Olympia 76

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Olympia 76

Live de Michel Sardou
Sortie 1976
Enregistré Olympia, Paris
Durée 50 min
Label Tréma

Albums de Michel Sardou

Olympia 76 est le troisième album live de Michel Sardou enregistré en 1976 lors de son quatrième passage à l'Olympia de Paris.

Publié à l'origine sous le titre de Enregistrement public Olympia, il a été réédité en 1993 sous le titre de Olympia 76

Ce passage à l'Olympia se fait au moment où l'album de Sardou La Vieille suscite succès et bien des controverses, avec des titres polémiques comme Je suis pour et Le Temps des colonies.

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Introduction
2. Je vais t'aimer
3. Les Villes de solitude
4. La Maladie d'amour
5. Je vous ai bien eus
6. Je suis pour
7. La Vieille
8. Le France
9. Une fille aux yeux clairs
10. Présentation des musiciens
11. J’ai deux mille ans
12. W 454
13. Un accident
14. La Marche en avant
15. J'accuse

Réédition avec bonus[modifier | modifier le code]

L'enregistrement du concert a été réédité en 2016 avec deux titres en bonus, en version inédite : Le Rire du sergent et Et mourir de plaisir. Le double CD intitulé Olympia + reprend ce concert ainsi que l'Olympia 75.

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Arrangements: René Pratx (Titres 3, 8 à 11, 13 et 14), Roger Loubet (Titres 1, 2 et 4), Hervé Roy (Titres 5 et 6), Raymond Donnez (Titres 7 et 15) et Jean Claudric (Titre 12)
  • Direction d'orchestre: Guy Guermeur
  • Prise de son: Roland Guillotel
  • Mixage: Roland Guillotel et René Pratx
  • Direction artistique: Jacques Revaux et Régis Talar

Vidéo[modifier | modifier le code]

Aucune vidéo de ce concert n'a été commercialisée. Cependant, le , une émission de télévision a diffusé des extraits du concert.

  • Je vais t'aimer
  • Les villes de solitude
  • Je vous ai bien eus
  • Une fille aux yeux clairs
  • La vieille
  • La maladie d'amour
  • Le France
  • Le rire du sergent
  • Et mourir de plaisir
  • W454
  • J'accuse

Voir aussi[modifier | modifier le code]