Le Successeur (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le Successeur

Album de Michel Sardou
Sortie
Enregistré 1988 au studio Guillaume Tell
Durée 44 min
Genre variété française
Producteur Jacques Revaux
Label Tréma

Albums de Michel Sardou

Le Successeur est le seizième album studio de Michel Sardou enregistré au studio Guillaume Tell et paru chez Tréma le .

Paru à l'origine sous le simple titre Sardou, il est souvent désigné sous le titre La même eau qui coule, premier single extrait de l'album ou Le Successeur (notamment par sa maison de disques Universal Music France), première chanson de l'album.

Historique[modifier | modifier le code]

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Album original[modifier | modifier le code]

No TitreParolesMusique Durée
1. Le SuccesseurMichel Sardou - Didier BarbelivienJacques Revaux 3:41
2. La même eau qui couleMichel Sardou - Jean-Michel BériatJacques Revaux 6:00
3. Le Paraguay n’est plus ce qu’il étaitMichel SardouJacques Revaux 4:37
4. Elle pleure son hommeMichel Sardou - Didier BarbelivienJacques Revaux 3:22
5. Dans ma mémoire elle était bleueMichel Sardou - Pierre DelanoëJacques Revaux 4:36
6. Attention les enfants... dangerMichel SardouJacques Revaux 4:15
7. Elle en aura besoin plus tardMichel Sardou - Didier BarbelivienJacques Revaux 6:03
8. Les hommes qui ne dorment jamaisMichel Sardou - Didier BarbelivienJacques Revaux 3:36
9. VincentMichel SardouJacques Revaux 3:36
10. Les Masques (en duo avec Tina Provenzano)Michel Sardou - Jean-Michel BériatJacques Revaux 4:15

Titres bonus[modifier | modifier le code]

Cet album a été réédité en 2004 sous le label AZ avec comme titre bonus Un jour la liberté (final de Bercy 89).

Crédits[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Équipe technique et production[modifier | modifier le code]

  • Ingénieurs du son et mixage : Roland Guillotel et Bruno Mylonas
  • Assistante : Sophie Masson
  • Production : Jacques Revaux

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]