
(« à faire pâlir tous les Marquis de Sade, à faire rougir les putains de la rade [...], à faire dresser tes seins et tous les Saints, je vais t'aimer [...] comme personne n'a osé t'aimer, je vais t'aimer, je vais t'aimer d'amour » sur fond de musique transcendante).
Sardou déclare, en 2012, préférer cette chanson à un autre de ses plus grands tubes, La Maladie d'amour[1].

Critiques[modifier | modifier le code]

Je vais t'aimer n'est pas du goût des auteurs du réquisitoire Faut-il brûler Sardou ? (1978), Louis-Jean Calvet et Jean-Claude Klein, qui reprochent à Sardou de faire l'apologie d'une phallocratie décomplexée :

« Ne manque à ce tableau que le sexisme, ou la phallocratie, comme on voudra. Point n'est besoin de chercher très loin. Car la femme est ici conforme aux images d'Épinal d'une société méditerranéenne. [...] Épouse, mère ou putain, la femme de l'univers Sardou n'a pas sa place en ces lieux de réjouissance publique, à elle le lit, les couches ou le bordel. Épouse, donc, elle a pour rôle principal de fournir des têtes blondes à la France[2]. »

Réception[modifier | modifier le code]

La chanson remporte un grand succès commercial avec 650 000 exemplaires vendus (selon Infodics[3]). Je vais t'aimer demeure deux semaines numéro un au hit-parade, douze dans le top 10 et vingt-deux dans le top 100 (selon Infodisc[4]).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mireille Dumas, Qui êtes-vous Michel Sardou ?, émission diffusée en septembre 2012 : « Cette chanson [Je vais t'aimer] a compté... et elle compte toujours ! Peut-être même plus que La Maladie d'amour. Peut-être. »
  2. In Faut-il brûler Sardou ? Jean-Claude Klein et Louis-Jean Calvet, éd. Savelli, 1978
  3. http://www.infodisc.fr/Ventes_Chansons_Tout_Temps.php?debut=200 / consulté le 24 avril 2017.
  4. http://www.infodisc.fr/Chanson_Meilleure_Place.php?debut=400 / consulté le 24 avril 2017.